Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Empire USA -1- Tome 1
©Dargaud 2008 Desberg/Griffo
Parution en 09/2008. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 02/10/2008 (Dernière modification le 19/04/2020 à 21:39) par Jean-Phi

Empire USA

1. Tome 1

Une BD de et Griffo chez Dargaud - 2008
Desberg, Stephen (Scénario) Yann (Scénario) Marini, Enrico (Scénario) Reculé, Henri (Scénario) Griffo (Dessin) Burgazzoli, Roberto (Couleurs) Denoulet, Bertrand (Couleurs) Bautista, Maria Jesus (Couleurs) Griffo (Couverture) Ravon, Philippe (Couverture)

09/2008 46 pages 978-2-505-00396-0 Format normal 78515

  • Currently 3.69/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (55 votes)

  • Empire USA -1- Tome 1

    Tome 1
  • Empire USA -2- Tome 2

    Tome 2
  • Empire USA -3- Tome 3

    Tome 3
  • Empire USA -4- Tome 4

    Tome 4
  • Empire USA -5- Tome 5

    Tome 5
  • Empire USA -6- Tome 6

    Tome 6
  • Empire USA -7- Saison 2 - Tome 1

    Tome 7
  • Empire USA -8- Saison 2 - Tome 2

    Tome 8
  • Empire USA -9- Saison 2 - Tome 3

    Tome 9
  • Empire USA -10- Saison 2 - Tome 4

    Tome 10
  • Empire USA -11- Saison 2 - Tome 5

    Tome 11
  • Empire USA -12- Saison 2 - Tome 6

    Tome 12
  • Empire USA -INT1- Intégrale saison 1

    INT1
  • Empire USA -INT2- Intégrale saison 2

    INT2

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 05/09/2020 à 16:18:36

    Empire USA part sur un postulat presque crédible: une bombe chimique récupérée par des terroristes explose à San Francisco entraînant le pays vers un régime autoritaire et théocratique (le fondamentalisme chrétien!). Les USA deviennent alors un empire qui déverse une guerre sur toute la planète abusant de leur position dominante. Bref, c'est pas impossible comme dérive.

    Ce thriller que je viens d'engloutir d'une seule traite est très prenant. On est loin des personnages clichés car l'auteur prend la peine de développer leur psychologie propre. Ainsi le héros, Jared, qui est sur le point de se suicider d'une balle dans la tête au lieu d'arrêter la menace chimique tombe éperdument amoureux d'une femme fatale (une Scarlett !). En effet, celle-ci devient très dangereuse quand elle absorbe une mystérieuse sorte de médicaments miracles. J'aime bien cette relation mouvementée entre ces deux êtres que tout semble séparer. On se plonge également dans le passé de ces personnages afin de découvrir leur douleur d'enfance.

    Les personnages secondaires ont également leur charme entre un Duane passionné par la saga de la guerre des étoiles et une Saskia aux prises avec son ex-mari qui tente de lui soutirer la garde des enfants par tous les moyens même les plus ridicules. Ces deux personnages apportent un peu d'humour à une histoire d'espionnage assez sombre. Empire USA n'est pas qu'un thriller politique. C'est également une romance passionnée.

    Par ailleurs, cela fonctionne très bien. L'enchaînement entre les séquences se passe admirablement bien. Beaucoup y voit un effet 24 heures chrono. En tout cas, la lecture est très prenante avec un tel rythme et des dialogues enlevés. Il est vrai que c'est signé par un as du scénario à savoir Desberg qui s'en tire avec tous les honneurs. Même la narration est fort agréable. J'apprécie également les rappels qui sont effectués en début de chaque tome afin de ne pas perdre le fil de l'histoire. Cela pourra toutefois apparaître répétitif pour certains lecteurs qui captent vite.

    L'autre atout de cette série réside dans le fait que malgré les dessinateurs qui se succèdent, le dessin reste le même. Il n'y a point de différence notable. C'est parfaitement homogène et donc très appréciable pour le lecteur. J'ai rarement rencontré une telle prouesse technique.

    Et puis, 6 tomes en 4 mois, c'est du jamais vu dans le monde de l'édition de la bd. Un véritable argument marketing pour les lecteurs qui n'aiment pas attendre des suites qui mettent des années à se concrétiser. On ne peut qu'être satisfait de cette aventure éditoriale ambitieuse puisque la qualité n'en pâtit pas.

    J'ai juste eu une appréhension vers la fin du 4ème tome. Je ne souhaiterais pas une énième aventure qui déverse dans un mysticisme de façade voire pire car hors propos: le fantastique. Il en est question mais à toute petite dose pour expliquer les motivations de Jared et le fameux mystères des 30 deniers. C'est guère convaincant: on pardonnera facilement devant l'efficacité de l'ensemble.

