Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Les chefs-d'œuvre de Lovecraft -3- Dans l'Abîme du temps
©Ki-oon 2019 Tanabe
Parution le 19/09/2019. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 18/09/2019 (Dernière modification le 10/11/2019 à 17:02) par jr5902

Les chefs-d'œuvre de Lovecraft

3. Dans l'Abîme du temps

Une BD de chez Ki-oon (Twelve) - 2019
Tanabe, Gou (Scénario) Tanabe, Gou (Dessin) <N&B> (Couleurs) Chollet, Sylvain (Traduction) Lovecraft, H.P. (Adapté de)

09/2019 (19 septembre 2019) 346 pages 979-10-32704-89-9 Format Manga 374328

En 1935, au fin fond de l’Australie, le Pr Nathaniel Peaslee recherche avec frénésie les traces d’une civilisation inconnue. Il ne comprend pas pourquoi, mais il connaît ces lieux, comme si un autre avait implanté des souvenirs en lui. Il sait que quelque chose d’aussi mystérieux que terrifiant se tapit, là, dans les profondeurs du sable du désert… Son monde a été chamboulé près de 30 ans plus tôt. À l’époque, il enseigne à la prestigieuse université de Miskatonic. Il mène une vie paisible, entouré de sa femme et de ses enfants… jusqu’au jour où... Lire la suite

  • Currently 4.31/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (29 votes)

  • Les chefs-d'œuvre de Lovecraft -1- Les montagnes hallucinées - Tome 1

    Tome 1
  • Les chefs-d'œuvre de Lovecraft -2- Les montagnes hallucinées - Tome 2

    Tome 2
  • Les chefs-d'œuvre de Lovecraft -3- Dans l'Abîme du temps

    Tome 3
  • Les chefs-d'œuvre de Lovecraft -4- La couleur tombée du ciel

    Tome 4
  • Les chefs-d'œuvre de Lovecraft -5- L'appel de Cthulhu

    Tome 5
  • Les chefs-d'œuvre de Lovecraft -6- Celui qui hantait les ténèbres

    Tome 6

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 21/12/2020 à 21:32:55

    Cet épisode des « Chefs d’œuvres de Lovecraft » est un peu moins fluide dans sa narration et j’avoue avoir eu plus de mal à rentrer dedans que les précédents. Mais une fois l’histoire bien lancée, c’est un régal. Gou Tanabe nous offre encore des planches de toute beauté et l’on mesure au fil de l'intrigue tout le génie précurseur de Lovecraft et l’influence évidente qu’il a pu avoir sur la culture contemporaine et la SF en particulier.

    Le 21/09/2020 à 13:30:38

    Très beau tome, mais un petit cran en-dessous, notamment car l'histoire est moins prenante que les tomes précédents, et l'ambiance moins angoissante et étouffante.
    Visuellement, cela reste magnifique, avec un Gou Tanabé dont le talent explose sur chaque planche, et qui a une capacité sidérante à mettre en image de façon convaincante les créatures du mythe de Chtulhu.

    Le 08/05/2020 à 12:48:33

    Un magnifique ouvrage.
    Une adaptation à la sauce Tanabe.
    Je trouve que le début est long à se mettre en place... et au contraire j'ai trouvé sa version de la fin de la nouvelle très pertinente : la visite des ruines de la Grande-Race est bien retranscrite et l'auteur rajoute des discussions par rapport à l'oeuvre originelle entre le Professeur Peaslee (le héros de la nouvelle) et le Professeur Dyer (hommage au héros des montagnes hallucinées), j'ai trouvé cela très intéressant. Un hommage aux héros de Lovecraftien qui ont aperçu l'Indicible.

    Le 13/10/2019 à 10:54:56

    Les éditions Ki-oon continuent leur adaptation des manga de Gou Tanabe sur Lovecraft avec une qualité éditoriale toujours aux petits oignons: couverture simili-cuir (… que j’aurais préféré couleur cuir comme pour les Montagnes Hallucinées), cahier couleur en début d’ouvrage, titres de chapitres en anglais et français. Une courte bio de l’auteur et de Lovecraft est proposée en fin d’ouvrage. Seule remarque, qui était difficilement corrigeable par l’éditeur français (comme pour le précédent ouvrage) les bulles n’ont pas de queue, aussi il est parfois malaisé de savoir qui parle lorsque plusieurs personnages se côtoient dans une case.

    Alors qu’il donne un cours d’économie à l’université, le professeur Peaslee est victime d’un malaise. Il reprends connaissance… cinq ans plus tard et découvre qu’il a été victime d’une amnésie aussi longue, pendant laquelle son esprit a eu accès à des visions monstrueuses. A l’orée de la folie, soutenu par son seul fils aîné, il entreprend de comprendre ce qui lui est arrivé et d’où lui viennent ces visions dantesques…

    Étonnante série que ces adaptations de Lovecraft par un mangaka que je n’aurais sans doute pas lu sur un autre sujet… Au premier abord j’avais tiqué sur les visages lors de ma lecture de la précédente adaptation. C’est le style du dessinateur et il ne changera probablement pas, aussi soit on s’y fait soit il s’avérera compliqué de continuer. Assez statiques hormis lors des séquences de sidérations (fréquentes dans le fantastique), ces personnages étaient difficiles à identifier dans le décors antarctique. Ici c’est moins problématique car nous sommes pour l’essentiel dans des décors de la Nouvelle Angleterre, des maisons et de l’université. Surtout les personnages sont réduits à Peaslee, son fils Wingate, quelques médecins et, surprise, le professeur Dyer. Cette présence (je ne sais pas s’il est cité dans la nouvelle originale) indique donc très rapidement que nous nous situons dans la suite chronologique et le même espace-temps que les Montagnes hallucinées. C’est une très bonne idée puisque cela permet de structurer les ouvrages de Tanabe comme une série à suivre, avec la révélation progressive du Mythe de Ctulhu.

    Construit en incessants aller-retour entre le voyage psychique de Peaslee dans un futur indicible (le fameux Abîme du temps) et le présent, à mesure qu’il se remémore des passages de son amnésie, l’album alterne pages classiques de l’homme ravagé par le doute, la recherche de ce qui lui est arrivé et de longues itinérances sur fonds noir dans le monde de la Grande race de Yith, laissant libre cours à la force du dessin de l’auteur sur les décors et architectures.[...]

    Lire la suite sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/10/12/labime-du-temps/

Toutes les éditions de cet album