Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Conquêtes -3- Decornum
©Soleil Productions 2019 Jarry/Créty
Parution le 22/05/2019. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 07/04/2019 (Dernière modification le 01/06/2019 à 13:15) par reg95

Conquêtes

3. Decornum

Une BD de et Stéphane Créty chez Soleil Productions (Anticipation) - 2019

05/2019 (22 mai 2019) 54 pages 978-2-302-07642-6 Grand format 363860

L’Humanité est désormais composée de 5 colonies. Chacune dispose d’une armada de vaisseaux qui sillonne l’espace vers 5 exoplanètes. Ces mondes, peuplés par des formes de vie intelligente, impliquent un seul choix dicté par la survie : conquérir. Decornum est vaste et ses ressources abondantes pourraient permettre à la colonie japonaise de jeter les bases d’une nouvelle civilisation... si seulement une partie des Aliens, dont le coeur est capable de générer une énergie presque illimitée, ne leur était pas hostile. À bout de... Lire la suite

  • Currently 3.36/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (22 votes)

  • Conquêtes -1- Islandia

    Tome 1
  • Conquêtes -2- Deluvenn

    Tome 2
  • Conquêtes -3- Decornum

    Tome 3
  • Conquêtes -4- Uranie

    Tome 4
  • Conquêtes -5- Enorus

    Tome 5

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 14/07/2020 à 19:08:22

    Rien à dire sur le scénario et le dessin : toujours aussi bons. Mais ce tome exploite encore plus la noirceur de l'espèce humaine et n'est pas vraiment optimiste sur notre comportement vis à vis des "aliens"...Pour cette raison j’apprécie ce côté sans concession envers nous même ...

    Le 30/01/2020 à 20:16:26

    Lorsque j’ai vu la bande-annonce pour la première fois en 2018, ma réaction a été quelque peu compliquée : d’un côté j’étais à la fois très intrigué par le concept de la série, mais de l’autre, après avoir aperçu les objectifs (planètes) de conquête, j’ai eu un sens de désillusion. En effet, il semblerait que cette série allait suivre le traditionnel « cliché » de monde à biotope unique (planète de glace, planète océan, etc.) comme dans Star Wars et autre série du genre. Déception, mais, bon enfin, lorsque j’ai vu le graphisme du premier album, j’ai décidé de l’essayer… voici ma critique :

    Troisième tome de cette série et un nouveau monde à explorer. À première vue, la situation semble similaire au volume précédent, mais avec la différence que, si sur Deluvenn les humains ont réussi à terrasser l’ennemie, sur Decornum, les indigènes, eux, se sont révélée beaucoup plus coriace.

    Ce que j’ai aimé de cette histoire est son scénario. Au départ, on pense à un récit typique à l’« Avatar 2.0 », mais plus on avance, plus il y a divergence. Ce qui fait surtout la différence, ici, ce sont la nature des conflits qui, pour le héros, Keïto, seront de nature à fois éthique et externe. Très vite, la dure réalité des enjeux ainsi de la situation actuelle de l’humanité rentrera directement en opposition avec les valeurs morales du protagoniste. Autre atout majeur ; est le mystère entourant les habitants de Decornum, de même que la relation qui existe entre les deux castes observées (les serfs et les dominants). L’intrigue y est vraiment bien montée et nous envoie à un dénouement qui sera à la fois tant surprenant et que mystifiant.

    Ce que j’ai le moins aimé, par contre, est les points suivants :

    Le premier est au niveau de la culture japonaise… Bien que cette histoire soit basée sur une flotte provenant du Japon, on ne « sent » pas le japonais dans la trame de fond. Ici, on a plutôt à faire à une flotte européenne avec des figurants japonais. La culture japonaise est pleine de rituels et de traditions, mais possède aussi une structure hiérarchique très rigide et stratifiée… qui n’est malheureusement que peu ou pas représentée dans cet épisode. Par exemple, Atsuka n’a fait le salut traditionnel japonais qu’une seule fois (p. 23) dans toute l’histoire. Il en va de même pour l’hygiène et les sanitaires… si vous portez attention à n’importe quel Manga, vous noterez une différence fondamentale entre la culture japonaise et celle de l’occident en regard à cet aspect. Et ensuite, il y a aussi le fait que pour une société qui se dit à bout de ressources, un tel niveau de détritus est des plus incohérents : habituellement, plus il y a pénurie, plus chaque morceau ou item sera utilisé jusqu’à qu’il n’y a plus rien à faire… et encore. Mais dans cette situation-ci, cela ne semble pas être le cas du tout. Tout cela n’enlève rien à l’histoire, mais j’aurais aimé que ces détails soient pris en considération.

    Mon second irritant est au niveau des data présentés : à l’intérieur des pages couvertures on trouve les premières informations sur la planète ou l’aventure se déroulera. Au départ, on croit que ces infos sont précises, mais en fait, ils ne le sont pas ! De toutes évidences, les créateurs ont voulu imiter ce qui a été fait dans « les mondes d’Aldébaran » (Ed Dargaud), mais avec un succès plus mitigé. Ce qui m’a mis la puce à l’oreille est que dans ces data mentionnés on indique que Decornum a un rayon de 6000 km… mais sachant que celui de la Terre est de 6 378 km (Wikipedia)… Donc, lorsque l’on me dit, à la première case de la première page, que Decornum a deux fois la taille de la Terre ; j’ai vite constaté que cela était impossible. Donc j’ai révisé encore une fois l’information inscrite et du même coup, j’ai fait pareil pour les BD précédentes. Résultat, aucun des trois livres n’est exempt d’erreurs. Scénaristes et auteurs, petit conseil, à l’âge des ordinateurs et de l’internet, SVP, assurez-vous de l’exactitude de vos calcules, car, n’importe qui aujourd’hui a le pouvoir de le faire et ne se privera pas d’essayer.


