Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Cher pays de notre enfance - Enquête sur les années de plomb de la Ve République
©Futuropolis 2015 Collombat/Davodeau
Parution le 08/10/2015. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur PriceMinister Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 10/10/2015 (Dernière modification le 28/03/2016 à 21:21) par Jean-Phi

Cher pays de notre enfance

Enquête sur les années de plomb de la Ve République

Une BD de et Étienne Davodeau chez Futuropolis - 2015

10/2015 (08 octobre 2015) 218 pages 978-2-7548-1085-2 Format normal 257248

  • Currently 4.52/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (33 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 19/04/2017 à 08:44:25

    Très bon album. Aussi bien par la forme que par le fond. Voilà une bonne utilisation de la bd pour nous faire découvrir des faits historiques. Utilisation du duo de personnages cher à Davodeau sur le même principe que les Ignorants. Bd à compléter par la trilogie "le juge" relatent la mort du juge Renaud.

    Le 13/10/2016 à 21:30:42

    Excellente enquête sur deux assassinats, non résolus, de hauts fonctionnaires de l'Etat, dans les années 70. Les auteurs nous plongent dans "Les mystères de la Cinquième République" (clin d’œil à la série de fiction), sauf que là l'histoire est vrai et les personnages existent ou ont existé.
    Très bonne analyse sur le SAC (Service d'Action Civique), véritable état dans l'Etat.
    A lire pour les néophytes comme pour les spécialistes.
    Ouvrage intéressant et éclairant.

    Le 04/02/2016 à 09:28:47

    Je n'ai pas réussi, moi non plus, à aller au terme de cet album.
    Je me suis ennuyé, la forme ne m'a pas plu.

    J'aurais préféré un récit chronologique, plutôt qu'une série de témoignages recueillis par un journaliste et un dessinateur de BD sur un sujet que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaitre (je le sais, j'ai 45 ans et le SAC ne me disait rien).

    L'objectivité des auteurs est peut-être à remettre en cause (après tout, pourquoi ne s'intéresser qu'à ce SAC, un service d'ordre parmi d'autres, très en vogue dans les partis politiques et certains syndicats, autrefois ?), mais je manque de culture historique pour en juger vraiment.

    Tout juste ai-je déjà entendu parler du SAC, et pas en des termes élogieux, dans un "faites entrer l'accusé", sur la tuerie abominable d'une famille entière par d'anciens membres de ce service d'ordre.
    Je n'en sais pas plus.

    Mais c'est le traitement sur la forme qui m'a ennuyé, plus que sur le fond (même si, encore une fois, ce sont les "gentils" socialistes qui dénoncent les actions des "méchants" de droite ; à croire que l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques, les Khmers rouges et la Chine Communiste n'ont jamais existé et n'ont jamais commis aucun méfait dans le monde et dans notre beau pays...).

    Ce qui aurait (peut-être) constitué un bon sujet d'investigation à la TV (de type "faites entrer l'accusé"), devient une ennuyeuse balade de discussions et de rencontres de témoins.
    Je n'ai pas réussi à aller au bout, et aucun moment ne me revient, une fois le livre refermé.

    J'ai pourtant lu des choses beaucoup plus difficiles à lire, plus touffues et sur des sujets dont je ne connaissais rien non plus, qui m'ont autrement marqué.

    Par exemple, lisez plutôt "La pieuvre" de Gifone, Longo et Parodi, sur le combat de la justice italienne contre la mafia dans les années 70-80.

    Bref, un album de BD raté, sur un sujet qui aurait mérité un autre traitement, plus ambitieux.

    Le 03/02/2016 à 15:38:35

    En fait, ce n'est pas une BD.

    Par curiosité, et quand je ne les connais pas déjà, je lis les quelques titres BD primés à Angoulême. Et s'ils me plaisent, je les achète (c'est rare).

    "Cher pays de notre enfance" est donc le prix du public... et c'est un livre que je n'ai pas fini, le refermant un peu avant la moitié. En fait, pour moi, ce n'est tout simplement pas de la BD. L'histoire raconté est intéressante, prenante, mais c'est un roman déguisé où les dessins ne sont là que pour faire passer l'ouvrage pour de la BD : on ne les regarde même plus, passées les quelques premières pages. En fait, ils ne sont là que pour indiquer qui parle (comme un "et Bidule dit alors", "puis Machine répliqua" dans les livres non dessinés). Ils ne servent en rien l'histoire, ils ne sont que des raccourcis narratifs.

    Bref, j'ai l'impression d'être pris pour un couillon, dans le sens où on me fait croire que je ne suis pas capable de lire un livre sans image et donc on rajoute artificiellement des images pour m'accrocher. Pour le coup, ça a eu exactement l'effet inverse : j'aurai préféré lire un livre non dessiné sur ce thème, plutôt qu'une fausse bande dessinée.

    Je ne le finirai donc pas sous ce format.

    Le 04/01/2016 à 21:38:14

    le sujet est bigrement intéressant, il est juste dommage que dès le début de l'album les enquêteurs et scénaristes affichent leurs penchant politique. Ce choix porte à mon avis sujet à l'objectivité du traitement du sujet. Pour lever tout doute sur une éventuelle partialité, il serait bien qu'ils enquêtent sur les années Mitterrand et la disparition douteuse de Pierre Beregovoy.

    Le 20/11/2015 à 13:21:04

    Excellent! Très beau travail de journalisme et de dessinateur!
    Comme dit Judoc, ça fait froid dans le dos... Surtout quand on pense que ces événements qui se sont déroulés il y a 40 ans ont encore des faces cachées que certains de nos contemporains ne veulent pas voir ressurgir...
    Je recommande +++

    Le 23/10/2015 à 14:15:13

    Une plongée dans les méandres de notre 5ème république qui fait froid dans le dos. Une enquête passionnante et très très inquiétante sur les pratiques de nos politiques à un moment ou l'on ré-ouvre (enfin) l'enquête sur le "suicide" de Robert BOULIN.

    Une nouvelle fois un très bon Davodeau dans un nouveau registre (enquête politique), accompagné cette fois par un journaliste de France Inter (Benoît Collombat) au scénario.

    Excellente BD que toutes les âmes "citoyennes" devraient lire !

Afficher encore 3 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Cher pays de notre enfance - Enquête sur les années de plomb de la Ve République ©Futuropolis 2015 Collombat/Davodeau

    Enquête sur les années de plomb de la Ve République

    • 257248
    • Collombat, Benoît
    • Davodeau, Étienne
    • Davodeau, Étienne
    • <N&B>
    • 10/2015 (Parution le 08/10/2015)
    • 09/2015
    • non coté
    • Futuropolis
    • Format normal
    • 978-2-7548-1085-2
    • 218
    • 10/10/2015 (modifié le 28/03/2016 21:21)

    Info édition : Bandeau rouge "quand un auteur de bande dessinée et un grand reporter fouillent les secrets de la Ve république"