Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Couverture de Fake news, l'info qui ne tourne pas rond
©Delcourt 2021 Bui/Plée
Parution le 14/04/2021. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 21/04/2021 (Dernière modification le 21/04/2021 à 12:56) par Jean-Phi

Fake news, l'info qui ne tourne pas rond

Une BD de et Leslie Plée chez Delcourt - 2021
Bui, Doan (Scénario) Plée, Leslie (Dessin) <Bichromie> (Couleurs)

04/2021 (14 avril 2021) 176 pages 978-2-413-02878-9 Autre format 422551

Des climatosceptiques aux platistes, des usines à clics d'Europe de l'Est aux Illuminati, des algorithmes devenus fous à Donald Trump (propagateur n°1 de « vérités » alternatives), les infox sont partout. Ludiques et pédagogiques, les autrices nous font passer dans l'envers de leurs fabrications et nous réapprennent à aiguiser notre esprit critique.

  • Currently 2.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.5/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 11/01/2022 à 12:26:42

    J’avoue : j’ai bien ri à la lecture, pas forcément vis-à-vis des sujets abordées (certains sont quand-même haut perchés et pas défendables) mais plus par rapport à l’orientation politique et raccourcis de la journaliste et scénariste (je vais y revenir plus en détail).

    Commençons par cette expression déplorable : « fake news », combinaison de deux mots anglais directement transférée dans notre langue sans passer par la case traduction, désignant de fausses informations. Un bel exemple d'anglicisme déplacé dénaturant notre langue et ce n'est malheureusement pas le seul qui pullule dans cette œuvre ni dans notre société.

    Cette BD est la compilation ultime des théories du complot et autres vérités alternatives défendus par les méchants extrémistes de droite et autres nationalistes malveillants, au programme donc : le 11 Septembre, l’élection présidentielle de Biden, les réseaux pédophiles, les Illuminati, la Terre plate, Donald Trump… les auteures cherchant à montrer toutes les dérives et autres théories folles que l’on peut générer et trouver sur Internet, et ainsi les déconstruire avec des exemples à l’appui.

    Il est intéressant d’examiner ces sujets et les polémiques qui en découlent, malheureusement si certains sont tristes et désolants, d’autres sont biaisés voire non approfondis et c’est là où le bât blesse ! Je ne vais pas revenir sur toutes les pages où il y aurait quelque chose à redire, uniquement sur les points qui m’ont paru capillotractés à l’extrême et qui méritent d’être clarifiés:
    - Les réseaux pédophiles mettant en jeu des politiques haut placés sont une réalité (Epstein n’en était qu’un rouage et son « suicide » a arrangé beaucoup de monde)

    - Les irrégularités lors du dernier scrutin présidentiel aux Etats-Unis sont bien avérés, et il y en a toujours eu, même au temps d’Abraham Lincoln !

    - L’auteure aurait dû un peu plus se renseigner sur George Soros, sur ses activités et ses liens avec la Mafia Khazarde

    - Cracher sur Donald Trump est un sport international, on peut lui reprocher beaucoup de choses, sauf son bilan, qu’en est-il de celui de Barack Obama lors de ses dix années de présidence ? qu’en est-il de la momie Biden ?

    - Dieudonné se prend un crachat au détour d’une planche, c’est gratuit et sans aucun risque

    - "Le journalisme est de ne publier que des informations qui ont été vérifiées par diverses sources" sauf si le journal appartient à un puissant industriel ou à un homme politique voire à un parti politique. Les lignes éditoriales et la fiabilité des sources sont dictées par l’argent et l’influence des politiques qui gouvernent. Bienvenue dans la réalité Mme Bui.

    - Pourquoi les gens ne font-ils pas « confiance à la science » ? Parce que les scientifiques sont souvent surpris en train de mentir… avec de beaux conflits d'intérêt à la clé (coucou BigPharma)

    - Le summum étant atteint avec le discours sur la vaccination ! Cette BD en fait l'éloge au détour d'une planche « Bref vaccinez-vous » qu’en est-il des effets secondaires de la thérapie génique à travers le monde ? Qu’en est-il des mensonges du gouvernement français depuis plus de deux ans ? J’invite tout le monde à se renseigner sur les travaux et vidéos du Pr. Fourtillan et Pr. Perronne afin d’y voir plus clair dans toute cette hystérie collective.

    Il est très simple de taper sur ces conspirationnistes/extrémistes et les « fakes news », de même qu’il est simple de traiter les autres de « conspirationnistes », car oui, l’Histoire nous a prouvé qu’il y a toujours eu des conspirationnistes mais jamais de complots (comme c’est étrange !). J’aurais bien aimé que l’auteure aille fouiller en profondeur des sujets très sensibles et très intéressants (les réseaux pédophiles par exemple), au lieu de nous l’énoncer sans vérifier plus que cela (où est passé le journalisme dans ce cas-là ?)

    Enfin j’ajouterai que depuis le début de la crise COVID, les plus grands générateurs de « fake news » ne sont autres que les politiques qui nous gouvernent avec la complicité des médias qui nous servent leur soupe. Etrangement, l’auteure n’en a absolument pas parlé mais n’en oublie pas pour autant de nous vendre l’intégrité du journalisme… à croire qu’elle aussi « défèque des news » avec ce livre, comble de l’ironie !

