Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Hauteville House -4- Atlanta
©Delcourt 2007 Duval/Gioux
Parution le 10/10/2007. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 09/10/2007 (Dernière modification le 20/04/2020 à 12:43) par Jean-Phi

Hauteville House

4. Atlanta

Une BD de et Thierry Gioux chez Delcourt (Conquistador) - 2007
Duval, Fred (Scénario) Gioux, Thierry (Dessin) Beau, Carole (Couleurs) Quet, Christophe (Storyboard) Deluze, Ève (Lettrage) Manchu (Couverture) Gioux, Thierry (Couverture)

10/2007 (10 octobre 2007) 50 pages 978-2-7560-0492-1 Grand format 67649

Atlanta, 1864. Églantine, en mission d’infiltration, a découvert ce que l’empereur Napoléon III compte négocier avec les états confédérés du Sud : l’utilisation d’une arme monstrueuse et vivante découverte dans les bas-fonds d’un temple maya. De leurs côtés, Zelda, Gavroche et Georges, prisonniers des sudistes, sont transférés par train vers Atlanta où le Général Hood veut les interroger avant de livrer l’ultime bataille…

  • Currently 3.40/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (78 votes)

  • Hauteville House -1- Zelda

    Tome 1
  • Hauteville House -2- Destination Tulum

    Tome 2
  • Hauteville House -3- Le Steamer fantôme

    Tome 3
  • Hauteville House -4- Atlanta

    Tome 4
  • Hauteville House -5- USS Kearsarge

    Tome 5
  • Hauteville House -6- Le Diable de Tasmanie

    Tome 6
  • Hauteville House -7- Expédition Vanikoro

    Tome 7
  • Hauteville House -8- Fort Chavagnac

    Tome 8
  • Hauteville House -9- Le Tombeau de l'Abbé Frollo

    Tome 9
  • Hauteville House -10- Jack Tupper

    Tome 10
  • Hauteville House -11- La Hague

    Tome 11
  • Hauteville House -12- Le Puits de Jacob

    Tome 12
  • Hauteville House -13- L'Ordre de l'Obsidienne

    Tome 13
  • Hauteville House -14- Le 37e parallèle

    Tome 14
  • Hauteville House -15- Cap Horn

    Tome 15
  • Hauteville House -16- Mélancholia

    Tome 16
  • Hauteville House -17- Le journal d'Arthur Blake

    Tome 17
  • Hauteville House -18- Le Roi Zoulou

    Tome 18
  • Hauteville House -INT1- L'Intégrale - Tomes 1 à 4

    INT1
  • Hauteville House -INT2- L'Intégrale - Tomes 5 à 9

    INT2
  • Hauteville House -INT3- L'Intégrale - Tomes 10 à 11

    INT3
  • Hauteville House -INT4- L'Intégrale - Tomes 12 à 15

    INT4

La Preview

10/10/2007 | 8 planches

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 09/04/2012 à 13:56:22

    Voilà une fin de cycle en apotéose.
    Un premier cycle grandiose, alors que quelques années auparavant j'avais trouvé le premier tome nul, maintenant que j'ai relu le un puis les suivants, je dois dire que je suis devenue acro à cette exelente série d'un genre nouveau ou plutot plusieurs genres assemblés les uns dans une série.

    Je recomande vivement cette série.

    Le 30/08/2008 à 14:04:33

    Toujours, ce mêmes mélanges dans Hauteville House, ce cocktail étonnant, cette fois-ci, c'est le tome N°4, La fin !!!!!!!


    A LIRE ABSOLUMENT : 8/10 pour la série complètes, beaux déssins, et belles couleurs sont également encore aux rendez-vous... Cette série a été, très réussis, très prenantes...

    Le 10/11/2007 à 17:11:30

    Je constate à la lecture de ce dernier épisode que la qualité décline un peu. Les dessins sont moins précis et les dialogues parfois un peu faciles. Cette histoire qui a maintenu un bon suspens pendant les trois premiers volumes perd de son intensité pour finalement s'arrêter de façon un peu rapide lors d'une bataille avec pléthore de machines blindées et volantes, dommage. L'épilogue laisse supposer une suite à venir, que faut il en penser ?

