Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de From Hell
©Delcourt 2000 Moore/Campbell
Parution en 10/2000. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 31/05/2001 (Dernière modification le 25/02/2018 à 13:33) par reg95

From Hell

Une BD de et Eddie Campbell chez Delcourt - 2000
Moore, Alan (Scénario) Campbell, Eddie (Dessin) <N&B> (Couleurs) Hanno, Loïc (Lettrage) Jennequin, Jean-Paul (Traduction)

10/2000 576 pages 2-84055-514-X Autre format 50 à 75 euros 2100

  • Currently 4.62/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.6/5 (55 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 05/06/2018 à 17:09:41

    Le dessin semble être du brouillon a la découverte de ce pavé de plus de 500 pages, toutefois celui ci correspond aux dessins qui parsèment la presse de 1888 donc un choix qui n'est pas du tout anodin.
    Un boulot vraiment monstrueux d'exactitude dans l'énumération des faits de cette troublante affaire, une étude minutieuse des us et coutumes de la franc maçonnerie et ses dérapages au nom de la bonne Royauté Britannique.
    Bon Alan Moore y va de sa théorie probablement la moins crédible mais aussi la plus riche d'un point de vue romanesque. Une fois entamer difficile de ne pas vouloir finir ce récit qui va de surprise en surprise tout en restant au plus proche des faits historiques, seul invention du roman le parcours psychologique de notre coupable un fou, un visionnaire, difficile a dire, un mélange de fantastique qui expliquerait cette attitude de folie meurtrière........... les questions demeurent le mystère aussi, l'une des plus grandes BD.......oups pardon..... "Roman Graphique" selon moi, avec 10 ans de recherches et de lectures pour Monsieur Moore sur ce curieux fait divers qui durera seulement deux mois et marquera l'histoire du crime a jamais et encore de nos jours avec la multiplication des tueurs en série de par le monde

    Le 20/12/2017 à 20:57:36

    Trois ans que cet ouvrage trône dans ma bibliothèque, et il m'a fallu trois tentatives avant de réussir à franchir les 100 premières pages de cet intégrale extrêmement dense.

    Si le début est fastidieux de part le nombre de protagonistes à discerner les uns des autres et que de multiples retour en arrière sont nécessaires pour reconnaitre tout ce petit monde et réussir à les situer dans l'action, le lecteur se trouve récompenser à l'issu de cette mise en bouche difficile par un scénario prenant et palpitant.

    Alan Moore, que je découvre avec cet album, mérite donc sa réputation de "très grand" scénariste. Cet ouvrage est tout bonnement exceptionnel de part la richesse de son histoire et du travail de recherche qu'il a nécessité.

    Si From Hell reste une fiction, sa promiscuité avec ces meurtres établis rend cette fresque absolument incontournable pour qui souhaite se plonger dans cette période Victorienne et son sinistre assassin.

    les dessins d'Eddie Campbell paraissent brouillons au premier abord, mais servent à merveille l'atmosphère glauque et humide de la capitale Anglaise et de ces évènements dramatiques.

    Une soixantaine de pages d'annotations en fin d'album précisent la part d'imaginaire de ce qui est avéré.

    Époustouflant !

    Le 09/12/2017 à 22:00:52

    Les critiques à l’encontre de "From Hell" me semblent légitimes.
    C’est effectivement un gigantesque pavé dont la lecture, ardue, réclame de nombreuses heures. Ensuite le dessin n’est ni précis, ni très expressif, ni lisible. Enfin, la narration est diluée, digressive, atone, et il faut une bonne centaine de pages (!) pour s’immerger dedans.

    Ceci étant dit, c’est aussi et surtout un ouvrage monumental, un décorticage exhaustif et millimétré de l’hypothèse la plus sensationnelle quant aux mobiles et l’identité de Jack l’éventreur, affaire elle-même la plus mystérieuse de l’histoire criminelle…
    En bref, une somme érudite, glaçante et passionnante.

    Une BD tout simplement unique, indispensable, gravée dans les annales du 9° art.

    Le 08/04/2017 à 18:23:45

    Je comprends que le dessin puisse au départ,rebuter certains lecteurs, mais comme tout chef d’œuvre (car à mon avis c'en est un) il nous demande quelques efforts, on écoute pas le Sacre du printemps comme une petite chanson... Comme Safedream je dirai que le noir et blanc colle parfaitement, les textes sont merveilleusement bien écrits et l'effort est largement récompensé une fois qu'on est immergé dans l'histoire. L'analyse de Zemartinus est très bonne.

