Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Candélabres -1- Solédango
©Delcourt 1999 Algésiras
Parution en 04/1999. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 28/12/2002 (Dernière modification le 19/02/2020 à 15:15) par xof 24

Candélabres

1. Solédango

Une BD de chez Delcourt (Machination) - 1999
Algésiras (Scénario) Algésiras (Dessin) Thomas, Nadine (Couleurs)

04/1999 46 pages 2-84055-256-6 Format normal 21805

  • Currently 4.12/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (25 votes)

  • Candélabres -1- Solédango

    Tome 1
  • Candélabres -2- Voleurs d'étincelles

    Tome 2
  • Candélabres -3- Incandescence

    Tome 3
  • Candélabres -4- L'homme avec les oiseaux

    Tome 4

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 25/08/2020 à 20:14:32

    Avis portant sur la série:

    Verdict ? Une réussite incomparable au niveau d’un scénario original qui nous tient vraiment en haleine (bien que cela m'a un peu rappelé l'excellent film "entretien avec un vampire"). J’ai dévoré les 4 tomes d’un coup dans la foulée tant c'était prenant.

    Chacun des personnages est doté d’une psychologie qui lui est propre. On suit véritablement leurs évolutions, leurs doutes et leurs songes notamment celui de Paul, jeune handicapé qui ne peut plus marcher à cause de sa moelle épinière, et qui va connaître un miracle en approchant un "candélabre". Mais, au fait, qu'est ce qu'un "candélabre"?

    Un candélabre est une créature fantastique ayant l'apparence humaine, sorte d'esprit issu du feu et le maîtrisant. Ces candélabres interfèrent dans le quotidien des principaux personnages du récit notamment celui de Paul qui va se rendre compte qu'il a deux vies bien séparées : l'une liée à ses créatures fantastiques et l'autre à sa vie quotidienne. J'ai également apprécié ces scènes assez proches du huis-clos pendant un certain nombre de pages.

    Progressivement, on va assister au "coming-out" de Paul notamment dans le 4ème tome. Le thème de l'homosexualité est traité sans esprit manichéen. Il y a quelque chose de véritablement audacieux dans cette oeuvre mais le message pourra être incompris par certains lecteurs ayant du mal avec certains schémas. Il faut faire preuve d'une véritable ouverture d'esprit sans tomber pour autant dans le politiquement correct à tout va. Ce n'est pas une bd commerciale "grand public".

    J'ai vraiment aimé cette série. La véritable faiblesse de cette série viendrait plutôt du côté du dessin (notamment les traits et couleurs) qui reste cependant très correct et qui va en s’améliorant au fil des tomes. Je renonce cependant à lui donner la note culte tant que le dernier chapitre ne nous sera pas révélé. J'ai désormais de sérieux doutes sur l'achèvement de l'oeuvre. C'est juste franchement dommage d'en arriver là.

    En effet, Algésiras n’a toujours pas terminé ce dernier tome. Elle a avoué qu’il n’est pas certain que Delcourt le publie. Diantre mais pourquoi ? Elle refuse d’en donner la raison en arguant que cela ne regarde personne. Même pas le lecteur qui a acquis les 4 premiers tomes? Oui, il semblerait ! Pire encore, elle indique également qu'elle se fiche éperdument des lecteurs qui souhaitent revendre leur série car elle haït cette mentalité. Visiblement, elle n'arrive pas à être en adéquation avec son public: c'est un gros défaut. Il est vrai que Delcourt a tiré un trait non sans raison.

    Note Dessin : 3.5/5 – Note Scénario : 4.5/5 – Note Globale : 4/5

    Le 30/07/2006 à 20:05:27

    Une BD achetée par hasard, et une bien bonne surprise à sa lecture. Le scénario est vraiment original, il y a des surprises et ca donne envie de connaitre la suite, même si le dessin ne m'a pas emballé.

    Le 10/02/2006 à 13:22:07

    Deux hommes se regardent, assis de chaque côté d’une table, face à face leurs regards pourraient s’embraser mais pour le moment ils conversent. Paul Klarheit d’un côté est persuadé d’avoir retrouvé la trace de son ami le plus intime dans cet hôpital. Un homme sans nom lui fait face, ses pensées se sont évanouies … il est amnésique. Il est disposé à écouter l’histoire de Paul qui peut être le sortira du brouillard.
    Progressivement, Paul va lui raconter comment il croit l’avoir rencontré… Pour commencer Paul nous parle de son enfance, partagée avec son meilleur ami David, et cette terrible journée où lors d’une promenade à cheval, le feu s’est déclaré en forêt. Il chuta lourdement et se réveilla dans les bras d’un inconnu Julien Solédango et sa vie bascula.
    Julien, un candélabres, était un être fantastique issu du feu, et en ce jour lui donna le plus mystérieux des cadeaux. Une source de feu qui semblait éternelle et qui lui redonna notamment l’usage de ses jambes. Cette source était si forte qu’elle permis à Paul de maîtriser le plus improbable des arts vu son état originel, la danse.
    Paul s’aperçoit rapidement qu’il est le seul à pouvoir apercevoir Julien, mais ce qui l’a amené à venir voir cet homme amnésique est sa persuasion que cet homme ressemble étrangement à un peintre, Liam Lindhosrt, qui fut le seul à pourvoir peindre les … candélabres.
    Pour une première série, Algésiras est entrée directement parmi les grands noms de la BD, son dessin est en parfaite adéquation avec le rythme de son histoire et elle a un talent particulier pour nous présenter les pensées les plus profondes de ses personnages. Nadine Thomas l’accompagne pour la mise en couleur en utilisant tout son talent pour nous faire partager le plus justement toutes les situations où la série nous compte l’histoire des candélabres, ces fantastiques être issus du feu.

