Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -15- Le jour de Tarowean
©Casterman 2019 Díaz Canalès/Pellejero
Parution le 06/11/2019. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 02/11/2019 (Dernière modification le 09/11/2019 à 22:22) par Jean-Phi

Corto Maltese (2015 - Couleur format normal)

15. Le jour de Tarowean

Une BD de et Rubén Pellejero chez Casterman (Corto Maltese) - 2019

11/2019 (06 novembre 2019) 76 pages 978-2-203-18588-3 Grand format 377347

Retour dans les mers du Sud pour Corto et Raspoutine ! Tasmanie, automne 1912. Corto et Raspoutine libèrent un jeune homme, Calaboose, emprisonné sur une île abandonnée. Ils l'emmènent avec eux à travers l'océan indien jusqu'à Bornéo, où ils rencontrent le sultan de Sarawak, potentat anglais, qui règne sur l'exploitation de l'hévéa par les indigènes. Cette ressource naturelle est indispensable à l'Empire britannique et la révolte qui gronde chez les Dayaks menace les intérêts de la couronne. Corto se retrouve à jouer les médiateurs... Lire la suite

  • Currently 3.38/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (16 votes)

  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -1- La Ballade de la mer salée

    Tome 1
  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -2- Sous le signe du Capricorne

    Tome 2
  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -3- Toujours un peu plus loin

    Tome 3
  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -4- Les Celtiques

    Tome 4
  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -5- Les Éthiopiques

    Tome 5
  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -6- Corto Maltese en Sibérie

    Tome 6
  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -7- Fable de Venise

    Tome 7
  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -8- La maison dorée de Samarkand

    Tome 8
  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -9- La jeunesse

    Tome 9
  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -10- Tango

    Tome 10
  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -11- Les helvétiques

    Tome 11
  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -12- Mû la cité perdue

    Tome 12
  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -13- Sous le soleil de minuit

    Tome 13
  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -14- Équatoria

    Tome 14
  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -15- Le jour de Tarowean

    Tome 15
  • Corto Maltese (2015 - Couleur format normal) -HS- Cuento chino

    HS

La Preview

04/11/2019 | 12 planches

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 09/04/2020 à 21:23:21

    Préquel de la série !!!
    Ces auteurs ont des cojones !
    En reprenant cette série mythique il fallait déjà du courage, et là, au 3ème album, ils s'imposent avec carrément un préquel.
    J'ai bien apprécié l'histoire qui a un grand respect pour l'oeuvre originelle.

    Le 04/04/2020 à 08:09:17

    Corto est bien parti, le scénar est plat et incompréhensible, c'est triste... Il ne reste que le dessin, correct disons sans plus.

    Le 26/12/2019 à 19:01:08

    Tasmanie, en 1912. Corto Maltese et Raspoutine libèrent Calaboose, emprisonné sur une île abandonnée. Troisième aventure signée Juan Díaz Canalès et Rubén Pellejero, en dessous des deux autres. Si les dessins sont réussis, l'intrigue est confuse.

    Le 26/11/2019 à 15:51:31

    LE JOUR DE TAROWEAN narre les aventures de Corto dans le Pacifique Sud, au cours de l'année 1913. On y apprend notamment comment et pourquoi notre marin s'est retrouvé ligoté à un radeau et abandonné en mer au début de LA BALLADE DE LA MER SALEE.

    La tentation était grande d'inventer un préquel à LA BALLADE DE LA MER SALEE pour expliquer la première apparition de CORTO MALTESE sous les crayons d'Hugo Pratt, mais en même temps l'exercice était éminemment casse-gueule tant ce titre est considéré comme le chef-d'oeuvre absolu de la série (voire comme un chef-d'oeuvre de la Bande-Dessinée tout court).

    Force est de constater que les nouveaux auteurs s'en tirent plutôt bien. Bien sûr, ce nouvel épisode n'a pas la saveur ni la charge émotionnelle du chef-d'oeuvre de Pratt. Si le dessin singe bien le trait enlevé et distingué de Pratt, le récit est moins onirique, moins trépidant, moins romantique, moins mystérieux. Il n'en reste pas moins un bon récit d'aventure, divertissant à défaut de faire rêver.

    Si on est content de retrouver certains personnages-phares de la première aventure de CORTO MALTESE (par ordre de parution), comme le Moine ou Cranio, ce sont surtout les nouveaux personnages inventés pour cette aventure qui amènent un plus au récit (les premiers nommés ne jouant pas un grand rôle dans cette histoire). A l'exception bien sûr de Raspoutine, qui tire une nouvelle fois son épingle du jeu (une habitude chez ce forban) et qui engendre parfois quelques passages assez comiques.

    En bref, plutôt content de ce nouveau Corto, qu'il faut savoir apprécier tel quel et qu'il ne faut surtout pas chercher à comparer à LA BALLADE DE LA MER SALEE.

Toutes les éditions de cet album