Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Joe la Pirate
©Glénat 2021 Hubert/Augustin
Parution le 05/05/2021. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 12/02/2021 (Dernière modification le 16/05/2021 à 17:24) par choregraphe

Joe la Pirate

Une BD de et Virginie Augustin chez Glénat - 2021
Hubert (Scénario) Augustin, Virginie (Dessin) <N&B> (Couleurs)

05/2021 (05 mai 2021) 210 pages 978-2-344-03943-4 Format normal 416348

La vie est trop courte pour s’ennuyer. C’est l’histoire d’une petite fille née en 1900 à Londres, qui « se sentait déjà queer dans la matrice » et qui forgea sa réputation et sa légende en homme. Elle a fait le tour du monde, elle a fait la guerre, elle a battu des records de vitesse dans des courses de bateau, elle a régné en monarque éclairé sur une île des Bahamas, elle a eu pour meilleur ami et confident une poupée... Cette femme – ne vous y méprenez pas – a vraiment existé. Amoureuse de la compétition, de la vitesse et des conquêtes féminines,... Lire la suite

  • Currently 3.92/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (26 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 16/10/2021 à 09:59:00

    Encore une fois, je pleure sur le sort du scénariste Hubert qui était véritablement au sommet de son art quand il nous a quitté. Il rendait les histoires très intéressantes pour les lecteurs en partant sur des sujets parfois tabous et difficiles. Ce fut l'un de ses derniers scénarios avant son décès.

    L'auteur nous conte l'histoire singulière de Marion « Joe » Carstairs morte en 1993 à l'âge de 93 ans après une vie bien remplie. Il ne s'agit pas d'une adaptation au sens stricte mais d'une interprétation personnelle des faits à partir de la réalité. Moi, je n'ai rien contre d'autant que je ne connaissais absolument pas cette forte personnalité exubérante qui a marqué le XXème siècle avant de tomber injustement dans l'oubli et d'être réhabilitée par une journaliste et écrivain en 1997.

    Un mot sur le dessin en noir et blanc façon rétro de Virginie Augustin pour dire qu'il est très agréable et qu'il sert fort bien ce récit biographique. Certes, le trait est épuré mais il demeure assez précis et efficace dans les décors et les différents personnages que l'on va croiser tout au long de cette existence. Bref, ma lecture a été plutôt fluide ce qui est fort appréciable compte tenu du nombre de pages à savoir 216.

    J'ai bien aimé ce portrait d'une femme qui voulait jouer à être un homme pour vivre ses passions plus intensément. Il est clair que ses exploits de toutes sortes ont démontré qu'elle était fort capable et sans doute plus qu'un homme. Pour autant, force est de constater une certaine forme de vie dissolue dans un milieu riche, frivole, léger et mondain. Qu'importe car son énergie fut réellement salvatrice ! Elle fut même aimée par la célèbre actrice Marlène Dietrich.

    Je retiendrais qu'elle fut une femme hors norme avec une fougue et une volonté absolument extraordinaire qui force l'admiration. Elle a participé à des courses maritimes. Elle s'est engagée durant la première guerre mondiale pour soigner les blessés. Elle a monté une compagnie de taxi féminin. Elle a acheté une île au Bahamas où elle a construit toute une société qu'elle administrait non sans mal avec les locaux. Elle a dû se séparer de son île non sans regret après un vent de changement qui ne traduisait pas une reconnaissance pour le travail accompli. Elle a eu une vie tout à fait extraordinaire et bien remplie.

    Bref, il n'y a pas que Joe le taxi mais également Joe la pirate. On nous l'oubliera plus de sitôt !

