Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Le combat ordinaire -4- Planter des clous
©Dargaud 2008 Larcenet, Manu
Parution en 03/2008. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 08/03/2008 (Dernière modification le 20/11/2014 à 11:20) par choregraphe

Le combat ordinaire

4. Planter des clous

Une BD de chez Dargaud - 2008

03/2008 60 pages 978-2-205-06140-6 Grand format 72375

Le chantier naval ferme, Marco est devenu père, sa mère apprend à vivre seule, un homme meurt dans la campagne, un journaliste craque. À partir de petites choses, de moments rares, de tristesses banales, Manu Larcenet continue de dresser le portrait d'un homme ordinaire, imparfait en lequel chacun d'entre nous reconnaît l'un des siens. Planter des clous, dernier tome du Combat Ordinaire, clos, magnifiquement l'une des plus belles réussites de la bande dessinée contemporaine.

  • Currently 3.98/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (309 votes)

  • Le combat ordinaire - Tome 1

    Tome 1
  • Le combat ordinaire -2- Les quantités négligeables

    Tome 2
  • Le combat ordinaire -3- Ce qui est précieux

    Tome 3
  • Le combat ordinaire -4- Planter des clous

    Tome 4
  • Le combat ordinaire - Tome INT

    INT

ATTENTION : Le site sera mis en maintenance pour une durée de 30 minutes dans la matinée du 2 mars 2021.

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 24/11/2016 à 18:19:37

    Et voilà, la série se termine en beauté et le combat ordinaire continue et on plantera des clous, chacun a sa façon !
    Très belle œuvre de Manu Larcenet, peut-être sa meilleure, selon moi en tout cas.. Tout y est magnifiquement dit, décrit, sur la triste réalité de ce monde et les difficultés de la vie mais aussi ses beaux moments, les petits moments, ce qui est précieux...
    Bref, indispensable pour les amateurs et les connaisseurs... Foncez :)

    Le 18/09/2012 à 23:48:04

    superbe 4eme tome comme toute la série d'ailleurs,des similitudes avec le retour à la terre(part vivre à la campagne, a un chat puis un bébé...)
    je ne comprend pas les critiques de
    marcel.d qui ne trouve aucun fil conducteur
    et de Guppy qui nous parle de la relation avec son fils:
    relisez l'histoire et vous verrez le fil conducteur:la vie et qu'il a une fille et non un fils!!
    vos critiques sont ce qu'il y a d’intéressant à l'histoire

    Le 05/11/2010 à 23:10:02

    Non, le dernier avis est un peu sec....

    Larcenet nous retrace la vie de tous jours, le quotidien (peut-être le sien ou proche de lui) d'un photographe (pourquoi pas un dessinateur) en pleine époque des années 2000. D'accord, le côté politique peut diviser, d'accord les dessins peuvent ne pas plaire, d'accord c'est peut être autobiographique mais personne ne peut rester insensible à Marco et son entourage...

    Pour ma part, je me suis régalé, de bons fous rires, je le conseille vivement....

    Le 24/03/2010 à 14:21:05

    Navrant!!!

    Commençons par le dessin digne d'un elève de CM2, témoignant du défaut de l'album: le manque d'humilité..

    Concernant, le scénar: quelle vanité, quelle narcisisme: l'histoire (totalement décousue et sans aucun fil conducteur) n'est que le pretexte à decouvrir les sentences , et avis de l'auteur. Auteur poussant l'anticonformisme jusqu'à se saisir de tous les sujets traversants l'"ere du temps" (relation filiales, couples, guerre d'algerie, désindustrialisation, politique, snobisme et hypocrisie dans les milieux artistiques) .
    Les propos temoignent d'ailleurs d'une "bien-pensance" assez pathétique et navrante et alignent allégrement les clichés. Bref, album qui a dû etre produit au bar PMU du coin.

    Bref, et surtout, lecture trés peu interessante

    Le 24/03/2010 à 14:12:03

    Navrant!!!

