Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Eve sur la balançoire - Eve sur la Balançoire - Conte cruel de Manhattan
©Casterman 2013 Ferlut
Parution le 25/09/2013. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur PriceMinister Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 01/10/2013 (Dernière modification le 24/08/2017 à 16:00) par nubuc

Eve sur la balançoire

Eve sur la Balançoire - Conte cruel de Manhattan

Une BD de chez Casterman (Univers d'auteurs) - 2013

08/2013 (25 septembre 2013) 115 pages 978-2-203-06639-7 Autre format 198418

  • Currently 4.75/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.8/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 01/12/2017 à 16:24:05

    Un cahier biographique sur les personnages historiques est présenté en fin d'album et je conseillerais de lire ce dernier avant la BD.

    En 1901 la jeune Evelyne "Eve" Nesbit va devenir la première Pin-up, une célébrité que sa mère utilise comme la poule aux oeufs d'or permettant à sa famille de sortir de la misère en ne reculant devant aucun moyen, même de la livrer à un riche architecte consommateur de "chair fraiche". Partagée entre l'innocence de la jeunesse, la soumission à une mère perverse et la découverte de la perte de son enfante, Eve navigue dans le New York de la belle époque.

    Ce "conte cruel de Manhattan" tient les promesses de son titre et de sa très belle couverture. Sur le plan graphique d'abord, le travail de ce gros ouvrage est énorme. On suppose l'utilisation de techniques mixtes papier/numérique, avec une très grosse maîtrise des brosses numériques par l'illustratrice. La pâte donnée est vraiment belle avec beaucoup d'effets de peinture différents que ne pourraient probablement pas permettre une seule technique artisanale. Les couleurs notamment m'ont beaucoup plu, ainsi que l'effet hachuré de la plupart des planches (le style rappelle celui de Gaël Henry sur Jacques Damour, en plus maîtrisé). Cet album illustre ainsi ce que peut apporter en bien le numérique chez des artistes d'aujourd'hui en embellissant l'art BD sans rien perdre du côté artisan. Certaines planches sont très inspirées et pourraient faire l'office de tirages affiche. Le style de Ferlut est simple pour ce qui est des personnages même si par moment le réalisme des cases montre la totale maîtrise de son art.

    L'histoire est donc un conte, cruel, américain, celui d'une époque où des milliardaires de bonnes familles rivalisent de grandiloquence pour dépenser leurs vies futiles. Où les jeunes filles sont de la chaire pour de grands méchants loups, où les mœurs dissolues se confrontent à un puritanisme hypocrite. Le sujet est dur: une mère prostituant sa fille pour entrer dans le beau monde. Là-dessus le personnage d'Eve est surprenant, ne semblant que peu regretter cela même si elle provoque sa maman en lui disant ses vérités. Car comme le lui dit White l'architecte, est-elle prête à ne plus vivre cette vie de gloire et de richesses, quoi qu'il en coûte? Est-elle malheureuse? L'album ne réponds pas vraiment à cette question, laissant une certains ambigüité se dissoudre dans le procès dont la trame un peu artificielle guide le récit. J'aime bien les alternances temporelles sectionnant les récits et cette méthode est ici efficace. L'ouvrage aurait sans doute pu tenir sur un format plus classique de 60/80 pages, mais il reste un bel objet qui fait plaisir aux yeux. Les quelques critiques que j'ai lu de cet album (qui a quelques années maintenant) étaient plutôt mitigées, ce qui me surprend, notamment sur le scénario qui me semble plutôt réussi d'autant que le choix de rester près de l'histoire véridique pose une contrainte scénaristique réelle. Le style graphique n'est pas ce vers quoi je vais habituellement mais le ton général m'a plutôt plu et j'ai passé un agréable moment dans cette époque toujours fascinante.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2017/11/13/eve-sur-la-balancoire

Toutes les éditions de cet album

  • Eve sur la balançoire - Eve sur la Balançoire - Conte cruel de Manhattan ©Casterman 2013 Ferlut

    Eve sur la Balançoire - Conte cruel de Manhattan

    • 198418
    • Ferlut, Nathalie
    • Ferlut, Nathalie
    • Ferlut, Nathalie
    • 08/2013 (Parution le 25/09/2013)
    • 08/2013
    • non coté
    • Casterman
    • Univers d'auteurs
    • Autre format
    • 978-2-203-06639-7
    • 115
    • 01/10/2013 (modifié le 24/08/2017 16:00)

    Info édition : Noté "N001". Suivi d'un dossier historique de 8 pages.