    Le 04/05/2021 à 21:21:06

    Le tandem de « Monsieur désire » se reforme pour « Joe la pirate » et c’est peu dire qu’on attendait ce dernier opus avec impatience. Unique biographie dans l’œuvre d’Hubert mais quelle biographie ! Celle de Marion Barbara Carstairs, une « Violette Morris » américaine pour son côté frondeur et anticonformiste dotée en plus d’une fortune colossale puisque petite fille richissime d’un actionnaire de la Standard Oil. En treize chapitres dans une narration linéaire et une ligne claire proche de celle d’Yves Chaland, Virginie Augustin et Hubert nous racontent donc le destin hors du commun de cette enfant née à Londres en 1900 qui traversera le siècle entre « champagne et extravagance » pour s’éteindre en Floride à 93 ans.
    *
    Celle qui décrétait « je n’ai jamais été une petite fille. J’étais queer déjà dans la matrice » et ajoutait « je suis ma propre création. Je ne dois rien à personne et surtout pas à mes parents » se rebaptisa « Tuffy » à l’âge de 5ans, puis « Joe ». Elle vécut mille vies en une : elle servit en France dans la croix rouge durant la première guerre, battit des records de vitesse dans des courses de bateau, fonda un garage féminin , acheta une île dans les Bahamas qu’elle gouverna, appris à piloter un avion, collectionna les conquêtes féminines (pas « mil et tre » mais 123 tout de même !) parmi lesquelles Tallulah Bankhead et Marlene Dietrich, fréquenta le duc et la duchesse de Windsor et eut pour confident et meilleur ami une poupée « le major Wadley » avec laquelle elle se fit incinérer…
    *
    Un très riche matériel biographique donc, presque taillé sur mesure pour nos deux auteurs qui se sont documentés et appuyés sur l’ouvrage de Kate Summerscale «The Queen of Whale Cay » malheureusement non traduit en français et sur des clichés d’époque parois fidèlement reproduits. Ils nous offrent des dialogues piquants et qui font mouche, un découpage enlevé avec parfois de superbes pleines pages avec de magnifiques noirs contrastés ainsi que des notices biographiques fort utiles de toutes les célébrités évoquées dans un appendice final… Et pourtant, il manque un petit « je ne sais quoi ». La linéarité de la narration et le noir et blanc épuré mettent finalement le lecteur à distance instaurant un côté paradoxalement trop sage et désincarné. La couverture magnifique, l’unique séquence en couleur (aux crayons) été le portrait final dans ses tons chauds et mordorés laissent entrevoir ce qu’aurait pu être cet album tout comme les deux derniers chapitres. A la fin du roman graphique en effet, le visage trop lisse et semblable à celui de sa poupée de Joe Carstairs se trouve enfin marqué par le vieillissement et elle quitte son masque d’éternel Peter Pan trublion pour montrer son décalage avec les flamboyantes seventies… Là soudain, elle devient humaine et vraiment intéressante …

Toutes les éditions de cet album

  • Joe la Pirate ©Glénat 2021 Hubert/Augustin

    Joe la Pirate

    • 416348
    • Hubert
    • Augustin, Virginie
    • <N&B>
    • 05/2021 (Parution le 05/05/2021)
    • 04/2021
    • non coté
    • Glénat
    • Format normal
    • 978-2-344-03943-4
    • 210
    • 12/02/2021 (modifié le 16/05/2021 17:24)
    • Couverture avec bandeau

    Info édition : Couverture avec vernis sélectif. 1 Page de préambule et en fin d'album 5 pages de notes et une illustration pleine page . Bandeau publicitaire "PAR LE SCÉNARISTE DE Peau d'Homme"

  • Joe la Pirate - Tome HC ©Glénat 2021 Hubert/Augustin

    HC . Joe la Pirate

    • 436458
    • Hubert
    • Augustin, Virginie
    • <N&B>
    • 11/2021
    • non coté
    • Glénat
    • Format normal
    • 166
    • 13/11/2021 (modifié le 13/11/2021 17:09)

    Info édition : Épreuves et visuels non contractuels. Album non corrigé en cours de réalisation. Ne peut être vendu.