Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Gaijin Salamander
©Delcourt 2020 Rosi/Ceregatti
Parution le 29/01/2020. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 29/01/2020 (Dernière modification le 08/02/2020 à 11:02) par Jean-Phi

Gaijin Salamander

Une BD de et Ludovica Ceregatti chez Delcourt (Contrebande) - 2020

01/2020 (29 janvier 2020) 136 pages 978-2-413-02009-7 Format comics 384167

« Nous sommes les derniers guerriers, les derniers pacifistes de cette école, et je vous la laisse en héritage à vous, un Gaijin ». Gaijin Salamander parle de la futilité de la guerre et du désir de paix d'un Gaijin (un étranger), représenté sous les traits d'une salamandre, qui vit dans un Japon féodal peuplé de grenouilles, et qui doit faire face à des hordes d'envahisseurs, incarnés par des lézards.

  • Currently 3.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (3 votes)

La Preview

17/02/2020 | 16 planches

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 17/04/2021 à 15:46:03

    Gaijin Salamander ou Cold blood samurai en VO est un comics réalisé par des auteurs italiens se déroulant dans un Japon anthropomorphique au XVIIIe siècle. L'édition française réunit les six chapitres en un one-shot.

    L'histoire suit le parcours d'une salamandre "gaijin" (terme très familier signifiant "étranger" en japonais), qui va apprendre et suivre la voie du samouraï ou "bushido", tout en participant à une lutte face aux envahisseurs occidentaux (incarnés par des lézards, tandis que les samouraïs et autres japonais sont représentés par des batraciens).

    Commençons par le dessin et les couleurs: le résultat est solide et coloré.
    En effet, les auteurs se sont amusés à alterner dessins de représentation d'histoires anciennes tels des estampes, dessins jouant sur le clair/obscur, cases de transition avec des cerisiers en fleur… L'encrage est particulièrement très marqué afin de jouer sur les nuances clair/obscur et autres jeux d'ombres. On notera la présence d'onomatopées japonaises pour les bruitages empruntées au manga ^^

    Scénaristiquement, le schéma narratif est classique: nous suivons les pérégrinations du héros sans nom, tout en alternant, avec des flashbacks relatant son cheminement, ses motivations, ses doutes, sa tristesse…
    Le contexte géopolitique est bien exposé dès le début de l'histoire et prend de l'ampleur tout du long jusqu'à ce final qui aurait pu être plus sanglant à mon avis.

    Certains choix d'animaux m'ont paru étranges. En effet, pourquoi des crabes comme bandits ? pourquoi avoir choisi des batraciens et pas des chats par exemple ? pourquoi les fourmis sont utilisés comme montures ?... Autre défaut: certaines têtes ressemblent à celles des tortues ninjas.

    En conclusion: une œuvre qui ne réinvente pas la poudre mais qui l'utilise de façon efficace avec le respect des codes du chambara.

Toutes les éditions de cet album