    Le 07/02/2006 à 20:37:59

    Je suis surpris par l'intérêt que semble susciter cette série.
    J'ai lu les 3 premiers tomes. Certes, l'histoire n'est pas désagréable à lire, mais je ne peux pas dire que j'ai été enthousiasmé. Le dessin ne m'ayant pas emballé non plus, voilà les raisons de mon sentiment mitigé.
    Il faut néanmoins reconnaître l'originalité de l'idée de départ.

    Le 16/11/2005 à 20:05:45

    Scotché !!! Excellente surprise, un superbe scénario plein d'imagination et de poésie, parfaitement agencé.
    Ce premier tome ouvre de multiples possibilités pour l'avenir de cette série. Les personnages ont des personnalités bien marquées ce qui rajoute au plaisir de la lecture.
    Juste un bémol pour le dessin qui n'est sans doute pas "génial" mais tient néanmoins largement la route.
    Un signe de qualité : je n'ai qu'une hâte, acquérir la suite...

    Le 25/10/2005 à 04:01:52

    Quel dommage que depuis 2002, la suite soit toujours en attente...

    Un poétique, un dessin simple mais efficace. Qui est Julien? Qui est Liam? Aurons-nous un jour la chance de connaître le dénouement?

    Un scénario original qui tisse sa toile pour prendre l'insecte que nous sommes au coeur de son histoire. J'ai adoré; maintenant j'ose espérer que je pourrai un jour connaître la fin...

    Le 29/06/2004 à 19:37:52

    j'aime beaucoup! Ca part doucement, puis on est vraiment pris dans cette histoire, on s'attache aux personnages, on essaye de comprendre. Les questions viennent une à une, dans le calme je dirais, et la fin laisse beaucoup de mystère. Bref, je suis plus qu'impatient de lire la suite.

    Niveau dessin, j'aime bien aussi. C'est plein de douceur, vraiment très agréable.

    Le 01/05/2004 à 12:43:57

    Avant toute chose je remercie la personne qui m'a poussé à acheter cette BD qui donne tout son sens au neuvième art...

    Algesiras nous livre une histoire sublime, dans le monde qu'elle a crée et qui foissonne d'originalité. Ce qui arrive à Paul est tout bonnement passionant. Tellement passionant que je ne trouve pas les mots pour résumer. En fait ce tome ne nous donnant pas toutes les cartes en main, on se retrouve un peu comme un inconnu dans l'histoire de Paul et des Candélabres, on ne connait pas leur rôle ni ce qui se passe réellement. Néanmoins, Algésiras arrive à capter notre attention et à faire en sorte que l'on se passionne pour l'histoire. Moi qui pensais lire cet album "petit format" en peu de temps, j'ai mis plus de temps que pour une BD dite grand format...

    En dehors de cela, le dessin d'Algesiras n'est pas sublime pourtant je le trouve très beau, l'auteur arrive à retranscrire de très belle manière l'histoire, les expressions des personnages...etc. Toutes les planches ont leur rôle, pas de planche pour remplir...Le dessin "simple et commun" d'Algesiras colle parfaitement à l'histoire, je ne verrais pas un dessin plus détaillés, l'auteur met en avant l'histoire et comme elle est sublime les dessins aussi :)

    Cette Serie trop injustement méconnues devrait ne plus l'être, je ne saurais que trop vous conseiller d'aller acheter ce premier tome qui est magnifique.

    Le 27/04/2004 à 01:33:37

    Candélabres est une série malheureusement méconnue, trop méconnue.
    Pourtant, l'univers créé par Algésiras foisonne d'idée original, nous surprend à
    chaque fois avec ses mystères, ses trâmes et ses grands sujets de société
    (l'homosexualité, le peu d'intérêt de la société envers les personnes souffrant
    d'un handicap (il suffit d'observer les transports en commun et les rampes
    d'accès à ceux-ci, ...)).
    Candélabres est une série aussi riche (sinon plus?) et digne d'intérêt que le
    chant des stryges. On y trouve des "créatures", les Candélabres, être maîtrisant
    parfaitement le feu. Ils vivent près de nous mais se cachent en se rendant
    intangible. Un garçon, paraplégique, Paul Klarheit, retrouve miraculeusement
    l'usage de ses jambes après un accident de cheval. Il rencontre Julien
    Solédango, un candélabre, qui le "sauve" du feu qui avait effrayé le cheval. Mais
    il y a un prix à payer à tout cela, lequel?
    Voilà le début de l'histoire, la suite réserve pleins de suprise, tant l'histoire est
    riche. Un scénario 5 étoiles servi par un dessin plein de sensibilité, tel est la
    série que je vous convie de posséder dans votre bibliothèque,
    INCONTOURNABLE!!!!!!

    Le 07/04/2004 à 10:41:07

    j'ai acheté suite aux avis postés......

    Dessins simplistes mais aux couleurs aux combiens intances !!

    Une histoire qui nous tiens en halène, et qui nous pousse vers les tomes suivants !!! Personnelement, je n'avais pas connu cela, depuis le tome 1 de la balade au bout du monde.

    Cette Bd rentre dans mon TOP 3. Un pur MOMENT DE BONHEUR !!!!

    Le 11/01/2004 à 21:35:59

    Une histoire qui commence sous la pluie et qui intrigue toujours plus au fil des pages. En fait un système de mise en abîme : l'un des personnages principaux raconte son histoire à un amnésique retrové nu dans un parc sous la pluie.
    L'auteur nous offre de magnifique plan, cachant avec brio le visage de l'amnésique jusqu'à la dernière case. Le dessin est magnifique, fluide, simple et pur un peu comme le feu, élément omniprésent dans l'histoire.

Afficher encore 7 avis

Toutes les éditions de cet album