Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de L'Étranger
©Gallimard 2013 Ferrandez
Parution le 12/04/2013. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 11/04/2013 (Dernière modification le 24/07/2016 à 19:00) par Jean-Phi

L'Étranger

Une BD de chez Gallimard (Fétiche) - 2013

04/2013 (12 avril 2013) 128 pages 978-2-07-064518-3 Format normal 186774

Le jour où sa mère est morte, Meursault a remarqué qu’il faisait très chaud dans l’autobus qui le menait d’Alger à l’asile de vieillards, et il s’est assoupi. Plus tard, dans la chambre mortuaire, il a apprécié le café que lui offrait le concierge, a eu envie de fumer, a été gêné par la violente lumière des lampes électriques. Et c’est avec une conscience aiguë du soleil qui l’aveugle et le brûle que l’employé de bureau calme et réservé va commettre un acte irréparable. Camus présente un homme insaisissable... Lire la suite

  • Currently 3.79/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (19 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 13/01/2020 à 10:38:40

    J'ai trouvé cette adaptation décevante. Effectivement, comme la plupart des gens, j'ai lu le roman de Albert Camus. Je trouve que cette BD retranscrit bien l'oeuvre originale dans son contexte et dans le lieu, mais sans lui apporter quelque chose de plus. Je ne remet pas en cause le dessin.

    Le 21/08/2013 à 00:02:21

    En général je ne suis pas fan des adaptations BD des grandes oeuvres de littérature mais ici il s'agit d'un récit d'un des pères de l'Existentialisme.
    Malheureusement j'aurai du suivre mon instinct qui me disait de fuir cette oeuvre. Non pas quel soit de mauvaise qualité mais elle transpire bien peu le génie de sa grande soeur papier. Si l'ambiance de l'Algérie coloniale est assez bien rendu les sentiments du héros sont mal rendu dans cette BD. Seule la confrontation avec le prêtre s'apparente avec le récit originel.
    Au final une BD à oublier car les fans de Camus seront forcément déçus, quant à ceux qui ne le connaissent pas pas sur qu'il s'aventure à lire le roman après lecture de cet album.
    Finalement on nage dans l'absurde, pas étonnant avec Camus.
    Par respect pour un prix Nobel de littérature : 1/10.

    Le 24/07/2013 à 17:25:47

    Y a pas à dire, Ferrandez est un bon faiseur. Ses dessins rendent magnifiquement l'éblouissement de l'Algérie. Et l'histoire est tout à fait raccord avec mon souvenir de lecture.
    Mais c'est la que le bat blesse pour moi. Le roman se suffit à lui-même et cette bd ne m'apporte rien de plus. Si elle permet à certains de découvrir Camus, tant mieux. Mais lisez l'original !

    Le 13/05/2013 à 20:54:13

    Une très belle adaptation bd, que je trouve fidèle au roman (pour autant que je m'en souvienne). Et on se prend à se reposer les mêmes questions qu'à la première lecture, et en particulier celle de l'indifférence de Meursault...

Toutes les éditions de cet album