Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Confidences à Allah
©Futuropolis 2015 Simon/Avril
Parution le 05/06/2015. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 06/06/2015 (Dernière modification le 06/06/2015 à 23:21) par Jean-Phi

Confidences à Allah

Une BD de et Marie Avril chez Futuropolis - 2015
Simon, Eddy (Scénario) Avril, Marie (Dessin) Avril, Marie (Couleurs) Azzeddine, Saphia (Adapté de)

06/2015 (05 juin 2015) 86 pages 978-2-7548-1073-9 Grand format 248494

Jbara vit les montagnes du Maghreb, entre ses parents, ses cinq frères et soeurs, et ses brebis. Elle rêve d’ailleurs, d’une modernité qui lui paraît inaccessible. Ignorant et violent, son père la ramène constamment à sa condition de femme, et donc de soumission. Pour tromper son ennui, Jbara couche avec les bergers de passage en échange de quelques friandises. Mais un jour, elle se retrouve enceinte. Elle est alors bannie du village et contrainte d’aller s’installer en ville. Pragmatique et désabusée, elle tente de s’en sortir... Lire la suite

  • Currently 3.42/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 14/03/2020 à 17:53:11

    J’Bara est une jeune fille de 16 ans qui vit une vie de misère dans le bled. Elle laisse faire Miloud qui en cadeau lui laisse quelques yaourts. Bientôt enceinte, elle est chassée de son foyer familial et part pour « la grande ville ». Là, elle gagne sa vie en vendant son corps et vit sa foi sans malice mais avec la vraie ferveur de l’ingénue.
    Elle abandonne un temps ce métier pour devenir bonne dans une riche famille locale. Malgré le manque de considération à son égard, les viols subis par le fils de la maison, elle garde toujours sa foi bon enfant. C’est en cela que cette histoire est belle. Les auteurs (c’est l’adaptation d’un roman donc les auteurs sont multiples) auraient pu en faire une révoltée. Mais non, c’est la douceur et la résilience qui l’emportent. Et si révolte il y a, c’est qu’elle va assumer son rôle d’hétaïre et gravir les échelons de la prostitution.
    L’argent qu’elle gagne est, en partie, destinée à sa famille qui l’avait autrefois reniée et qui désormais la bénit. Sa vie, faite de hauts et de bas, va s’égrainer jusqu’à son mariage et son veuvage mais malgré toutes avanies, elle gardera toujours espoir et foi intacts. C’est une histoire aussi sensible que magnifique.
    Le sujet aurait pu être scabreux, la réalisation n’est qu’enchantement. L’histoire aurait pu être sordide, elle n’est qu’espoir d’un lendemain meilleur. L’adaptation d’Eddy Simon n’est que délicatesse, les dessins de Marie Avril sont à l’unisson avec des choix de couleurs parfois aussi audacieux que réussis (ses teintes rouges notamment).
    Bref, c’est une grande et belle baffe qui vous marque pour longtemps. C’est peut-être cela la définition du chef d’œuvre.

    Le 21/10/2017 à 20:23:34

    D'une grande sensibilité, l'héroïne nous fait partager ses doutes, ses peurs, ses espoirs. On l'accompagne au fil de la vie, mais aussi aux limites de la mort, et partageons ses questions philosophiques que tous les êtres humains se posent sur l'existence. Attention, chef d'oeuvre !
    Attendez-vous aussi à retrouver votre propre parcours à travers ses yeux, et au final partager beaucoup de tristesse existentielle.
    Beau .... et triste.

    Le 11/03/2016 à 14:21:38

    Après le succès du premier roman de Saphia Azzeddine, Confidences à Allah, E. Simon et M. Avril adaptent en images chez Futuropolis une œuvre saisissante :

    http://www.comixtrip.fr/bibliotheque/confidences-a-allah/

Toutes les éditions de cet album