    Le 01/11/2007 à 12:55:54

    Rien de bon dans cet épisode qui ne mérie que d'être le dernier. J'ai pas lu les 10 dernières pages tellement c'était nul : Première fois !
    Le pire, c'est les dessins car il ne s'est franchement pas foulé le tâcheron qui a commis ça... pas payé cher j'espère. C'est du trait d'amateur et un style pauvre qui termine de flinguer une histoire déjà tirée par le cheveux. Toujours avec Victor Hugo dedans, un manga aurait mieux servi cette histoire qui s'effonce un peu plus encore.
    Pour être d'un tel mortel dans son déroulé, l'histoire doit s'écrire avec seulement quelques cases d'avance sur le graphisme. L'histoire d'un épisode des Mystère de l'ouest, c'est l'intégrale de Lovecraft à coté. J'ai jamais compris comment un mec pouvait passer des mois à mettre en dessin une mauvaise blague qui se raconte en 20 secondes.
    Seul le background SF de départ était bon, tout ce qui a suivi n'a été que commerce et c'est quand même dommage... Allez les ouvriers, arrêtez les dégats et rendez l'avance que vous avez palpé : C'est pas la peine de vous faire souffrir avec un deuxième cycle parceque le mec du troisième au service marketing l'a dit.

    Le 28/10/2007 à 14:17:48

    Voilà, je termine ce premier cycle.

    Voici venu le temps de l'affrontement final. Le scénario n'a rien d'exceptionnel pour ce dernier volume. Il convient néanmoins de relever que le rythme est soutenu tout au long de cet album et que quelques éléments psychologiques sont exploités.

    J'ai apprécié le dessin et les couleurs mais je me répète. J'insiste malgré tout sur quelques très jolis plans de la bataille.

    En résumé, on rentre facilement dans cet album et on n'a pas envie de s'interrompre pendant sa lecture. Les jalons pour une suite ayant été posés, vivement le second cycle.

    Le 18/10/2007 à 09:00:32

    Je viens d'acheter cet album, et je suis déçu du scénario. On a l'impression que les auteurs ont voulu terminé un 1er cycle en le bâclant . Le rythme haletant des deux premiers albums -que j'avais trouvé très bon- n'est plus présent; même le dessin est moins à la hauteur. Bref, je me suis ennuyé sur cette BD.

    Le 17/10/2007 à 23:22:44

    j'ai encore beaucoup aimé le dessin et j'ai trouvé le scénario très prenant jusqu'au bout. Bon, ok, on part un peu dans le fantastique mais ça reste malgré tout très réaliste dans l'irréel :-)

    Le 12/10/2007 à 15:09:16

    Pas de surprise avec ce quatrième opus d'Hauteville-House qui clôt le cycle dans la droite ligne de son commencement. Le dessin est toujours aussi agréable servant bien ce monde au cadre et à l'ambiance Steampunk (hormis les scènes de batailles en vue panoramique qui ne sont pas du tout à mon goût) et l'intrigue de cette course-poursuite d'espions menée tambours battants mais somme toute très conventionnelle se dénoue de façon prévisible. C'est d'ailleurs le point faible de la série qui abuse un peu des poncifs du genre et ne s'attardent pas à mieux nuancer des personnages qui se partagent entre deux types d'archétypes, les gentils héros (qu'ils soient républicains français, rebelles mexicains ou unionistes américains) et les méchantes raclures (qu'elles servent Napoléon III, l'Empire mexicain ou la Confédération). Cela dit, le ton léger et le style efficace rendent la lecture de ce premier cycle (puisqu'à priori il semble évident qu'une suite lui sera donné) vraiment très plaisante.

Afficher encore 4 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Hauteville House -4- Atlanta ©Delcourt 2007 Duval/Gioux

    4 . Atlanta

    Info édition : Participation de Manchu au dessin de la couverture. Noté "Première édition". Avec "Hauteville House Tribune", un journal de quatre pages (fournit avec l'eo du tome 3) réactualisé, en début d'album présentant des véhicules de la série ainsi que les auteurs.

  • Hauteville House -4a- Atlanta ©Delcourt 2007 Duval/Gioux

    4a . Atlanta

    Info édition : Hauteville House Tribune (4 pages supplémentaires en introduction). Tome 6 sur la 4e de couverture. Indication: A paraître Tome 7: Expédition Vanikoro.