Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Le chien qui louche - Le Chien qui louche
©Futuropolis 2013 Davodeau
Parution le 24/10/2013. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 07/10/2013 (Dernière modification le 11/03/2015 à 19:01) par nubuc

Le chien qui louche

Une BD de chez Futuropolis (Musée du Louvre) - 2013

10/2013 (24 octobre 2013) 134 pages 978-2-7548-0853-8 Autre format 198994

Fabien est surveillant au Louvre. Il aime son métier. Il aime aussi Mathilde. Celle-ci le présente à sa famille, dans la vaste maison de campagne près d’Angers. Non sans appréhension, car le clan Benion est un peu spécial. Il y a son père, Louis, qui est à la tête depuis 1975 de l’entreprise familiale de meubles, fondée en 1947, et ses deux frères, Maxime, l’aîné, et Joseph. Ils ne sont pas méchants, plutôt maladroits et ont un humour qui n’est pas forcément subtil. Le fait que Fabien travaille au Louvre est une coïncidence... Lire la suite

  • Currently 3.77/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (43 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 03/02/2020 à 15:23:57

    Lecture sympa qui file le sourire. Le scénario est cocasse mais bien fichu, les personnages bien trouvés; les dessins sont chouettes. C'est la chronique d'un couple ordinaire, qui va se retrouver embarqué dans une histoire farfelue à partir d'un quiproquo initial. Cela n'a pas la même profondeur que les reportages-BD desquels Davodeau est coutumier, mais cette fiction est agréablement divertissante. J'ai bien aimé.

    Le 26/10/2015 à 15:46:38

    Album sympa et sans prétention pour un bon moment de BD qui permet de garder le sourire. Un scénario original (mais complètement fictif cette fois-ci) qui nous change des excellents reportages comme "Rural", "Les ignorants" et "Cher pays de notre enfance". A lire si on aime le ton léger d’Étienne DAVODEAU et les relations humaines.

    Le 06/12/2014 à 19:59:42

    Une histoire originale, un cadre inhabituel (le musée du Louvre), des personnages plus vrais que nature et quelques dialogues amusants. Voilà ce que je retiendrai principalement de cet album. C'est déjà pas mal. Sans compter les questionnements et les débats que soulève l'auteur sur l'art en général et la notoriété, méritée ou non, des artistes.

    Mais voilà, je n'ai pas éprouvé d'autres sentiments que la sympathie une fois l'album refermé. Ce n'est ni touchant, ni prenant, ni haletant, ni hilarant, ni ... Bref, c'était sympa.

    Le 08/06/2014 à 21:49:52

    "Le chien qui louche" est une comédie naïve et loufoque réalisée par un Étienne Davodeau plus connu pour ses chroniques sociales et ses BD-reportages (les Ignorants). Le scénario de cette BD est sans doute un peu saugrenu, mais je me suis fait surprendre. Le tour de force de l’auteur est de réussir à construire une histoire cocasse dans le quotidien d’un couple banal. J’ai donc passé un agréable moment avec des personnages à la fois surprenants et ordinaires.

    Mais dans cette histoire, les vraies stars restent l’art en général et le Musée du Louvre en particulier. Et on comprend mieux la part belle réservée au Louvre lorsqu’on sait que c’est le musée lui-même qui a passé commande à Étienne Davodeau.

    http://bdsulli.wordpress.com/

    Le 04/01/2014 à 13:08:42

    Depuis des années , je suis de très près le travail d'Etienne Davodeau. J'adore particulièrement ses chroniques sociales comme "Rural!" ou encore Un homme est mort. Après le très réussi Les Ignorants,je m'attendais à une nouvelle chronique autour du monde de l'art.
    Mais, petite déception, j'ai trouvé cette aventure légère,très éloignée du Davodeau habituel, et puis quelque peu irréaliste avec cette Répubique du Louvre . Et puis, sans jeu de mot, je n'ai pas accroché au fameux "tableau".
    La visite des beaux-frères au musée du Louvre m'a sérieusement fait songer à celle à celle décrite par Emile Zola dans" L'Assommoir" lorsque Gervaise, et son nouveau mari Coupeau, visitent le Louvre, en compagnie de sa belle famille.
    Sinon,quelques bonnes idées à travers le travail de Fabien, comme agent de surveillance.J'aurai préféré voir cet aspect plus développé dans ce récit.
    Un livre qui se lit avec plaisir mais qui s'oublie vite.

    Le 30/11/2013 à 15:53:56

    Fabien, gardien au Musée du Louvre à Paris (le veinard) a de quoi être nerveux ; aujourd'hui sa compagne le présente à son "clan". Et ce qui l'angoisse dans le train n'est rien à coté de ce qui l'attend ! Et pourtant quel accueil chaleureux de cette famille de province, boutades et humour campagnard, Fabien sera achevé par la sacro-sainte visite du musée familial : l'Entreprise Benion & Fils, fabricant de meubles depuis 150 ans. Et le petit-fils de l'ancêtre fondateur, lui-même arrière-grand-père de la belle Matilde, est toujours là, aux portes de la mort, il faut le dire. Cette sympathique famille, tenant là un "professionnel de l'Art", se sens investit de la grande mission de lui faire estimer un tableau de l'ancêtre dâté 1843, une horreur rien d'autre à dire, mais Fabien, en ce premier contact avec la belle-famille, ne se prononce pas vraiment, et cela va l'entraîner dans une aventure rocambolesque.

    Encore une fois Davodeau est éblouissant ; la chronique sociale, les petites histoires familiales c'est son truc à lui. Evidement l'histoire tourne parfois un peu à l'invraissemblable et l'étonnement nous ravit. Il y a aussi la petite histoire d'amour entre Fabien & Matilde, les petits jeux amoureux, les réflexions, les remarques et embrouilles quotidiennes... bref que du bonheur dans ce livre aux dialogues salés et sucrés où l'auteur, fidèle à lui-même- met en avant les relations humaines.
    Davodeau a un petit point faible sur les dessins pas toujours bien. La perfection ce n'est pas son coup de crayon, on le sait, mais quand même une tête sans yeux ou des mains crochues... bof, sinon chef-d'oeuvre à mettre en avant dans votre musée personnel du L... livre.

Afficher encore 2 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Le chien qui louche - Le Chien qui louche ©Futuropolis 2013 Davodeau

    Le Chien qui louche

    • 198994
    • Davodeau, Étienne
    • Davodeau, Étienne
    • <N&B>
    • 10/2013 (Parution le 24/10/2013)
    • 09/2013
    • non coté
    • Futuropolis
    • Musée du Louvre
    • Autre format
    • 978-2-7548-0853-8
    • 134
    • 07/10/2013 (modifié le 11/03/2015 19:01)

    Info édition : Coédité avec Louvre éditions (EAN 978-2-35031-450-1). Format 205 x 274 mm.