Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Les chevaliers d'Héliopolis -1- Nigredo, l'œuvre au noir
©Glénat 2017 Jodorowsky/Jérémy
Parution le 17/05/2017. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur PriceMinister
Album créé dans la bedetheque le 18/04/2017 (Dernière modification le 19/06/2017 à 16:40) par Jean-Phi

Les chevaliers d'Héliopolis

1. Nigredo, l'œuvre au noir

Une BD de et Jérémy chez Glénat (Grafica) - 2017
Jodorowsky, Alexandro (Scénario) Jérémy (Dessin) Felideus (Couleurs) Mettout, Éric (Traduction)

05/2017 (17 mai 2017) 54 pages 978-2-344-01132-4 Grand format 302885

Fin du XVIIIe siècle. Dans un monastère au Nord de l’Espagne se dissimule le temple sacré des Chevaliers d’Héliopolis : une assemblée d’alchimistes immortels et coupés du monde. Alors que le disciple Dix-sept s’apprête à compléter sa formation et à intégrer l’ordre, son maitre Fulcanelli dévoile aux autres chevaliers le terrible secret de ses origines. Dix-Sept est en réalité le fils caché de Louis XVI et de Marie-Antoinette : le roi de France Louis XVII ! Héritier de cette destinée, le jeune homme va-t-il réclamer le... Lire la suite

  • Currently 3.51/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (37 votes)

  • Les chevaliers d'Héliopolis -1- Nigredo, l'œuvre au noir

    Tome 1
  • Les chevaliers d'Héliopolis -2- Albedo, l'œuvre au blanc

    Tome 2

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 22/04/2018 à 09:44:31

    Belle entrée en matière pour une histoire basée sur des faits historiques et complètement réinventé par Jodorowsky, je trouve l'album agréable et la mise en place intéressante !
    Je suis toujours partagé avec le dessin de Jeremy, mon œil accroche sur le faite que je trouve que les personnages sont figés.
    Malgré tout, je lis le deuxième album rapidement et je vous rends ma copie...

    Le 28/12/2017 à 07:57:28

    Pas vraiment fan des scénarios d'Alexandro Jodorowsky que je trouve souvent malsains, j'ai attaqué cette BD (qui m'a été offerte) sur mes gardes.

    Le dessin de Jérémy vos le détour et mérite à lui seul que l'on s'intéresse à cet album. Il est de plus, parfaitement adapté au ton et au style du récit.

    L'idée de départ consistant à réadapter l'histoire en l'arrosant à la sauce fantastique est séduisante et la façon dont l'intrigue est menée reste remarquable. Malheureusement, on retombe rapidement dans les travers que je reproche à ce scénariste ; à savoir une succession de personnages, de situations et/ou d’évènements nauséabonds, écœurants voir indigestes qui décidément n'arrivent pas à passé chez moi.

    BD à l'image de son scénariste, qui devrait combler ses fidèles lecteurs et répugner un peu plus ses détracteurs.

    Le 13/11/2017 à 19:48:33

    J'ai vraiment passer un agréable moment en lisant cette bande dessinée. J'attends la suite avec impatience. Je suis un jeune lecteur et je n'ai certe peut être pas la critique expérimenté. Mais je souligne ici que l'ouvrage est très appréciable de par son intrigué, son atmosphère sombre et mystérieuse mais également de par son personnage principal des plus singulier. De plus les planches sont bien réalisées rendant la lecture que des plus agréables. Je souhaite une bonne lecture à ceux qui hésitent encore.

    Le 26/10/2017 à 22:35:38

    Ce qui fait la force de cette bande dessinée c'est le dessin de Jeremy, que j'avais découvert avec la série "Barracuda". Il est aussi à l'aise dans les palais royaux que dans le monde de la piraterie.
    Quant au scénario de Jodorowsky, il est d'une insolence sans pareil.
    En imaginant cette uchronie, il ose vraiment tout: Un Louis XVI (méconnaissable au demeurant) abusant de la gente féminine, très loin de l'image que l'on en a habituellement, et un prisonnier du temple (Louis XVII) assez étrange.
    Le côté ésotérique cher à Jodo est très appuyée dans ce premier volume avec les allusions à Nostradamus, à Imothep,

    Un premier volume qui suscite une certaine curiosité, même si je reste assez réservé sur le parti pris de Jodorowsky sur cette période de l'histoire de France.

    Prévu en 4 volumes, je suis assez impatient de connaître la tournure que prendra cette histoire.

    Le 17/10/2017 à 13:06:14

    C'est certes pas la meilleure histoire de Jodo ni la BD du siècle, pourtant je trouve les avis biens durs a son égard.
    Déjà c'est très bien dessiné, les décors sont magnifiques et nous plonge dans une atmosphère sombre. Concernant le scénario je tiens à préciser que Jodorowsky n'est pas là pour donner un cours d'histoire mais offrir une fiction fantastique. Dans cet exercice il s'en sort plutôt bien puisqu'il arrive a captiver le lecteur du début à la fin.
    Un premier tome réussi!

