Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de César et Ernestine -INT- L'intégrale
©Dupuis 2011 Tillieux
Parution le 04/11/2011. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 04/10/2011

César et Ernestine

INT. L'intégrale

Une BD de chez Dupuis - 2011

11/2011 (04 novembre 2011) 368 pages 978-2-8001-5103-8 Format normal 141755

Avec les planches hebdomadaires de César, Tillieux se frotte au family strip avec maestria en manipulant le quotidien de son double imaginaire. Ernestine, l'agent Petitcarné et Eglantine chahutent l'univers policé de César avec une telle jubilation qu'on les croirait dédiés à cette unique tâche... Bienvenue à l'école du gag ! Familier du Journal de Spirou et surtout du Moustique à partir de 1960, César a tout de l'anti-héros, comparé à son "frère" Gil Jourdan : dessinateur de son état, il accumule les catastrophes domestiques sous... Lire la suite

  • Currently 4.56/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.6/5 (9 votes)

  • César et Ernestine -1- L'école des gags

    Tome 1
  • César et Ernestine -2- La vie à deux

    Tome 2
  • César et Ernestine -3- Quel métier !

    Tome 3
  • César et Ernestine -4- Au fil des mauvais jours

    Tome 4
  • César et Ernestine -GP1- César

    GP1
  • César et Ernestine -GP2- César (deuxième service)

    GP2
  • César et Ernestine -INT- L'intégrale

    INT
  • César et Ernestine -INT1- Tout César - L'école des gags

    INT1
  • César et Ernestine -INT2- Tout César - Au fil des (mauvais) jours

    INT2

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 04/05/2015 à 23:56:04

    Depuis quelques années, Maurice Tillieux revient en force dans les librairies. Après des intégrales Gil Jourdan de grande qualité, les éditions Dupuis ont décidé de reprendre les mêmes recettes pour une série mineure : César et Ernestine. On y retrouve le même principe de maquette très élégante choisi pour les séries patrimoniales, une préface de José-Louis Bocquet qui confirme ici sa connaissance de l’œuvre de Tillieux, et une publication chronologique et exhaustive de la série. L'éditeur a fait le choix d'un seul gros volume réunissant tous les gags, une idée sans doute mue par le potentiel commercial relativement limité mais qui est loin d'être un mauvais choix. Le pavé se savoure de toute manière en grappillant, comme tout recueil de gags, et ce côté mastodonte lui donne un aspect sympathique et appétissant.

    César et Ernestine est une série de gags familiaux, et à ce titre l’œuvre la plus grand public de son auteur. Pourtant elle est dévolue à rester dans l'ombre de Gil Jourdan. C'est normal puisque, malgré le nombre de planches qu'elle représente, la série n'a pas la force des longs récits de Tillieux. En outre, s'il fait ici preuve d'un vrai talent de professionnel du gag, il n'y innove pas comme il le fera dans le champ de l'aventure humoristique.

    Et pourtant, César n'est pas n'importe quelle série familiale. À la différence d'un Boule et Bill, il n'y a pas ici de belle petite famille. Si César élève bien deux enfants, ce sont ceux de ses voisins, qu'il surveille à longueur de temps, va chercher à l'école, garde, etc. Mettre en scène un homme mûr célibataire n'était pas fréquent, et des parents aussi négligents que les parents d'Ernest et Ernestine – le père est pourtant policier et à ce titre garant d'une certaine morale – non plus. Ajoutez à cela que César est dessinateur de Bandes Dessinées et c'en est fini de la bienséance ! N’exagérons rien, et même avec cette lecture et quelques gags plus aiguisés que la plupart de ceux de ses collègues, César et Ernestine n'a rien d'une série subversive. Mais elle fait montre du talent multiple d'un dessinateur se considérant comme un artisan, capable d'aligner chaque semaine un grand nombre de gags sans jamais les rater. Comme il le disait lui même, parfois le métier supplée aux idées, et quand cela arrive on constate qu'il s'agit de quelqu'un qui en maîtrise toutes les ficelles.

    Tout César est une lecture bienvenue, toujours agréable, et pour tout public. Malheureusement la méconnaissance de la série – due plus à son inscription dans un style classique, sans chercher à le rénover, qu'à une qualité défaillante – risque d'en réserver la lecture à quelques connaisseurs. L'objet est là, il manquait, tâchons désormais de le faire découvrir et de l'empêcher de s'enfermer dans un destin le privant de son public naturel : monsieur tout le monde et ses enfants.

Toutes les éditions de cet album