Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de De briques & de sang
©Casterman 2010 Hautière/François
Parution le 27/10/2010. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 22/10/2010 (Dernière modification le 16/06/2014 à 15:47) par Yog-volo

De briques & de sang

Une BD de et David François chez Casterman (KSTR) - 2010

10/2010 (27 octobre 2010) 140 pages 978-2-203-00854-0 Autre format 116670

Octobre 1936. À l’occasion du décès de son père, dont elle vient d’accompagner la fin, une femme évoque de douloureux souvenirs, vieux de plus de vingt ans. Une affaire terrible et secrète, un fardeau dont elle peut enfin s’alléger, puisque tous ses protagonistes ont disparu. Janvier 1914. À Guise, dans l’Aisne, la police retrouve le corps d’un ouvrier fondeur assassiné. Puis, quinze jours plus tard, celui d’une veuve, dont tout indique qu’elle a été victime du même assassin. L’enquête d’un journaliste de L’Humanité spécialisé dans les faits divers... Lire la suite

  • Currently 4.02/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (46 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 24/11/2020 à 13:51:52

    L'originalité de cette série est le cadre qui se situe dans un familistère, une sorte d'expérience sociale empreinte d'un esprit humaniste par un visionnaire bourgeois de la révolution industrielle à savoir Jean-Baptiste Godin. Cette institution d'un nouveau genre a d'ailleurs perduré jusqu'au XXème siècle. Les habitants sont propriétaires à titre collectif du familistère ainsi que de l’usine.

    Le récit se situe peu avant l'entrée de la France dans la Première Guerre Mondiale. A ce moment là, tous les regards sont plutôt focalisés sur les choses politiques. C'est dans ce contexte assez particulier que se produisent plusieurs meurtres dans le familistère. L'ambiance semble pesante à l'intérieur. Les contacts avec l'extérieur sont assez peu appréciés également.

    C'est fort bien construit même si cela demeure assez classique dans le principe. Il faut découvrir qui est l'assassin ainsi que le mobile de ces crimes qu'on devinera aisément. L'intrigue arrive tout de même à nous tenir en haleine jusqu'à la dernière image de ce polar.

    Je n'ai pas trop aimé le dessin ainsi que les visages assez anguleux et caricaturaux avec un effet de colorisation délavée. Par ailleurs, je n'ai pas accroché avec les deux personnages principaux qui s'associent au milieu du récit pour enquêter ensemble. J'ai conscience que ces remarques sont purement subjectives.

    Malgré tout, de briques et de sang demeure une belle enquête judiciaire dans un milieu jusque là peu exploité. On va découvrir ce qu'est un familistère de l'intérieur et plus encore si l'expérience permet de se prémunir de la haine dans le coeur des hommes. Je crois qu'on connaît la réponse...

    Le 01/05/2011 à 21:09:04

    Quelle trés bonne enquête policière et quelle fin !!

    Les dessins semblent retracer une ambiance trés londonnienne façon Sherlock Holmes et le scénario, en pleine période d'avant la Grande Guerre est sublimement réalisé.

    Un must pour moi...

    Le 27/11/2010 à 21:23:16

    Deuxième albums de François et regis hautiere ,deuxième coup de coeur pour cette histoire de brique et de sang qui nous emmene sur le chemin d' une enquête policière.

    Sous fond de mobilisation général ,cette histoire ne manquera pas de vous accrocher du début a la fin!

    Avec en prime une découverte du patrimoine Picard.

    Bon travail messieurs ,a bientôt j espère

    Olivier

Toutes les éditions de cet album

  • De briques & de sang ©Casterman 2010 Hautière/François

    De briques & de sang

    Info édition : Noté "N001" au 4e plat. Dessin de l'épilogue : Gomont, Pierre-Henry.

  • De briques & de sang -a2019- De briques et de sang ©Casterman 2019 Hautière/François

    a2019 . De briques et de sang

    • 374367
    • Hautière, Régis
    • François, David
    • François, David
    • 09/2019 (Parution le 04/09/2019)
    • non coté
    • Casterman
    • Format normal
    • 978-2-203-20199-6
    • 152
    • 19/09/2019 (modifié le 13/11/2019 07:48)
    • Autre planche

    Info édition : Noté "N001" sur le 4e plat.

  • De briques & de sang - Tome TT ©Bulle en stock 2011 Hautière/François

    TT . De briques & de sang

    • 142672
    • Hautière, Régis
    • François, David
    • <N&B>
    • 04/2011
    • non coté
    • Bulle en stock
    • Grand format
    • 146
    • 16/10/2011 (modifié le 21/05/2020 11:58)

    Info édition : Libraire, Bulle en stock est aussi, à l’occasion, éditeur. Ce sera le cas pour un tirage de luxe pour De briques et de sang, l’album de David François et Régis Hautière, l’enquête policière ayant pour cadre le Familistère de Guise, parue l’automne dernier chez KSTR et auréolée de belles ventes dans son édition classique. Ici, la version est en noir et blanc, avec une nouvelle couverture (que l’on peut découvrir ci-contre), en tirage limité donc de 320 exemplaires (plus trente hors commerce), au prix de 59 euros l’unité ; tous numérotés et signés avec, en plus un ex-libris (numéroté et signé aussi).