Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Contenu protégé

Attention, la page que vous souhaitez consulter contient des visuels réservé aux personnes majeures.

En cliquant sur OUI, J'AI PLUS DE 18 ANS, vous certifiez avoir pris connaissance des obligations suivantes :

  • Je suis majeur et averti du caractère érotique des images sur cette page.
  • Je certifie ne pas le faire connaître à des mineurs et m'engage à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher un mineur d'utiliser mon ordinateur pour parvenir sur ce site.
  • Je consulte ce site à titre personnel en n'impliquant aucun organisme d'Etat.
  • Je décharge l'éditeur de ce site de toute responsabilité si un mineur vient à accéder sur ce site par négligence de ma part de quelque manière possible.

Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Fraise et chocolat - Tome 1
©Les Impressions Nouvelles 2006 Aurita, Aurélia
Parution en 04/2006. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 10/04/2006 (Dernière modification le 13/06/2015 à 18:33) par Yog-volo

Fraise et chocolat

1. Fraise et chocolat

Une BD de chez Les Impressions Nouvelles - 2006
Aurita, Aurélia (Scénario) Aurita, Aurélia (Dessin) <N&B> (Couleurs) Sfar, Joann (Préface)

04/2006 136 pages 2-87449-009-1 Autre format 54957

  • Currently 3.73/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (22 votes)

  • Fraise et chocolat - Tome 1

    Tome 1
  • Fraise et chocolat - Tome 2

    Tome 2
  • Fraise et chocolat -INT- L'intégrale !

    INT

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 05/11/2008 à 10:31:04

    C'est rare une bande dessinée qui décide d'aborder le thème de la sexualité et qui fait mouche.

    Là j'ai droit à du Porno-chic avec une sexualité et de la pornographie "tendance" ouverte au grand public et qui fait tomber les tabous. Voilà des dialogues crus, une découverte puis une éloge de la sodomie, des sextoys... Ce qui est fabuleux c'est que malgré le ton donné du porno, il y a un zeste de romantisme.

    Généralement les gens commentent savamment et intellectuellement cette aventure qui est une réussite.

    Je resterais retissant pour les dessins d'Aurélia que je trouve être des croquis ou des dessins naïfs et non pas comme le pense la majorité des gens : une maitrise du dessin. cela m'a dérangé. J'imagine ce qu'aurait donné l'aventure si elle avait été dessinée par Boilet ou surtout Takahama (avec qui Boilet a fait Mariko Parade). Là je pense que j'aurais mis cette aventure comme un chef-d'œuvre.

    Intéressante approche du scénario en mettant Boilet en scène. Que c'est agréable d'apprendre qu'il s'agit d'un amant incroyable, épicurien.

    Vraiment une agréable découverte que je qualifierait de surprise.

    Le 08/09/2008 à 16:21:35

    Quand on est jeune et qu’on est un garçon, on s’imagine les filles comme d’indécrottables romantiques, toujours d’une hygiène irréprochable (sauf la grosse moche du premier rang qui court pour arriver la première au cours de math), à rêver de faire l’amour dans une chambre éclairée à la bougie sur un lit parsemé de pétales de roses sur un fond de musique suave au rythme chaloupé de soupirs de plaisir discrets.
    Et il y a, en parallèle, le fantasme. Celui nourri par les missions commando du premier samedi du mois ou les ruses consistant à laisser tourner le magnétoscope bien après la fin de "L’équipe du dimanche" sur Canal+. Et là, ce charmant petit être plein de douceur qu’on ose à peine approcher autrement que pour lui tirer maladroitement l’élastique de son soutien-gorge se transforme en un objet sexuel dénué de toute émotion, simplement là pour assouvir les plaisirs acrobatiques et égoïstes d’un mâle en rut aux plaquettes de chocolat et à l’engin complexifiant (qu’on aimerait bien évidemment être).

    Et puis on grandit. C’est comme au tennis, au bout d’un moment, on est assez grand pour arrêter de jouer "au mur" tout seul avec sa raquette et sa balle pour aller la taper (la balle) avec quelqu’un sur le terrain. En allant enfin jouer sur gazon (puis sur terre battue par temps de pluie pour les plus aventureux), on découvre que la femme, finalement, c’est un peu un mélange de nos visions d’adolescents.

