Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de DC Univers Rebirth -3- DC Univers Rebirth : Le Badge
©Urban Comics 2018 King/Fabok
Parution le 13/04/2018. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 22/04/2018 (Dernière modification le 06/11/2020 à 16:14) par jr5902

DC Univers Rebirth

3. DC Univers Rebirth : Le Badge

Une BD de et Jason Fabok chez Urban Comics (DC Rebirth) - 2018
Johns, Geoff (Scénario) King, Tom (Scénario) Williamson, Josh (Scénario) Frank, Gary (Dessin) Porter, Howard (Dessin) Fabok, Jason (Dessin) Hi-Fi (Couleurs) <N&B> (Couleurs) Anderson, Brad (Couleurs) Boschat, Stephan (Lettrage) Anderson, Brad (Couverture) Fabok, Jason (Couverture) Tourriol, Edmond (Traduction) Nikolavitch, Alex (Traduction) Wicky, Jérôme (Traduction)

04/2018 (13 avril 2018) 87 pages 979-10-26813-75-0 Format comics 330211

Depuis le retour de Wally West, Batman et Flash enquêtent sur la mystérieuse entité qui a enlevé dix ans aux super-héros de la Terre. Le Chevalier Noir a même trouvé au sein de sa batcave un indice intrigant : un badge jaune taché de sang. Mais leur investigation se trouve compromise lorsque l'ennemi juré de Flash, le professeur Zoom, réapparait et attaque violemment Batman.

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (1 vote)

  • DC Univers Rebirth - Tome 1

    Tome 1
  • DC Univers Rebirth -2- DC Univers Rebirth : Superman

    Tome 2
  • DC Univers Rebirth -3- DC Univers Rebirth : Le Badge

    Tome 3
  • DC Univers Rebirth -4- DC Univers Rebirth : Deathstroke

    Tome 4
  • DC Univers Rebirth -HS- Doomsday Clock

    HS

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 14/02/2019 à 18:09:20

    Le dernier relaunch de DC Comics "DC Universe Rebirth" se voulant plus qu’un simple relaunch tel qu’on peut le voir occasionnellement chez Marvel, il s’accompagne d’une rencontre entre l’univers de DC Comics et celui de Watchmen. Cette rencontre se tient actuellement au sein de la maxi-série Doomsday Clock encore inédite en VF. Pour préparer cet événement éditorial programmé de longue date, il y a d’abord eu un numéro spécial, DC Universe Rebirth #1, et ce mini-crossover entre Batman et le Flash (Batman 2016, #21-22 et Flash 2016, #21-22).

    Pour apprécier cette courte histoire, superbement illustrée par Jason Fabok et Howard Porter, il est impératif d’avoir auparavant lu Flashpoint (l’event de 2011) mais aussi de garder en tête qu’il ne s’agit que d’un prologue ou d’un teaser à un événement majeur à venir courant 2019. Batman et le Flash font un bref aller-retour temporel dans l’univers de Flashpoint et en ressortent, comme le lecteur, avec une multitude de questions. Voire avec davantage de questions que de réponses. Pourquoi l’univers de Flashpoint existe-t-il encore ? Que devient Thomas Wayne ? Comment Eobard Thawne est-il mort ? Quel rôle le Dr Manhattan a-t-il dans cette histoire ?

    Et, comme pour appuyer le fait qu’il ne s’agit que d’un teaser, il n’y a, d’une part, que la dernière page pour créer ce infime lien avec l’univers de Watchmen et, d’autre part, ce choix d’Urban Comics d’ajouter ces six pages en noir et blanc d’aperçu de la série Doomsday Clock... Bref, pour R. L. Stevenson comme pour cette rencontre entre deux univers, l’important, ce n’est pas la destination mais le voyage en lui-même.