    Il semble que les 6 premiers tomes constitue la première saison. Du rythme et du mouvement... On peut vite devenir un accroc d'Empire USA à la manière de spectateur de série TV à suspense! Attention cependant si vous commencez votre lecture !

    Le 19/12/2008 à 14:51:02

    Les séries TV déclinées pour la BD et vous avez Empire USA avec un rythme de parution mensuel à tenir. Au delà du côté purement commercial qui est indéniable tant pour l'éditeur que pour les auteurs, l'exercice nous permet de découvrir un récit sur une courte période au lieu de plusieurs années. Mais cette démarche est périlleuse car les dessinateurs sont différents et la magie de l'attente disparait pour faire place à de la consommation pure et dure. Pour en revenir à l'histoire, le premier volume est de bonne facture compte tenu des auteurs et place le récit sur de bons rails. les différents personnages prennent de la consistance et l'on se surprend à vouloir lire la suite ce qui représente déjà une réussite !

    Le 14/11/2008 à 12:53:14

    Je ne suis pas fan des série à parution massive et au graphisme plus que
    variable. Pour une fois c'était une série politique, ce qui m'intéresse plus que
    les fictions à répétitions sur la religion.
    Ce qui m'a aussi attiré pour lire cette série, c'est de savoir Desberg au
    scénario. J'aime beaucoup ses scénarios mélangeant économie et politique, il a
    toujours un point de vue original et détaillé.

    La volonté de reprendre les points fort de 24h chrono, pour en tirer un thriller
    de politique-fiction, pourquoi pas, Desberg est capable de s'en sortir.

    Mais le rythme volontairement rapide de parution de la série est une
    aberration. Cela génère tout un tas de défauts tant dans le scénario que dans
    le dessin.
    Donner un peu plus de temps à cette série, six mois, un an, aurait permis
    d'avoir des albums plus travaillés.
    Cela traduit, a mon goût, une volonté de Dargaud, qui vise à s'imposer dans le
    rayon nouveauté. Ça tient plus du remplissage que du travail éditorial.

    Le déroulement du scénario se veut rapide, mais ça manque cruellement de
    rythme. Si le premier numéro est une bonne ouverture, le second est lourd car
    surchargé d'informations, avec parfois des ellipses un peu trop abrupt.
    Les numéros 3 & 4, eux sont un peu plus mous, certaines scènes sont trop
    longues par rapport au rythme de l'ensemble. Je trouve qu'il y a aussi un abus
    des flash-back dans tous les sens.
    Malgré ces quelques réserves, sur le fond rien à redire, car Desberg a toujours
    de bonnes idées.

    En fait ce qui me gêne le plus, c'est l'utilisation de plusieurs dessinateurs, je
    trouve toujours ça nuisible pour une série, surtout avec un calendrier de sortie
    aussi rapide. Si Griffo est celui qui s'en tire le mieux, il est quand même bien
    en dessous de son style habituel. Quant au autres, c'est catastrophique, il est
    évident qu'ils n'ont pas eu le temps de travailler suffisamment. La mise en
    couleur ne masque pas la faiblesse de certaines pages.

    J'espère au moins que l'on pourra voir les recherches de Marini pour cette
    série.

    Au final une série intéressante mais sacrifiée par la fausse bonne idée d'un
    rythme de parution rapide.


    Le 06/11/2008 à 16:49:43

    J'attendais beaucoup de cette série, trop sans doute. A l'arrivée je reste sur ma faim. Plusieurs raisons à cela. La première cela sent un peu trop à mon goût l'opération marketing. Ainsi les personnages ont été définis par Marini et Reculé, mais comme sur cet album c'est Griffo qui s'y colle, il est obligé "d'émasculer" son style. Le dessin est toujours bon mais sans la folie qu'on lui connaît habituellement.

    Passons à la deuxième raison, le scénario lui même qui devait s'avérer décoiffant et qui fait surtout penser à un pétard mouillé
    Ce n'est pas tant que les USA virent facho (on a déjà vu ça dans moult films, séries TV et BD) qui gêne, ce sont les facilités, les "heureuses coïncidences" scénaristiques. Bref, tout un tas de choses auxquels Desberg ne nous avait pas habitué dans son autre série autrement plus convaincante qu'est Black Op.

    Le tout forme un ensemble bien calibré, prêt à plaire au plus grand nombre car bien fait. Mais c'est un produit de consommation courante. Il est donc pour le moins difficile de dire qu'on reste "scotché" à la fin de notre lecture.

    Le 09/10/2008 à 19:24:17

    Contrairement aux différents avis laissés sur le forum, je trouve que cette série est vraiment géniale.

    D'une part le dessin de Griffo reste toujours bien, quant au scénario, il est tout bonnement réussi.
    Il est vraie que les 2 ou 3 premières planches peuvent donner l'envie d'abandonner l'histoire, mais ensuite cela part en appotéose.

    Rien à redire, que du bon Desberg.

Afficher encore 1 avis

Toutes les éditions de cet album