Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Crusaders -2- Les Émanants
©Soleil Productions 2020 Bec/Carvalho
Parution le 19/08/2020. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 18/08/2020 (Dernière modification le 22/08/2020 à 18:44) par reg95

Crusaders

2. Les Émanants

Une BD de et Leno Carvalho chez Soleil Productions - 2020

08/2020 (19 aout 2020) 46 pages 978-2-302-08313-4 Grand format 401008

  • Currently 2.29/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.3/5 (7 votes)

  • Crusaders -1- La Colonne de fer

    Tome 1
  • Crusaders -2- Les Émanants

    Tome 2

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 02/09/2020 à 13:53:24

    On peut dire qu’en ce moment en matière de très bonnes BD de « Premier contact » on est gâtés! En parution concomitante avec les excellents Dominants de Runberg et Renaissance de Duval, Crusaders se hisse largement au même niveau avec un second Capturetome qui confirme amplement l’impression du premier. Avec un récit pas évident à mettre en image puisque il alterne des visions galactiques et des artefacts aliens avec les discussions des humains sur la conduite à tenir, on est happé par cette SF gigantesque qui assume les concepts de pointe de la physique la plus récente. Bec aime jouer avec la sophistication et délaisse ici les mythes humains pour le mur de Planck, la physique quantique et le multivers. Se faisant pour une fois pédagogue, il utilise (comme dans le tome un) les discussions passées entre l’enfant Natalia mais aussi celles avec l’ambassadeur Emanant pour nous faire part de réflexions passionnantes sur notre méconnaissance de la physique et de l’univers en extrapolant les hypothèses majeures des scientifiques visant à dépasser le modèle d’Einstein.[...]

    Lire la suite sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2020/08/30/crusaders-2-les-emanants/

    Le 28/08/2020 à 11:32:15

    J'espérais un changement de contenu, dans le scenario, mais effectivement, comme dit par docteur fil, l'ennui l'emporte sur le plaisir de découvrir les dessins (qui sont de qualité, c'est vraiment dommage).

    Le jargons scientifique devrait nous amener à réfléchir sur notre condition humaine et notre place dans l'univers ; mais au bout d'un moment, j'ai surtout eu envie de décrocher.

    Il y a aussi un postulat de base qui, personnellement, ne passe pas : que des créatures extraterrestres existent dans l'univers et soient plus développées que nous, pas de problème. Mais que ces créatures ressemblent à des crevettes, minuscules ou géantes, et qu'elles puissent développer des technologies comme ces vaisseaux spatiaux, ça ne passe pas. Pour construire quelque chose, il faut un corps adapté, et la plupart des créatures montrées n'ont même pas de mains.

    c'est comme si on nous expliquait que des sortes de phoques avaient développé le vol spatial ; alors qu'ils peuvent à peine se mouvoir sur terre...

    Bref, c'est trop invraisemblable et parcouru de dialogues pseudo-scientifiques mortellement chiants pour intéresser le lecteur.
    A fuir, hélas.

    Le 23/08/2020 à 10:55:32

    Episode sans intérêt, avec un jargon pseudo-scientiffique quasi illisible. Si cette série ne change pas radicalement, il vaut mieux la fuir. Il y a tellement mieux en SF !!!

Toutes les éditions de cet album