Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Grandes oreilles et bras cassés
©Futuropolis 2015 Manach/Nicoby
Parution le 20/08/2015. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 30/08/2015 (Dernière modification le 09/09/2015 à 11:17) par Jean-Phi

Grandes oreilles et bras cassés

Une BD de et Nicoby chez Futuropolis - 2015
Manach, Jean-Marc (Scénario) Nicoby (Dessin) Nicoby (Couleurs)

08/2015 (20 aout 2015) 118 pages 978-2-7548-1250-4 Autre format 254146

En 2008, la société française Amesys a vendu pour un peu plus de 12 millions d'euros un système d'interception des communications électroniques à la Libye du colonel Kadhafi. Une transaction secrète, couverte par les services français, qui va permettre au dictateur de surveiller de près ses opposants. Certains seront torturés après avoir été repérés par le logiciel Eagle. Jean-Marc Manach a enquêté sur ce scandale qui implique le colonel Kadhafi et son beaufrère Abdallah Al-Senoussi, chef des services de renseignements et accessoirement... Lire la suite

  • Currently 3.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 30/08/2020 à 21:08:44

    Jamais jusqu’ici, Nicoby n’avait été aussi loin. Il passe du domaine de la comédie à celui du journalisme d’investigation qui met la lumière sur l’un des plus gros scandales en France de toutes ces dernières années. Le sujet m’a particulièrement intéressé pour des motifs également professionnels. Il s’agit de la surveillance des e-mails de tout un pays.

    En effet, la France de Sarkozy aurait livré au dictateur libyen Kadhafi un système de surveillance généralisée dont ce dernier se serait servi contre ses opposants politiques. Il est vrai qu’au moment du printemps arabe, la ministre MAM avait voulu prêter son assistance à la police répressive du dictateur tunisien Ben Ali afin de mâter la rébellion. On est dans le même registre mais cela va plus loin car ce n’est pas seulement une déclaration d’intention mais des faits avérés. Il est vrai que je suis complètement sidéré car j’ignorais ce qui se cachait derrière les affaires liées à la Libye et c'est plutôt grave.

    Les auteurs ont réalisé un formidable travail de restitution de l’information en prenant des faits objectifs. On se rend compte de toutes les interconnections entre l’affaire Karachi, la campagne électorale de Balladur que Sarkozy avait soutenu, l’homme d’affaire sulfureux Ziad Takiedine (qui ne paie pas d’impôts) et la Libye en remontant jusqu’à l’attentat de Lockerbie.

    Cette enquête va balancer pas mal de monde qui visiblement ne sont pas condamnés. Visiblement, on a considéré qu’un système de surveillance d’une population n’était pas à ranger dans la même catégorie que des armes. Or, quand on sait les effets produits, c’est totalement ignoble que d’avoir laissé passer cela et se retrancher derrière un vide juridique.

    Bref, le sujet porte sur les atteintes aux libertés organisées par les services de surveillance des états démocratiques. Il faut dire que les populations sont enclines à plus de sécurité et moins de liberté dans des périodes troubles comme des attaques terroristes.

    Sur le fond, la lecture n’a pas été des plus agréables malgré le dessin de Nicoby qui fait parfois dans l’humour. Sans doute, le sujet à traiter imposait d’autres choix ou un autre traitement. Ceci dit, cela n’enlève en rien la qualité de cette enquête.

    Le 02/01/2016 à 00:28:19

    Une nouvelle "BD enquête" qui est un genre qui semble faire des adeptes depuis quelques temps auprès de certains journalistes (qui prennent leur métier et la BD au sérieux) et/ou d'auteurs qui aiment de tant à autre "dénoncer" les incohérences de notre société et des hommes qui la gère.

    Un sujet de fond très intéressant traité de manière claire et efficace sur les agissements d'une société Française spécialisée dans la commercialisation de systèmes de surveillance des télécommunications.

    Comme dans les meilleurs fictions, des affreux s'en mettent plein les poches au détriment de toute forme d'éthique et de moral, quand d'autres paient au prix fort leur liberté de penser et surtout de s'exprimer.

    Pas très rassurant, d'une part parce que ce n'est pas une fiction, et d'autre part car elle met en cause une nouvelle fois les dirigeants de notre "douce" France (qui reste encore le pays des droits de l'homme... mais pour combien de temps ?)

Toutes les éditions de cet album

  • Grandes oreilles et bras cassés ©Futuropolis 2015 Manach/Nicoby

    Grandes oreilles et bras cassés

    • 254146
    • Manach, Jean-Marc
    • Nicoby
    • Nicoby
    • 08/2015 (Parution le 20/08/2015)
    • 07/2015
    • non coté
    • Futuropolis
    • Autre format
    • 978-2-7548-1250-4
    • 118
    • 30/08/2015 (modifié le 09/09/2015 11:17)

    Info édition : 1 page de préface et dossier de 8 pages de postface reproduisant des documents de l'enquête.