    Au final, j’ai bien aimé, mais dû à ce que j’ai expliqué plus haut, je ne peux lui donner qu’un 2 sur 5. Très bon scénario accompagné de dessins adéquats… mais le tout aurait pu profiter d’un plus grand polissage sur plusieurs aspects et détails.

    Bonne lecture à tous.

    Le 27/12/2019 à 10:05:04

    j'aime beaucoup ce 3eme tome, le scénario , l'amitié entre l'alien et le terrien, keito qui est un très beau personnage, tout ça sur une note d'amertume... et de colère face au méfaits du colonialisme...
    ce tome est mon préféré de cette serie qui est vraiment bien foutue...

    Le 02/08/2019 à 21:40:46

    Le scénario vire un peu "Manga". J'ai du mal à suivre les scènes de combats (mon âge certainement). Le scénario est quand même captivant et surtout une fin très, très originale. Le dessin est remarquable. Le japon du futur (pollué) est dingue de réalisme... Ça fait peur.

    Le 02/06/2019 à 10:43:22

    D’accord avec mes camarades kergan666 et kurdy1207 concernant la forme négative des phrases. Utiliser un français appauvri tire tout le monde vers le bas et fait le jeu de ceux qui considèrent encore la BD comme un art mineur ; c’est insupportable.

    Ceci étant dit, je suis bien rentré dans l’histoire dès le début et j’y ai trouvé ce que je cherchais; à savoir du divertissement, du dépaysement et de l’évasion. C’est un peu confus parfois mais le scenario tient la route. Évidemment c’est du basique : des protagonistes sans profondeur ni psychologie, des personnages secondaires inexploités, peu de suspense et des aliens tout droit sortis d’Avatar… Dommage aussi que le dessin soit bien moins bon que dans les 2 premiers tomes. Mais personnellement, j’ai vraiment aimé la chute avec ses accents mélancoliques et fatalistes sur l’espèce humaine.

    C’est donc assez moyen mais le plaisir de lecture est quand même au rendez-vous et je continuerai cette série plutôt sympa et reposante pour le cerveau !

    Le 31/05/2019 à 08:35:23

    Je suis, à la virgule prêt, de l'avis de kergan666 (le précédent avis). Je n'aurais pas su dire mieux. Du mal à entrer dans l'histoire, de bons dessins mais pas trop à mon goût et la forme négative dans les phrases (et ça c'est vraiment horripilant mais c'est la marque de fabrique d'Istin et de son clone Jarry, auteurs que j'aime bien par ailleurs).

    Le 30/05/2019 à 13:54:47

    j'attendais avec impatience le t3 de Conquêtes.
    j'ai eu du mal à rentre dans l'histoire, c'est seulement à mi parcours que celle-ci a commencée à m'intéresser.
    les dessins sont bons mais pas réellement à mon gout.
    par contre ce que j'ai beaucoup de mal à supporter c'est l'absence de la forme négative dans les phrases.
    exemples: c'était pas au lieu de je ce n'étais pas,
    je savais pas au lieu de je ne savais pas,
    crois pas au lieu de ne crois pas, etc...
    tout ceci est de l'ordre du détail mais cela me gâche la lecture.
    à noter que ce type de défaut est extrêmement courant dans le monde de la BD.
    je vais néanmoins attendre avec impatience les autres tomes.

    Le 28/05/2019 à 23:31:36

    Je suis content d'avoir ces trois premiers albums. Ce troisième volet est magnifique, il rattrape largement les faiblesses du deuxième tome. Les dessins sont toujours aussi époustouflants. Il y a beaucoup à lire, c'est riche.

    La particularité est un emprunt manifeste à Avatar de James Cameron avec un peuple endémique bleu de plus grande taille que la race humaine, un humain habillé technologiquement avec un genre de combinaison spéciale pour d'abord les approcher, leur ressembler, communiquer avec eux, relever des observations. Ils savent qui il est, et l'apprécient. Il travaille pour la mauvaise cause en réalité mais... il aura son expiation.

    Puis tout revient à la conquête de cette planète et ça se termine malheureusement mal. La mise en oeuvre d'exosquelettes également empruntée à ALIEN ou encore AVATAR à la fin du film est une superbe idée. Tout est utilisé correctement, tout est à sa place, sans réel plagiat. Attention quand même...

    Une idée également empruntée au thème des vampires principalement dans Underword, une mutation génétique par absorption de sang créant ainsi des monstres ou plutôt une nouvelle race plus laide, plus dangereuse, plus méchante avec cette volonté de se répandre, de se développer et d'anéantir la race inférieure.

    Je recommande vivement. J'espère que le tome 4 sera une réussite au moins autant que ce tome.

    Le 23/05/2019 à 09:08:06

    Quand la suite d'une bd tant attendue sort enfin et te met en joie^^. Pas de déception. Encore une fois, l'humanité continue à anéantir tout ce qu'elle touche et semble destinée à vivre comme une paria intergalactique. Petit bémol pour le héros de cet opus qui ne m'a pas époustouflé mais un grand bravissimo pour les planches juste sublimes, le scénario impeccable, la planète Decornum, les aliens. Indispensable! Dans l'attente du prochain tome à paraître!

Afficher encore 5 avis

Toutes les éditions de cet album