Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Harbinger Wars : Blackout
©Bliss Comics 2019 Kindt/Giorello
Parution le 03/05/2019. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 05/05/2019 (Dernière modification le 05/05/2019 à 13:27) par reg95

Harbinger Wars : Blackout

Une BD de et Tomás Giorello chez Bliss Comics - 2019

05/2019 (03 mai 2019) 143 pages 978-2-375-78158-6 Format comics 366252

Livewire est une psiotique, un être extraordinaire doté de pouvoirs télépathiques. Poussée à bout par le gouvernement qu’elle servait, elle est sur le point de prendre une décision irréversible. L’ancienne protégée de Toyo Harada s’apprête à désactiver tout le réseau électrique des États- Unis, dans un dernier effort pour sauver les psiotiques comme elle de l’extinction. Alors que le pays est plongé dans l’obscurité, Bloodshot, Ninjak, X-O Manowar, le H.A.R.D. Corps et tous les héros de la Terre vont prendre part à... Lire la suite

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 13/05/2019 à 13:54:14

    Blackout est intégré au relaunch Valiant après le très bon Secret Weapons (dont c'est la quasi suite directe), le récent Ninja-K (qui se déroule à peu près en même temps) et la trilogie en cours X-O Manowar.

    La psiotique Livewire (dont on comprend qu'elle est destinée à devenir le personnage majeur de cet univers), capable de communiquer et contrôler tout ce qui est électronique, provoque un blackout total sur les Etats-Unis lorsque le gouvernement s'en prends à ses protégés, les jeunes psiotiques branques découverts dans Secrets Weapons. Le GATE envoie alors le héros Aric tout juste rentré de ses aventures spatiales pour contrer Livewire. Ninjak et Bloodshot se mêlent à la bataille ainsi que le HARD corp, dans un conflit sur le rôle que doivent jouer les héros, la liberté individuelle et l'attitude autoritaire des gouvernements.

    Un héros doit-il obéir au pouvoir ou est-il un contre-pouvoir? Les psiotiques sont-ils un danger pour l'humanité?... des thèmes classiques de l'univers X-men qui nous sont proposés ici de façon pas hyper originale donc mais très bien écrit et remarquablement dessinée. Car si j'aime toujours le traitement radical des héros Valiant, avec des caractères bien trempés et indépendants voir sombres, c'est bien le graphisme qui marque sur cet album et en fait sans hésitation le plus bel album de l'éditeur proposé jusqu'ici. J'ai déjà remarqué depuis plusieurs albums la barre mise assez haut en matière de dessins mais ici on arrive à un niveau rarement vu en comics. En effet les quelques quatre artistes qui officient sont tous très très forts et particulièrement inspirés. Par exemple Renato Guedes qui m'avait estomaqué sur ses planches de X-O Manowar mais beaucoup déçu sur Bloodshot Salvation #2, impressionne fortement sur cet album. Idem pour Thomas Giorello dont le style semble plus adapté à  l'univers terrestre de Blackout (comme celui de Ninja-K) que le gros bordel guerrier d'Aric. Enfin, Patricia Martin reprends exactement le style, la colorisation et le découpage particulier de Secret Weapons pour notre plus grand bonheur. Une véritable dream-team sans aucune baisse de régime qui maintient un intérêt visuel sur une trame sans les ruptures qui avaient pu faire la marque de fabrique de certains albums Valiant (Bloodshot ou Ninjak). Du coup la lecture est aisée, sans réflexions permanentes sur qui est qui et on est quand et reste centrée sur l'intrigue principale. Ça se fout pas mal sur la gueule, l'évolution de Bloodshot est très intéressante et pour peu que vous soyez à jour dans les derniers albums publiés par Bliss vous prendrez grand plaisir à lire l'évolution émotionnelle de Ninjak et Livewire. L'image totalitaire des agences gouvernementales (déjà aperçue dans Ninja-K) étonne et pousse les héros à remettre en question leur rôle. Dès mes premières lectures Valiant j'ai aimé l'idée d'un Toyo Harada, sorte de Magneto œuvrant pour l’essor de la race psiotique tout en les persécutant, cette zone grise où personne n'est très propre. Avec de vrais questionnements qui laissent de côté les quelques délires fantastiques d'autres séries Valiant, Blackout est pour moi le deuxième album de l'éditeur où je prends autant de plaisir (... et qui donne envie de lire d'autres titres!) depuis The Valiant qui m'a fait commencer cet éditeur. Une grande réussite et une porte d'entrée/vitrine possible, relativement facile d'accès et rattachée à beaucoup de séries publiées en France par Bliss.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/05/07/harbringer-wars-blackout

Toutes les éditions de cet album