    Commençons par le dessin digne d'un elève de CM2, témoignant du défaut de l'album: le manque d'humilité..

    Concernant, le scénar: quelle vanité, quelle narcisisme: l'histoire (totalement décousue et sans aucun fil conducteur) n'est que le pretexte à decouvrir les sentences , et avis de l'auteur. Auteur poussant l'anticonformisme de se saisir de tous les sujets travaersant l'"ere du temps" (relation filiales, couples, guerre d'algerie, désindustrialisation, politique) .
    Les propos temoignent d'ailleurs d'une "bien-pensance" assez pathétique et navrante.

    Bref, lecture trés peu interessante

    Le 01/02/2009 à 19:11:43

    Marco est maintenant papa, et est un homme responsable. Il a une femme qu'il aime, tente d'éduquer sa fille, et de remettre son frère dans le droit chemin. Il n'a plus à souffrir de crises d'angoisse, et va règler sa conscience d'homme et sa conscience sociale.
    Une fin légèrement en dessous des 3 précédents albums. Peut être due à la longue nuit passée avec Pablo, l'ouvrier conscient du monde et de sa vie.
    Une série qui mérite d'être lue.

    Le 13/10/2008 à 03:17:12

    Celui que j'aie le moins aimé des quatre, pourtant je suis une fan finie...Peut-être
    parce que je ne vis pas en France et que les problèmes politiques de celle-ci me
    laissent complètement neutre...Les causes sociales m'interpellent mais j'ai trouvé
    que Planter des clous est un long monologue, un trop long monologue les
    interpellant. On y retrouve quand même les mêmes exquis personnages mais on
    dirait que la traverse optés par Larcenet tout au long des autres albums a été
    changée. Moins de renversement, moins de coups d'épée dans l'émotion.

    Il n'en demeure pas moins que Le Combat ordinaire demeure une DES séries à
    avoir, à lire et relire. J'ai hâte de voir où nous mènera le 5ème tome, s'il y en a
    bien sûr.

    Le 03/09/2008 à 03:57:47

    Un grand merci et un grand bravo à Manu Larcenet pour ce magnifique album qui vient conclure une magnifique série. Tout en finesse et en émotions (qu'elles soient drôles ou touchantes), cette bd a sa place dans n'importe quelle bédéthèque. Pourquoi me direz-vous? Parce qu'elle capte à merveille ce qu'il est convenu d'appeler l'air du temps : de la fin de la société industrielle, d'élections ratées ou porteuses d'espoir (choisissez votre camp). Les dessins de Larcenet collent au plus près des émotions des personnages et nous les retranscrivent, nous les insufflent.
    A lire et à relire sans modération.

    Le 18/05/2008 à 20:09:47

    Cette série est très agréable à lire. Lire un épisode, c'est une première gorgée de bière comme dirait l'autre.
    Une histoire simple de gens simples avec la complexité ordinaire qui va avec la vie. "Indispensable" serait prétentieux, mais "à lire" : sans hésitation.

    Quelques épisodes de plus siouplait...

    Le 29/03/2008 à 21:13:27

    On est forcément moins surpris par ce 4ème tome qui est dans la veine des premiers, car on commence à connaître les états d'âme et les réactions du quidam !
    Ces choses de la vie sont toujours bien observés mais tellement présentes dans l'actualité qu'on est moins dépaysé que dans les tomes précédents.
    Mais c'est le genre de bd qui peut et même doit se relire plusieurs fois contrairement à d'autres.

    Le 17/03/2008 à 08:50:06

    Grosse déception que ce 4ème tome ! Le 2 premiers tomes étaient super, mais ça ne sert à rien de foutre la série en l'air avec un scénario aussi fade. Marco est devenu père, on sait qu'il est angoissé, que la relation avec son fils semble prendre la même tournure que celle avec son père. L'usine ou travaillait son père ferme. Et alors ? On a l'impression d'être de plus en plus face à une autobiographie de n'importe quel habitant de la planète.

