Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de La cage aux cons
©Delcourt 2020 Angotti/Recht
Parution le 07/10/2020. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 06/10/2020 (Dernière modification le 01/04/2021 à 14:24) par nubuc

La cage aux cons

Une BD de et Robin Recht chez Delcourt (Machination) - 2020
Angotti, Matthieu (Scénario) Recht, Robin (Dessin) <N&B> (Couleurs) Bartelt, Franz (Adapté de)

10/2020 (07 octobre 2020) 148 pages 978-2-413-01857-5 Autre format 404471

« Le con, c'est la grande classe. Sa baraque, un vrai musée. Tout pour me plaire. Y a juste un problème : le con m'a pris en otage. Et plutôt lui faire la peau que de rejoindre les cadavres qui pourrissent dans sa cave... » C'est l'histoire d'une petite frappe que l'amour de sa vie a foutu à la porte. S'il veut revenir à la maison, ce sera les poches pleines de pognon. Réfugié au bistrot, il repère un type ivre mort. Un vrai con qui se vante d'avoir des millions dans son salon. Il décide de le cambrioler. Mais quand il plonge ses mains dans l'oseille,... Lire la suite

  • Currently 4.39/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (18 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 08/05/2021 à 12:25:31

    Sympathique, original, parfois drôle, de bons dialogues. Je ne me suis par contre pas réellement attaché à l'histoire et au personnage. Un peu déçu par rapport aux critiques lues sur ce site.

    Le 08/03/2021 à 11:19:49

    Très rythmé, le récit nous tient en haleine comme un bon polar avec l'envie de savoir comment tout cela va finir jusqu'au rideau final, très surprenant, qui convoque une autre citation cinématographique bien connue (mais chhhhht!). Parvenant à dresser une attaque au vitriol des classes dominantes dans cette parodie grinçante, les auteurs nous offrent un très joli moment de récréation qui fait du bien à notre "idée de la gauche"...

    Lire la critique sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2021/03/05/la-cage-aux-cons/

    Le 09/10/2020 à 08:46:43

    Après « le dîner de cons », la cage aux cons comme pour décliner le même principe mettant en avant un vrai imbécile. Du moins le croît-on naïvement au départ. Comme dit, l'habit ne fait pas le moine.

    J'ai littéralement adoré cette bande dessinée que je qualifie volontiers de magistrale. Tout d'abord, le dessin est réellement magnifique. Il possède un côté » pictural extrêmement plaisant à regarder. Robin Recht s'éloigne un peu du style qu’il avait adopté dans « Désintégration – journal d'un conseiller à Matignon » ou encore du « Troisième Testament - Julius ». En l’occurrence, il donne dans un charme un peu rétro.

    Par ailleurs, on est tout de suite plongé dans la psychologie du personnage principal, un sympathique homme amoureux d'une femme vénale qui le met à la porte. On va partager son angoisse, ses interrogations, sa fuite en avant. On va trembler avec lui et on va admirer son calme et sa détermination à s'en sortir devant le traquenard dans lequel il est bêtement tombé.

    Je ne me suis pas ennuyé une seule minute tant l'intrigue est passionnante. Et franchement, c'est un scénario de fou ! La mise en page est d'ailleurs assez variée et plutôt ambitieuse par moment. Tout concourt à une grande maîtrise de ce récit aux accents de polar noir mais qui sort des sentiers battus.

    L'expérience de cette lecture a été pour le moins déroutante surtout avec la révélation finale qui fait de l'effet. C'est également une approche assez moderne et au final assez savoureuse. Bref, un petit bijou et surtout une sacrée réussite.

Toutes les éditions de cet album

  • La cage aux cons ©Delcourt 2020 Angotti/Recht

    La cage aux cons

    • 404471
    • Angotti, Matthieu
    • Recht, Robin
    • <N&B>
    • Bartelt, Franz
    • 10/2020 (Parution le 07/10/2020)
    • 09/2020
    • non coté
    • Delcourt
    • Machination
    • Autre format
    • 978-2-413-01857-5
    • 148
    • 06/10/2020 (modifié le 01/04/2021 14:24)

    Info édition : Noté "Première édition". Format 200 x 265 mm. Adaptation du roman de Franz Bartelt, "Le jardin du bossu".