Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de La guerre de Catherine
©Rue de Sèvres 2017 Billet/Fauvel
Parution le 10/05/2017. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 05/05/2017 (Dernière modification le 24/05/2017 à 00:51) par Jean-Phi

La guerre de Catherine

Une BD de et Claire Fauvel chez Rue de Sèvres - 2017

05/2017 (10 mai 2017) 154 pages 978-2-369-81362-0 Format normal 303925

  • Currently 4.60/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.6/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 03/09/2020 à 19:04:04

    C'est un beau témoignage de ce qui s'est passé durant la Seconde Guerre Mondiale dans notre pays collaborant avec l'ennemi et qui concerne des enfants juifs obligés de se cacher pour échapper à la dénonciation. Il est vrai que la bd rappelle que le déferlement de haine à la Libération concernant ces femmes tondus par ceux-là même qui avaient peut-être dénoncés leurs voisins. On se rend compte que la méchanceté peut être partout et qu'il y a des soldats allemands qui ont été bons. J'ai bien aimé le fait que les auteurs ne sont pas tombés dans le manichéisme de base.

    Pour autant, je n'ai pas trop apprécié certaines choses qui ne reflètent pas la réalité mais qui sont une sorte de réécriture de l'Histoire par les vainqueurs. Ainsi, au début de la guerre, on ne connaissait pas vraiment le sort qui était réservés aux Juifs. Les Alliés n'ont découvert que tardivement les camps de concentration. Il y a plusieurs réflexions qui sonnent faux surtout concernant des gamins au vu du contexte. L'information n'était pas aussi développée que de nos jours avec internet et les réseaux sociaux. Même les radios et les journaux étaient contrôlés par l'Etat.

    C'est une bd qui traite forcément d'une période sombre pour notre pays mais qui décrit les choses telles que cela s'est passé même si la conscience a été plutôt tardive. On observera qu'il n'y a pas un gramme de violence physique même si la peur d'être capturé est présente. J'ai beaucoup aimé la précision d'un dessin très fin. Il y a de la grâce et de l'élégance pour une histoire vraisemblable.

    C'est une oeuvre qui dégage beaucoup d'émotions au vu du contexte assez tragique. On se souviendra de cette Rachel qui a dû perdre son identité dans une Catherine mais qui avait toujours la même passion pour la photographie. C'est une oeuvre qui mérite d'être lu surtout pour toutes les jeunes générations qui n'ont heureusement pas connu cette sombre époque.

    Le 22/09/2019 à 16:59:02

    Rachel Cohen est une jeune juive pendant la Seconde Guerre Mondiale. Elle se cache dans une école des Sèvres suite à la rafle qu'ont subit ses parents. 

    Le scénario la suit durant les deux dernières années de la guerre. Passionnée de photos, Rachel, qui changera d'identité pour devenir Catherine, n'aura de cesse de photographier ce monde en guerre. Le scénario est très émouvant, l'histoire est prenante et fascinante. Le lecteur voit s'étaler sous ses yeux la vie dans toute sa beauté mais aussi dans toute sa laideur. Il y a de vrais moments de bonheur et de vrais drames.

    Catherine/ Rachel est une vraie héroïne: courageuse, poétique, artiste, amoureuse et pleine d'espérance. Sa générosité m'a émue. On ne peut qu'être bouleversé par elle. Elle a l'art de rendre important les gens qui gravitent autour d'elle.

    L'esthétique est sublime. Les dessins sont très poétiques et touchants. J'ai beaucoup aimé les jeux d'ombres et de lumière. Les couleurs sont superbes.

    http://aufildesplumesblog.wordpress.com

    Le 17/07/2018 à 21:14:00

    Un album à côté duquel on ne peut pas passer.
    Même si le sujet est difficile, on ne tarde pas à rentrer dans l’histoire. Le postulat de départ est simple et chaque personnage est attachant, Rachel la première. Comment ne pas penser à ce qu’ont vécu ces milliers d’enfants pendant l’Occupation. Essayer d’imaginer une telle situation est quasi-impossible pour nous. Entre un coin de ciel bleu, une énorme dose de courage, la vie et la guerre, cet album nous dépeint une vraie belle histoire.
    Le dessin et les couleurs sont tantôt légers, tantôt sombres mais toujours expressifs.
    Une œuvre importante. À lire et à faire lire. Certainement un des plus beau moyen de transmettre la mémoire de cette période.

    Le 06/03/2018 à 10:07:53

    Une petite merveille. L'histoire vraie d'une enfant juive durant la 2nd Guerre, ballottée d'une école à l'autre pour échapper aux rafles. Dans ces épreuves, elle puise sa force dans sa passion dévorante pour la photo, et dans le courage de tous ces anonymes inconnus qui prennent des risques parfois insensés pour la protéger.
    L'histoire est une des plus émouvantes que j'ai lues (et je ne suis pas du tout un grand sentimental), car le ton est d'une grande sobriété, sonne juste, fait mouche. On voit au travers de tous ces personnages qui se dévouent pour les enfants une facette optimiste et émouvante de la nature humaine. Et les 154 planches permettent aux auteurs de donner une grande profondeur à cette histoire complète.
    J'ai particulièrement aimé le dessin (pourtant assez différent de ce que j'aime habituellement), qui a une identité forte, très expressif et avec des couleurs superbes.
    Au final, une oeuvre magnifique, une lecture indispensable.
    5/5 - une référence.

Toutes les éditions de cet album