    Le 07/09/2017 à 17:02:12

    Il est vrai que l'histoire est vraiment malmenée mais une BD peut creer , inventer ,emettre des idées ; les uchronies existent bien , si on admet tout ca , voila un tres bon album : dessin comme dans " BARRACUDA " : super et un scenario bien mené , A LIRE

    Le 12/07/2017 à 18:44:11

    Mon avis suit les autres mais moins critique. Le dessin est sans doute le point fort de l'album mais après, c'est vrai que le scénario... c'est un peu gros... On a du mal à imaginer Louis XVII en maître jedï ;-). Bon allez, j'attends la suite quand même.

    Le 26/06/2017 à 18:07:03

    Un scénario indigent, nauséabond et malsain comme sait faire Jodo qui prend des libertés intolérables avec l'histoire en se foutant de la gueule du lecteur. C'est indigeste et c'est à peine sauvé par le dessin de Jérémy qui, en musclant son trait, nous fait du Delaby moins fin. Mais son dessin passe quand même. Donc série à fuir. Il y a d'autres BD plus intéressantes à lire en ce moment !!

    Le 22/05/2017 à 20:22:46

    tout d'abord, les dessins sont très beaux comme d'habitude avec Jeremy.
    rien à dire de ce coté là.
    concernant le scénario en lui-même, il est bien mené de bout en bout mais j'avoue ne pas avoir réellement accroché.
    pourtant, je pense être bon public mais là sans plus.
    certain mélanges ne prennent pas avec moi pourtant je suis fan d'heroic fantasy mais mélanger Louis XVII, les alchimistes, Nostradamus, Imhotep, etc.. cela passe moyen.
    bon, en dehors de ces "petits" détails c'est une bonne BD et je vais, je pense, prendre plaisir à suivre cette série.

    Le 22/05/2017 à 13:51:32

    Concernant le dessin de Jérémy, c’est un régal comme d’habitude. Après, je pense qu’une histoire un peu plus réaliste où il était possible de se poser des questions sur la fin de Louis XVII aurait été de meilleur goût que cette aventure mêlant l’histoire et le fantastique. Reste que l’on ne s’ennuie à aucun instant. Beaucoup apprécieront cette BD qui ne manque pas de charme. Louis XVII hermaphrodite ! Fallait y penser. Et ne boudons pas notre plaisir autour de cette histoire concoctée par un très grand la BD et un futur très grand.
    Pour finir, j'ai quand même beaucoup aimé. Et ce Jérémy, quel talent !

    Le 21/05/2017 à 18:08:20

    Scénario très original avec un dessin très plaisant. J'attends avec impatience le tome 2 de cette série en 4 tomes.

Afficher encore 7 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Les chevaliers d'Héliopolis -1- Nigredo, l'œuvre au noir ©Glénat 2017 Jodorowsky/Jérémy

    1 . Nigredo, l'œuvre au noir

    • 302885
    • Jodorowsky, Alexandro
    • Jérémy
    • Felideus
    • Mettout, Éric
    • 05/2017 (Parution le 17/05/2017)
    • 05/2017
    • non coté
    • Glénat
    • Grafica
    • Grand format
    • 978-2-344-01132-4
    • 54
    • 18/04/2017 (modifié le 19/06/2017 16:40)
  • Les chevaliers d'Héliopolis -1ES- Nigredo, l'œuvre au noir ©Glénat 2017 Jodorowsky/Jérémy

    1ES . Nigredo, l'œuvre au noir

    • 313144
    • Jodorowsky, Alexandro
    • Jérémy
    • Felideus
    • Mettout, Éric
    • 05/2017 (Parution le 17/05/2017)
    • 05/2017
    • non coté
    • Glénat
    • Grafica
    • Grand format
    • 978-2-344-01132-4
    • 54
    • 14/10/2017 (modifié le 19/11/2017 20:10)

    Info édition : Édition spéciale CanalBD sous jaquette. Tirage limité à 2 500 exemplaires.

  • Les chevaliers d'Héliopolis -1TT- Nigredo, l'œuvre au noir ©BD Empher 2017 Jodorowsky/Jérémy

    1TT . Nigredo, l'œuvre au noir

    • 312804
    • Jodorowsky, Alexandro
    • Jérémy
    • <N&B>
    • Mettout, Éric
    • 05/2017
    • 05/2017
    • non coté
    • BD Empher
    • Grand format
    • 979-1-09-321510-5
    • 54
    • 08/10/2017 (modifié le 02/01/2018 21:06)

    Info édition : Edition limitée à 245 exemplaires numérotés de 001/245 à 205/245 pour BD Empher Editions et de 206/245 à 245/245 pour la librairie BD Flash de Rambouillet. 16 ex. pour les auteurs numérotés de I/XVI à XVI/XVI 8 ex. HC pour les éditeurs et le dépôt légal numérotés de HC 01 à HC 08 Chaque exemplaire est accompagné de 2 tirés à part