Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Donjon Monsters -10- Des soldats d'honneur
©Delcourt 2006 Sfar/Bézian
Parution en 01/2006. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 06/01/2006 (Dernière modification le 28/03/2020 à 19:31) par Jean-Phi

Donjon Monsters

10. Des soldats d'honneur

Une BD de et Frédéric Bézian chez Delcourt (Humour de rire) - 2006
Sfar, Joann (Scénario) Trondheim, Lewis (Scénario) Bézian, Frédéric (Dessin) Walter (Couleurs)

01/2006 46 pages 2-84789-907-3 Format normal 53101

  • Currently 4.14/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (163 votes)

  • Donjon Monsters -1- Jean-Jean la Terreur

    Tome 1
  • Donjon Monsters -2- Le géant qui pleure

    Tome 2
  • Donjon Monsters -3- La carte majeure

    Tome 3
  • Donjon Monsters -4- Le noir seigneur

    Tome 4
  • Donjon Monsters -5- La nuit du tombeur

    Tome 5
  • Donjon Monsters -6- Du ramdam chez les brasseurs

    Tome 6
  • Donjon Monsters -7- Mon fils le tueur

    Tome 7
  • Donjon Monsters -8- Crève-Cœur

    Tome 8
  • Donjon Monsters -9- Les Profondeurs

    Tome 9
  • Donjon Monsters -10- Des soldats d'honneur

    Tome 10
  • Donjon Monsters -11- Le grand animateur

    Tome 11
  • Donjon Monsters -12- Le grimoire de l'inventeur

    Tome 12

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 28/01/2020 à 14:28:14

    Quel album! J'ai beaucoup hésité entre lui mettre 4 ou 5 étoiles, et comme le 4,5 n'est pas un choix que BDGest m'offre... j'y vais avec 4 pour quelques détails.

    Mais waouh! Cette série ne cesse de surprendre! Je trouve que cet album rappelle un peu le 'Crève-cœur' de Nine, mais les dessins de Bézian sont exactement ce qu'auraient dû être ceux de Nine. Tourmentés mais clairs, sombres mais distincts, ils complémentent le récit à merveille.

    De plus, on a un album 100 % narration, qui fait pratiquement penser à un roman. Quand on vous dit que la série Donjon ne cesse de muer et d'évoluer, cet album en est la preuve. C'est une histoire qui, ultimement, ne fait pas avancer grand-chose dans l'univers Donjon, mais qui n'a pas besoin de le faire non plus. Il sert surtout à démontrer le règne oppressant du Grand Khan et la pression qu'il exerçait sur ses sbires. Si les premiers Crépuscule présentaient les sacrifices du Grand Khan à la farce, ici, on ne rit plus du tout.

    Je n'arrive pas à la même conclusion que l'utilisateur minot en disant que c'est "incontestablement le meilleur Monsters de la série" (cette distinction revient à 'Mon fils le tueur' selon moi), mais je suis d'accord pour dire que c'est un très grand album. Du grand art.

    Le 09/04/2012 à 22:24:33

    Incontestablement le meilleur "Monsters" de la série. Le dessin torturé de Bézian s'accorde à merveille à cette histoire tragique, épouvantable et sublime à la fois, donnant à ce récit une atmosphère cauchemardesque.
    DES SOLDATS D'HONNEUR est un chef d'oeuvre atypique, une espèce de conte teinté d'humour noir, très noir, à tel point qu'à la lecture on ne sait pas si on est en train de rêver ou de cauchemarder.
    Très très grand !

    Le 30/05/2009 à 18:07:39

    Superbe album. Peut être le meilleur de l'univers donjon.

    Une grande histoire: obéir aux ordres ou faire parler ses sentiments...??
    Deux frères seront confrontés à ce choix.
    Le dessin brut et le trait nerveux de Bézian colle parfaitement à l'histoire. Ce style renforce la tragédie de l'histoire. De plus pas de phylactère. Seulement un très court texte expliquant la pensée d'un des héros.
    Touts ces détails renforcent la noirceur du propos, une vraie réussite. Du grand art.
    Ces soldats cruels s'humanisent à nos yeux. On attends, à chaque page, le retour aux sentiments du héros. On les aime...

    Ça faisait longtemps que je n'avais pas été secoué par une bédé.
    Magnifiquement magnifique.

    Le 07/03/2006 à 20:11:46

    Un donjon énorme. On est plus trop dans la série mais dans l'expérimentation tant au niveau des dessins, de la narration et du ton très inédit pour cette série. Les crépuscules sont hilarants face a ce donjon. C'est beau, c'est triste, c'est génial...

    Le 28/02/2006 à 10:43:29

    Et un crépuscule de plus. Espérons que ce soit pas le dernier ! J'avais trouvé "Crève-coeur" très sombre et "Des soldats d'honneurs" est pire. Crépusculaire peut-être ! Le trait de Bézian vaut bien celui de Carlos Nine dans le style torturée et tortueux. D'ailleurs le découpage et le type de narration sont les mêmes dans ces deux Monster. Ce tome ne fait pas beaucoup avancer la trame générale mais bon, j'men suis foutu un peu, trop content de retrouver tous ces lieux qui font que je suis si attaché au petit univers du Donjon.
    J'ai bien aimé donc, mais bon, ça fait bien longtemps que je ne suis plus objectif à propos du Donjon ! Demandez donc à un fan des Feux de l'amour si le dernier épisode est un daube infame ;o) J'y vais un peu fort dans le comparatif, j'en conviens.
    Bref c'est du bon Donjon (mais dans le Donjon tout est bon...quoi ? elle a déjà été faîte ?!!!) que je recommande vivement si vous broyez du noir ou si avez des envies de meurtres...

    Le 17/02/2006 à 21:19:54

    Ah, qu'il est fort ce duo Sfar-Trondheim. D'une voix-off aux mots simples et aux raisonnements primitifs, il nous livre un récit profond et sombre. L'histoire tragique de deux frères, Görk et Krag, soldats de la Géhenne et aveuglément dévoués au Grand Khan.

    Une obéissance absolue aux ordres d'un supérieur qui par le passé à poussé des gens à ouvrir des robinets de chambres à gaz et qui dans ce tome surréaliste va pousser Görk à tuer son frère sans vraiment se poser trop de questions car son honneur et sa fierté de soldat sont en jeux. Une soumission absolue, un raisonnement absurde qui fait abstraction des liens fraternels qui les unis. Des actes dictés par des lois stupides qui conduisent à des démarches barbares et un Gork qui finira bourreau, mais également victime de ses actes.

    La noirceur du récit se retrouve dans une colorisation sobre et triste. Je trouve le dessin de Bézian ("Ne touchez à rien"), sorti du contexte de cette histoire, plutôt mauvais. Un trait hachuré, une accumulation d'égratignures bâclées, c'est d'ailleurs le seul dessinateur dont j'ai gommé la dédicace tellement je trouvais le dessin mauvais.

    Mais, bizarrement, ici ça passe. Peut-être parce que le dessin n'est qu'en arrière-plan de cette voix-off qui nous tient du début à la fin et que les éraflures de Bézian renforcent la noirceur du récit et la tristesse qui emplit le lecteur face à l'incompréhension, le gâchis et la bêtise de ces deux frères.

    Bref, un excellent tome très sombre qui traite habilement de sujets profond (comme la mort et la religion) et dont graphiquement j'ai surtout apprécié le décalage entre le texte et l'image.

Afficher encore 2 avis

Toutes les éditions de cet album