    Le 18/01/2017 à 20:06:46

    Curieuse bande dessinée que cet immense pavé de 500 pages. L'objectif de "From Hell" est très ambitieux : raconter l'histoire de Jack l'Eventreur en dressant un portrait du Londres de l'époque victorienne, en mettant en scène foule de personnalités historiques réelles, tout en émettant une hypothèse plausible sur l'identité du tueur, aujourd'hui encore inconnue. Pour ce faire, Alan Moore a consulté pratiquement tous les ouvrages écrits sur le sujet, et en a tiré les conclusions qui lui semblaient évidentes. Les appendices situés en fin d'ouvrage sont ainsi passionnants et constituent un complément indispensable à l'histoire racontée. Le récit est dans l'ensemble maîtrisé, vraiment passionnant, et les auteurs n'hésitent pas à proposer des séquences de meurtres d'une violence insoutenable, sûrement dans ce qui s'est fait de plus marquant dans une bande dessinée. Le dessin de Campbell s'avère plus mitigé. Si l'utilisation du noir et blanc semble évidente et plutôt maîtrisée ici, et si les décors sont le plus souvent très détaillés, les dessins des personnages sont malheureusement beaucoup plus faibles et gâchent vraiment certaines séquences. Au final, "From Hell" est une grande réussite, une vision très crédible des événements de Whitechapel, remplie de références passionnantes. Seuls des dessins parfois maladroits l'empêchent de toucher la perfection. "From Hell" n'en demeure pas moins indispensable dans n'importe quelle bdthèque.

    Le 25/09/2014 à 11:38:10

    V pour Vendetta avait été un choc autant visuel que scénaristique. From Hell souffre de textes interminables et d'une action qui tarde à venir.
    Long, lent, sans mystère. Navré mais... non.

    Le 20/04/2008 à 22:13:18

    From Hell n'est pas une BD facile. La lecture peut être fastidieuse, le dessin
    rebutant et peu agréable, le scénario difficile à saisir... Mais si on fait l'effort
    d'aller jusqu'au bout, si on arrive à surmonter les passages ennuyeux, on se
    rend alors compte qu'on vient de lire un chef-d'oeuvre, une bande dessinée
    construite de manière extrêmement complexe (et complète), avec un nombre
    important de niveaux de lecture.

    Au départ l'ambition peut sembler assez faible : donner une version de
    l'énigme de Jack l'Eventreur. Mais là-dessus viennent se greffer tout un tas
    d'intrigues secondaires, un nombre impressionant de points de vue, de styles,
    de genres. From Hell est un livre complet, entier, comparable de par son
    étendu et le champs qu'il recouvre aux grands romans-fleuves tel que Guerre
    et Paix ou Les Misérables. C'est un livre énorme, tant par l'érudition et les
    connaissances qu'il aura fallu à son auteur pour l'écrire que par sa
    construction narrative impressionante et son contenu extrêmement riche. Seul
    une BD pouvait offrir un tel rendu (bien plus qu'un roman), et sans doute seul
    Moore pouvait le faire ainsi.

    Le livre débute difficiliement : on commence par ne rien comprendre. On nous
    livre des scènes, des informations dont on ne voit ni l'utilité ni même le
    rapport qu'elles ont entre elles, ça semble extrêmement confus et fouillis. Puis
    ça s'éclaircit petit à petit... vient alors un chapitre extrêmement fastidieux à
    lire (on est alors vers la page 90). Il s'agit de la visite des symboles francs-
    maçoniques de Londres par William Gull, accompagné de son fidèle cochet
    Nettley. Sans doute les 30 pages les plus denses de toute l'histoire de la
    bande dessinée (surtout compte-tenu du format comics). Il m'aura fallu plus
    d'une heure pour en venir à bout, et comme beaucoup j'ai faillit décrocher à
    ce moment-là, malgré que ce passage soit une mine de savoir vraiment
    intéressante à découvrir, passionante même sur certains points.
    La suite est moins difficile, on arrive à vraiment entrer dans le livre, avec ses
    hauts et ses bas. Viennent alors les 150 dernières pages, véritablement les
    plus prenantes du bouquin, les plus extraordinaires... Et dire que j'avais faillit
    lâcher le livre pas longtemps avant d'arriver à cette partie finale. On a le droit
    (enfin) au dénouement de toutes les intrigues que l'auteur a trainé jusque là,
    au recoupement de toutes les informations qui ont été éparpillées tout le long
    du bouquin. Et puis cet extraordinaire chapitre 14, tout à fait onirique,
    déroutant mais tombant à point, qui à cette faculté de nous transcender... On
    comprend d'ailleurs en re-feuilletant le bouquin que ce chapitre est dans la
    continuité logique d'autres parties et n'est pas un ovni malgré l'impression qu'il
    pourrait donner.