    Le 16/03/2008 à 14:08:38

    Marco est devenu papa, et toutes les scènes en rapport avec cet aspect de
    l'histoire sont vraiment rafraîchissantes et agréables à lire. Certes. Mais on a
    malgré tout l'impression que Larcenet reste sur ses acquis, qu'il ne force pas
    trop son talent. En parallèle de cela on a une intrigue plus politique (la
    destruction de l'atelier 22) qui lasse un peu malheureusement, et ne nous
    passione que très peu là où dans les autres tomes Larcenet avait réussit à
    nous attacher aux ouvriers de l'atelier 22 et à leur détresse.

    Un dernier tome qui n'est donc pas très embalant, et où l'absence d'émotions
    resenties par le lecteur tranche fortement avec les albums précédents.

    Le 11/03/2008 à 06:32:49

    Le 4ème (et dernier) tome de ce "Combat Ordinaire" tant unanimement célébré se positionne clairement comme une sorte de postface au long récit qui l'a précédé (les 3 premiers tomes). De manière pas si courante en BD, Larcenet a laissé le temps s'écouler dans la vie de ses "héros", et, naturellement, la "fin de l'histoire" est advenue, et tous les jeux sont désormais joués : Marco est devenu père, et plutôt bon père, et on sent que, avec les kilos en plus, quelque chose comme de la sérénité est apparu en lui ; les chantiers navals sont cette fois bel et bien condamnés, et les combats politiques n'ont plus guère de sens - pire, alors que Sarko est élu (saisissant effet de proximité que ce soir d'élection où l'on contemple l'horreur du futur au milieu des cris de joie des imbéciles), les convictions sont-elles encore souhaitables ? Le voisin est mort sans qu'on s'en aperçoive... Le combat continue, mais quelque chose s'est passé chez Manu Larcenet, pardon, chez Marco, que l'on qualifiera un peu facilement de maturité, et qui oscille entre résignation et goût pour le bonheur le plus simple. Alors, "Planter des Clous", qui, comme les gens heureux - ou résignés - n'a pas d'histoire, oscille lui entre peinture flottante de micro-évènements (l'émerveillement devant son enfant, finalement le meilleur du livre) et ressassement quasi-terminal de désillusions : il n'est pas sûr que le long monologue dans l'obscurité - 6 pages quand même ! -, aussi pertinent soit-il dans sa manière de refermer toutes les portes de nos illusions politiques, soit ce que le livre a de plus intéressant. Pour finir, laissons la parole à la maman de Marco, un jour où elle était, elle, d'humeur particulièrement combattive (page 24, magnifique !) : "(les racines), c'est rien d'autre que la glorification de la tradition imbécile ! Ça nous cloue au sol... Ça nous empêche d'avancer... Les racines, c'est bon pour les ficus !"... Son "Combat Ordinaire" ainsi bouclé, on souhaite à Manu Larcenet de continuer à avancer !

    Le 10/03/2008 à 10:10:15

    Clairement la série que je préfère et ce dernier tome est largement au niveau des précédents...

    Si vous avez moins de 15 ans ou n'avez pas de cerveau ou de conscience politique, passez votre chemin.
    Sinon, ne pas acheter cette merveille est impardonnable.

    Toujours remplies d'humanité, les scènes familiales sont touchantes et souvent drôles.
    La critique sociale est parfaite.

    Merci Manu!

Afficher encore 10 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Le combat ordinaire -4- Planter des clous ©Dargaud 2008 Larcenet, Manu

    4 . Planter des clous

    • 72375
    • Larcenet, Manu
    • Larcenet, Manu
    • Larcenet, Patrice
    • 03/2008
    • non coté
    • Dargaud
    • Grand format
    • 978-2-205-06140-6
    • 60
    • 08/03/2008 (modifié le 20/11/2014 11:20)

    Info édition : Noté "Première Edition"