    Aurélia Aurita (le nom d’une méduse, allez comprendre), de son vrai nom Chenda Khun signe avec "Fraise Et Chocolat" son deuxième album personnel après "Angora" publié en 2003. Remarquée en 2001 au Festival international de la bande dessinée d’Angoulême où elle remporte le prix du meilleur scénario au concours Alph’Art, cette jeune auteur d’origine sino-khmère n’a pas sa langue dans sa poche (c’est le cas de le dire). Dans cette bande-dessinée, elle décide ni plus ni moins de partager sous l’angle sexuel, la passion du début de sa relation avec Frédéric Boilet, autre auteur de bande dessinée, expatrié au Japon.

    C’est là la force de ce premier tome de "Fraise Et Chocolat". En bande-dessinée, les ouvrages narrant les fantasmes mâles sont légion, du plus platonique au plus graveleux. En revanche, le plaisir féminin, comme longtemps en littérature classique, est resté tabou ou intellectualisé à outrance. Aurélia Aurita ose livrer sans pudeur l’intimité de son couple, sans pour autant tomber dans l’exhibitionnisme. Car c’est avant tout d’amour dont il s’agit, et en amour, rien n’est sale (même si le livre tient son titre d’une maxime célèbre : "Quand la rivière est rouge, emprunte le chemin boueux").

    Se mêlent alors réflexions sur la recherche du plaisir (et l’auteur est dotée d’un solide appétit, presque insatiable), l’amour, anecdotes sexuelles (Mikado, la petite faiblesse qui vous perdra), doutes et certitudes, le tout avec naturel et tendresse. C’est toujours une jeune femme amoureuse qui nous livre ses pensées les plus intimes, désamorçant ainsi l’aspect voyeuriste de la lecture de ce quasi journal intime. Porté par un dessin simple et très féminin, plein de rondeurs et de dynamisme malgré son coté épuré, le propos évite la vulgarité quelle que soit la situation, de la plus anodine à la plus acrobatiquement intime.

    Et Aurélia Aurita a de jolies sorties, réalistes et romantiques à la fois comme ce "J’aimerais t’aimer toujours", tellement plus vrai que les mièvreries habituelles sur l’amour éternel ou cette simple ambivalence face à ce premier amour passionné : "Je suis heureuse. J’ai peur". Ou encore cette réflexion lucide et rafraîchissante dans la bouche d’une femme (pas de jeux de mots cette fois) alors que les "Sex ‘n The City" pullulent : "Il y a ceux qui lèchent pour rentrer et ceux qui lèchent pour donner du plaisir. De même, il y a les filles qui se contentent d’écarter bêtement en attendant les cloches de Pâques et les autres, attentives au moindre soupir de leur partenaire, amantes dévouées faisant passer le plaisir de l’autre avant le leur. Ça m’a pris neuf ans pour réaliser que pendant tout ce temps, j’avais appartenu à la première catégorie. […] je me suis rendue compte que je n’avais jamais regardé les visages de mes partenaires en train de jouir. Et c’est cette amante de seconde zone qui classait les hommes en trois catégories : éjaculateur précoce, bande-mou et peine à jouir ! La dernière étant évidemment la plus recherchée".

    Le ton est cru donc, Aurélia parle de sodomie, d’orgasme, de cunnilingus ou de fellation sans prendre de pincettes, comme on devrait toujours en parler finalement. Son dynamisme, sa joie de vivre et son humour sont décapants. Elle s’autorise même des jeux de mots pourris du genre "Pas de sapin cette année, juste sa pine". Humour jusqu’au bout puisqu’elle conclut son album avec un pied de nez à ceux qui pourraient lui reprocher sa franchise et son absence de pudeur : "L’histoire que vous venez de lire est une fiction, car je n’ai jamais, bien évidemment, de toute ma vie, repassé une seule des chemises de Frédéric".

    Le 1er novembre, "Fraise et chocolat" aura un petit frère, un tome 2 qu’on accueillera avec une certaine réserve. C’est le ton inédit du premier tome qui a fait sa force : est-ce que cette sincérité et cette fraîcheur auront la même force cette fois-ci, maintenant que le couple est entré dans la routine du quotidien (qu’on aurait bien tort de trop dénigrer) ? Mais il ne faudrait pas enterrer Aurélia Aurita trop vite, la vie de couple peut donner lieu à de bons moments entre ses doigts (non, non toujours pas) : il en est des verges comme de la passion, quand elles retombent, le doute s’installe.