    Difficile à cerner dans sa plenitude lors d'une simple lecture, From Hell contient
    heureusement une appendice de 50 pages où Moore explique les passages
    sombres ou peu compréhensibles, donne ses sources, cite ses auteurs. Les
    renvois à ces notes sont du coup souvent le bienvenue et permettent de saisir
    l'oeuvre dans sa totalité pour peu qu'on se donne la peine de pousser la
    réflexion personnelle assez loin.

    Le 04/05/2006 à 21:43:43

    Enorme scénario qui prend le temps de bien raconter l'histoire pas à pas. L'ambiance fin 18ème est parfaitement retranscrite par le noir et blanc. Vraiment passionnant.

    Le 08/11/2005 à 08:36:30

    J'ai été impressionné par la justesse de ce scénario (hypothétique), de sa justesse et des nombreuses et complètes explications annexes qui font de ce pavé, une référence pour tout amateur de Jack the Ripper.
    Le seul bémol reste le dessin quelques fois confus dans les traits des personnages ainsi que la taille de certaines bulles dans lesquelles l'écriture très petite nous oblige à rapprocher le livre près des yeux.

    Le 11/03/2005 à 05:44:19

    From Hell est tout bonnement un chef d'oeuvre.
    Tout d'abord le scénario à une vrai dimension historique et nous plonge directement dans un Londres victorien plus vrai que nature. Une histoire de Jack l'éventreur comme vous vous ne l'auriez jamais imaginée; mais qui pourtant, plus qu'une simple fiction, deviens presque une hypothèse. Et c'est en lisant le dossier de références et de documentation, que l'on s'aperçoit que Alan Moore n'a pratiquement rien inventé mais a simplement jongler avec les documents déjà existant, tout en y ajoutant un côté ésotérique.
    Quant au dessin, au premier abord, il peut paraitre brouillon, mais il est totalement maîtrisé. Son aspect trituré, sombre, sert à merveille le scénario.
    From Hell est un pavé qui peut être difficile à aborder mais, une fois qu'on y est, on est subjugué. Du grand art, à lire absolument.

    Le 08/01/2005 à 19:55:06

    Après la lecture de cet album, il m'a fallu près de trois mois (!!!) pour lire une autre BD. Tout me semblait fade, sans intérêt....
    On ressort forcément marqué par la lecture d'un tel chef d'oeuvre.
    Je l'avoue, il faut un certain courage pour se plonger dans cette oeuvre monumentale de près de 600 pages.
    1er choc, le graphisme de Campbell : aride, touffu et surtout noir, très noir. Un écueil bien difficile à passer. Et pourtant, au fil des pages, on finit par s'habituer, à reconnaître les personnages et même à aimer ce graphisme si tourmenté et qui se montre, lors du dernier meurtre, à la hauteur de la folie de Gull !!!
    2ème choc, l'érudition de Moore qui semble avoirt lu tout ce qui a pu être écrit sur cette affaire. Alors bien sûr, son hypothèse de départ peut être contestée mais elle aura au moins le mérite d'être suffisamment cohérente pour une grande majorité de lecteurs non spécialistes de Jack l'Eventreur. La lecture des appendices (près de 50 pages ...) offre un éclairage des plus passionnants (et permettent au lecteur de souffler un peu !!!).
    Le talent de Moore pour la narration et le découpage d'une histoire transpire tout au long d'un album qui mérite totalement l'ensemble des prix et distinctions obtenus.
    Seul problème de From Hell, tous les albums que vous allez lire par la suite risquent de vous paraître sans aucune saveur !!!

    Le 24/01/2004 à 15:13:57

    histoire mille fois rabachée, bien entendu, mais les auteurs nous donnent une version qui en vaut bien une autre et l'histoire reste captivante de bout en bout, malgré l'épaisseur du bouquin. Dommage que la version filmée soit si mauvaise.

Afficher encore 8 avis

Toutes les éditions de cet album