    Une BD bien paradoxale, à la fois une grosse enquête de terrain, mais contrebalancée par des éléments impliquant de la naïveté, du manque d’approfondissement, voire de la malhonnête intellectuelle digne des gens de gauche qui vivent avec des œillères. Il existe des informations confidentielles, cachées voire censurées au grand public, quand ces dernières sont exposées aux yeux de tous, sont-elles toujours des « fakes news » issues de délire complotiste ?

    Le 29/09/2021 à 07:51:30

    J'ai beaucoup aimé cette BD qui nous décortique les informations truquées que l'on peut avoir depuis toutes ces dernières années. On se souvient que Donald Trump a été élu président des USA grâce à cette puissance néfaste informatique d'origine russe qui s'est répandu dans le monde pour défendre les personnalités d'extrêmes droites nationalistes.

    Les conseillers du président Trump ont eux-même parlé de « vérités alternatives ». On peut dire que Trump est réellement le roi de la fake news en plus d'avoir provoqué la mort de 5 personnes devant le Capitole le 6 janvier 2021. Il n'accepte pas la contradiction et la presse doit être aux ordres.

    Actuellement, les infox sont de partout surtout sur la toile. Il faut se méfier des articles qui nous indiquent que tel aliment provoque le cancer ou qu'un vaccin peut nous tuer. Il faut savoir garder l'esprit critique. L'auteure la journaliste Doan Bui nous donnera quelques pistes pour nous y retrouver dans cette jungle.

    Je suis sidéré par exemple d'apprendre qu'il y a une frange très importante de la population américaine qui croît non sans rire que la terre est plate (16% de la population), que l'homme n'est jamais allé sur la Lune, que Thomas Pesquet est un imposteur, ou que les attentats du World Trader Center n'ont jamais existé.

    L’œuvre commence d'ailleurs par une tragédie américaine survenu en 2012 suite à la réélection d'Obama dans une école élémentaire américaine de la ville de Sandy Hook où un tueur fou avait massacré 20 gamins de CP, 3 institutrices ainsi que la principale. Beaucoup de gens sur internet avaient alors qualifié les parents victimes de cette tragédie épouvantable d'acteurs de cinéma à la solde du gouvernement qui voulait faire interdire les armes. C'est allé très loin car certains de ces pauvres parents meurtris ont reçu des menaces de mort et ont dû déménager. Je suis réellement abasourdi par tant de bêtises ainsi que par le niveau intellectuel de ces pauvres gens sans vouloir être méprisant. C'est sans doute un problème d'éducation.

    C'est comme ceux qui mettent à égalité le régime de Corée du Nord d'un côté et la démocratie américaine de l'autre. Comment croire que c'est à peu près du même niveau ?! Je les invite respectueusement alors à vivre dans l'une des pires dictatures de la planète afin de se faire eux-même une idée à titre d'expérience. Certes, tout n'est pas rose dans une démocratie mais c'est bien pire dans un régime totalitaire.

    L'auteur a réussi à démontrer et à démonter ce mécanisme des conspirationnistes qui mettent tout en doute. J'ai appris ce qu'était par exemple un truther c'est à dire des gens qui veulent absolument coller leur vérité sur les faits qui les dérangent en faisant alors un déni de réalité (exemple récent: le COVID, c'est une petite grippette de rien du tout). C'est effectivement le symptôme d'une époque qui doutent de tout et qui n'a plus confiance en rien à commencer par les institutions (le gouvernement, les scientifiques, les médias traditionnels). Oui, tous les autres sont des pourris pour les truthers. On les retrouve par exemple parmi les supporters de Trump ou d'autres personnalités dans le monde peu recommandables, parmi les pro-Brexit ou les anti-vax ou encore les climato-sceptiques. Inutile de vous préciser que ce n'est pas vraiment ma tasse de thé.

    On apprendra qu'un ingénieur chez Google qui a été viré depuis nous indique que des algorithmes boostent les contenus conspirationnistes et complotistes à travers le monde ce qui peut avoir des conséquences plutôt perverses. On apprendra également que la Macédoine du Nord avec ses deux millions d’habitants est devenu une plaque tournante en Europe de ces fakes news pour obtenir le plus de clics possibles sur leurs articles et se faire de l'argent facile via Facebook ou Google.

    Cette lecture a été assez salutaire pour moi. Je pense qu'elle peut être d'utilité voir de salubrité publique surtout à une époque où l'épidémie de COVID19 a été un terreau idéal pour les fake news.

Toutes les éditions de cet album

  • Fake news, l'info qui ne tourne pas rond ©Delcourt 2021 Bui/Plée

    Fake news, l'info qui ne tourne pas rond

    • 422551
    • Bui, Doan
    • Plée, Leslie
    • <Bichromie>
    • 04/2021 (Parution le 14/04/2021)
    • non coté
    • Delcourt
    • Autre format
    • 978-2-413-02878-9
    • 176
    • 21/04/2021 (modifié le 21/04/2021 12:56)

    Info édition : Noté "Première Edition"