    Qu’importe la qualité du tome 2, comme elle le glisse à l’oreille de son amant, "si notre histoire est intéressante, [il restera] un très beau livre" : Fraise et chocolat.

    Le 28/11/2007 à 16:53:47

    Franchement sympa ! J'ai passé un bon moment avec cette BD, qui parle d'érotisme, sans tomber dans le vulgaire. Le côté intime ne ma pas dérangé..

    Le 16/11/2007 à 11:23:39

    Je suis pas un fana de la BD érotique, doinc j'y allais un peu à reculons !! Bon, en l'occurence c'est pas vraiment de la BD érotique au sens ou je l'entends moi, c'est à dire à la Manara par exemple. C'est plus comme si un auteur avait eu le cran d'édité un carnet de dessin intime et personnel. Donc au final on a un peu une impression de voyeurisme tant les situations semblent vécu. Vécu par l'auteur mais aussi personnellement. C'est ce qui est le plus troublant d'ailleurs. Difficille de ne pas s'identifier...
    Le dessin est assez minimaliste avec de vrais influences mangas (ca se passe au Japon d'ailleurs). Les faciès et expressions des personnages sont mis en avant ce qui permet de bien cerner leurs sentiments de l'instant.
    Reste que l'exercice de style peut paraître un peu vain et narcissique...est-ce que vous vous voyez édité votre journal intime ? Moi pas...
    Au final je suis mi-figue mi-raisin...sans jeux de mots, aucun ;o)

    Le 10/02/2007 à 17:27:40

    Ludique, crue sans néanmoins tomber dans le vulgaire. Il faut beaucoup de nerfs pour se livrer ainsi. Réalité ou fiction? L'auteur réussit un tour de force en exprimant autant d'émotions dans le visage de son personnage. J'ai adoré!!!

Afficher encore 1 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Fraise et chocolat - Tome 1 ©Les Impressions Nouvelles 2006 Aurita, Aurélia

    1 . Fraise et chocolat

    • 54957
    • Aurita, Aurélia
    • Aurita, Aurélia
    • <N&B>
    • Sfar, Joann
    • 04/2006
    • 03/2006
    • non coté
    • Les Impressions Nouvelles
    • Autre format
    • 2-87449-009-1
    • 136
    • 10/04/2006 (modifié le 13/06/2015 18:33)

    Info édition : Couverture avec rabats. Une préface dessinée de 1 page. Format 15 X 21 cm.

  • Fraise et chocolat - Tome 1a2009 ©Les Impressions Nouvelles 2006 Aurita, Aurélia

    1a2009 . Fraise et chocolat

    • 356026
    • Aurita, Aurélia
    • Aurita, Aurélia
    • <N&B>
    • Sfar, Joann
    • 10/2006
    • 02/2009
    • non coté
    • Les Impressions Nouvelles
    • Autre format
    • 2-87449-009-1
    • 136
    • 08/01/2019 (modifié le 08/01/2019 19:01)

    Info édition : Couverture avec rabats. Une préface dessinée de 1 page. Paris Bruxelles n'apparaît plus sur le 1er plat

  • Fraise et chocolat - Tome 1Poch ©Presses Pocket 2010 Aurita, Aurélia

    1Poch . Fraise et chocolat

    • 125795
    • Aurita, Aurélia
    • Aurita, Aurélia
    • <N&B>
    • 04/2010
    • 03/2010
    • non coté
    • Presses Pocket
    • Format Poche
    • 978-2-266-20055-4
    • 136
    • 24/04/2011 (modifié le 08/01/2016 18:52)
  • Fraise et chocolat - Tome 1Poch2 ©Presses Pocket 2011 Aurita, Aurélia

    1Poch2 . Fraise et chocolat

    • 258541
    • Aurita, Aurélia
    • Aurita, Aurélia
    • <N&B>
    • 05/2011 (Parution le 18/05/2011)
    • non coté
    • Presses Pocket
    • Bulles & blogs
    • Format Poche
    • 978-2-266-21927-3
    • 14/10/2015 (modifié le 08/01/2016 18:53)