    Le 07/05/2018 à 12:54:02

    Le Badge est un crossover entre Batman et Flash inscrit dans le reboot "Rebirth" de l'univers DC, et introduction à l'"Event" Doomsday clock annoncé depuis longtemps et qui verra se croiser les univers des héros DC et de Watchmen. L'album comprend les 4 épisodes parus aux Etats-Unis issus des séries Batman et Flash. Une double page en introduction contextualise l'album dans le contexte DC Rebirth initié par Flashpoint qui voit les incidences d'un voyage temporel de Flash bouleverser la temporalité des héros DC. L'album comprend les magnifiques couvertures alternatives ainsi que les premières pages (noir et blanc) de Doomsday Clock, faisant la jointure avec Watchmen.

    Batman découvre un pins en forme de smiley dans sa Batcave. Qui l'a apporté sans que ses systèmes le repèrent? La présence de ce simple smiley va avoir des conséquences que ni lui ni Flash ne mesurent...

    Peu disponible pour suivre l’ensemble des Event et Reboot des éditeurs de comics je n'avais pas prévu de lire cet album malgré une grosse communication et une couverture vraiment réussie. Ouvrant l'album, les dessins vraiment chouettes de James Fabok et Howard Porter et un découpage inspiré m'ont convaincu d'acheter ce petit album (environ 80 planches de BD) annoncé comme un one-shot (c'est le cas).

    Il y a deux albums dans "Le Badge" qui vous satisferont ou non selon le public que vous êtes. Soyons clair: cet album est le simple teaser de la série à venir et impliquant que vous achetiez Doomsday Clock mais aussi en toute logique que vous ayez suivi l'intrigue depuis Flashpoint. Les Comics sont avant tout une industrie (à la différence de la BD européenne) et l'enjeu commercial derrière l'opération est évident. Ainsi bien qu'il s'agisse d'un one-shot l'intrigue nécessite (même si c'est expliqué en début de volume) de connaître les événements de Flashpoint ; de même que la fin qui n'en est pas une débouche sur la lecture de Doomsday Clock. Voilà pour le côté désagréable.

    Néanmoins, Le Badge est un bel album, cohérent, intéressant et titillant l'envie de lire d'autres albums. Surtout, il respecte le lecteur novice qui pourra profiter de l'histoire avec ses qualités propres, qu'il soit thésard en univers DC ou débutant dans les héros en slip. Je le dis avec d'autant plus de franchise que je suis de loin l'univers des comics non par désintérêt des héros (j'adore ces mythologies) mais par rejet des démarches éditoriales qui couvent ces publications et que l'unicité d'un tel one-shot est assez rare il me semble. Ainsi le simple fait que les dessinateurs (je ne connaissais pas Fabok que je trouve vraiment très bon!) soient seulement deux sur tout l'album, de très bonne qualité et d'un trait pas trop éloigné, donne un vrai intérêt graphique qui justifie à lui seul la lecture du comic. Idem pour le découpage, qui me semble emprunter pour les premières planches à Watchemen (les cases en damier) et montre une vraie volonté artistique. La rencontre entre Batman et Nega-flash est à ce titre vraiment un très bon moment de BD. Enfin, les thématiques de paradoxe temporel et d'univers parallèles sont très alléchantes même si la pagination permet plus de mettre l'eau aux babines que de décrire réellement cet univers. Du coup vous êtes bons pour vous lire Flashpoint... La poursuite de la lecture n'a a mon sens de valeur que si vous avez apprécié Watchmen, le croisement de ces deux univers étant suffisamment improbable donc intriguant pour donner envie de le lire. Les graphismes des premières pages ne poussent pas à un grand optimisme mais gageons qu'une belle mise en couleur améliorera cela.

    Disons pour finir que Le badge n'est pas l'arnaque annoncée par certains mais s'appréciera surtout pour ce qu'il est: une courte séquences joliment dessinée dans l'univers de deux des plus intéressants personnages de DC.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2018/05/07/le-badge

Toutes les éditions de cet album