Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Couverture de Elric (Blondel/Cano/Recht/Poli/Telo) -4- La Cité qui rêve
©Glénat 2021 Blondel/Telo
Parution le 28/04/2021. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 16/04/2021 (Dernière modification le 11/04/2022 à 10:21) par nubuc

Elric (Blondel/Cano/Recht/Poli/Telo)

4. La Cité qui rêve

Une BD de et Julien Telo chez Glénat - 2021

04/2021 (28 avril 2021) 55 pages 978-2-7234-8707-8 Grand format 422125

Nul ne peut échapper à sa destinée.Troublé par les dernières paroles de l'Empereur Saxif d'Aan, Elric se lance à la recherche des ruines de R'lin K'ren A'a, cité originelle des Melnibonéens, où il espère trouver la preuve que ses ancêtres étaient purs avant d'être pervertis par le Chaos. Sur place, Arioch confirme les pressentiments de l'empereur déchu, et ses révélations poussent Elric à embrasser sa destinée, telle que jadis prophétisée par Straasha, le Seigneur des Océans: Melniboné doit être détruite de ses mains. L'Île aux Dragons contient... Lire la suite

  • Currently 3.96/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (25 votes)

  • Elric (Blondel/Cano/Recht/Poli/Telo) -1- Le Trône de rubis

    Tome 1
  • Elric (Blondel/Cano/Recht/Poli/Telo) -2- Stormbringer

    Tome 2
  • Elric (Blondel/Cano/Recht/Poli/Telo) -3- Le Loup blanc

    Tome 3
  • Elric (Blondel/Cano/Recht/Poli/Telo) -4- La Cité qui rêve

    Tome 4

Les petites annonces

4. La Cité qui rêve largowinch11 Comme neuf 15.00€
4. La Cité qui rêve jqt Comme neuf 8.00€

La Preview

19/04/2021 | 11 planches

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 13/06/2021 à 09:22:41

    Je ne peux qu'apprécier cette série qui porte sur un personnage mythique qui a marqué ma jeunesse.
    Cela me donne envie de relire l'œuvre originelle.
    Je ne peux que regretter la lenteur des parutions, 4 ans depuis le dernier tome.

    Le 04/06/2021 à 13:23:08

    Le premier cycle qui se termine ici a mis huit ans à se réaliser, faisant rouler les dessinateurs de Recht à Telo, en solo sur cet opus, tout en parvenant à maintenir une relative homogénéité graphique sur les quatre volumes. Car comme tout gros projet tenu par un maître d’œuvre (je pense aux 5 terres) le travail de storyboard et de préparation graphique crée un liant important. J’avais un peu décroché sur les deux précédents tomes et je dois dire que j’ai apprécié le retour à Melniboné dont la démesure est un élément indéniable dans l’intérêt de cette adaptation par rapport à la ribambelle de BD de fantasy. La relation entre Elric, son épée et le dieu Arioch est particulièrement retorse et pathétique (littéralement) et crée un vrai intérêt bien que l’on reste toujours un peu sceptique devant cet empereur déchu d’un peuple ultra-violent devenu presque pacifique dans son adversité envers les dieux. En seulement cinquante pages l’histoire avance vite dans une construction dotée d’un prologue enchevêtré très originalement mis en scène par Blondel et Cano, où les morts seront bien sur nombreux, avant d’aborder une énième confrontation (sanglante) entre le dieu et l’albinos. Le thème du temps est abordé ici (sujet toujours passionnant) avant une attaque de l’île aux dragons un peu rapide bien que graphiquement flamboyante… Bref, on pourra principalement reprocher à cet album de ne faire que la taille d’un album normal au vu de la quantité de lieux et d’actions à entreprendre. On imagine qu’une pagination doublée aurait encore prolongé la production qui reste d’une très grande tenue en parvenant à vulgariser une œuvre classique dotée de sa personnalité propre.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2021/06/03/gun-crazy-2-elric-4/

    Le 26/05/2021 à 18:39:03

    Cela reste globalement très bien. Les auteurs ont pris une certaine liberté dans leur adaptation, mais restent fidèles à l'esprit de l'oeuvre. Le personnage d'Elric, torturé, cruel, décadent, rebelle, est parfaitement rendu et maitrisé, notamment dans son refus d'être manipulé par des dieux qui le dépassent et dans son attration/dégout de Melniboné.
    L''atmosphère et l'univers gothiques et décadents sont bien rendus. Le tout est servi par un dessin et un graphisme magnifiques, tant par la précision, la scénographie que par la créativité de certains visuels (notamment les dieux - sublimes!).

    Au final, une belle adaptation d'heroic fantasy solide, maitrisée, et graphiquement très belle. Il ne manque qu'un peu de souffle et de tension dans les enjeux pour en faire une grande oeuvre (ce qui était aussi a mon avis le cas de l'oeuvre de Moorcock).

    4/5 - à lire, surtout si vous êtes amateurs d'heroic fantasy

    Le 25/05/2021 à 22:56:59

    Cette adaptation assez libre (et réussie) de l’œuvre de Moorcock est de belle qualité. C'est sombre, Elric est à la fois cruel, tourmenté et dominé par Stormbringer. Sans être révolutionnaire, ce troisième volume confirme la qualité de ce premier cycle. Le dessin et le scénario forment un ensemble cohérent

    Le 18/05/2021 à 19:56:29

    Dans la lignée des tomes précédents, un album qui nous transporte dans une ambiance toujours aussi oppressante , on se délecte des aventures et du destin d’Elric, dessin et écriture toujours aussi réussis, un must de la dark fantasy qui ne faiblit pas

Afficher encore 1 avis

Toutes les éditions de cet album