Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Bug -1- Livre 1
©Casterman 2017 Bilal, Enki
Parution le 22/11/2017. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 05/11/2017 (Dernière modification le 29/11/2019 à 16:26) par nubuc

Bug

1. Livre 1

Une BD de chez Casterman - 2017
Bilal, Enki (Scénario) Bilal, Enki (Dessin) Bilal, Enki (Couleurs) Hurtrel, Fanny (Lettrage)

10/2017 (22 novembre 2017) 82 pages 978-2-203-10578-2 Format comics 314861

Et si l'ensemble des données numériques mondiales étaient prises en otage ? Le nouveau récit d'anticipation d'Enki Bilal. La Terre est confrontée à la disparition brutale et inexplicable de toutes les sources numériques planétaires (des plus gros serveurs de la toile aux plus petites clés USB). Le monde est paralysé, désorienté, asséché. Un parallèle s'établit rapidement avec le retour de mission d'un équipage en provenance de Mars. Le seul survivant est porteur d'un alien et semble avoir « hérité » de toutes les données numériques... Lire la suite

  • Currently 4.13/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (40 votes)

  • Bug -1- Livre 1

    Tome 1
  • Bug -2- Livre 2

    Tome 2

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 21/07/2018 à 16:39:33

    Sujet intéressant !
    Dans un futur proche, où le numérique est bien évidemment encore plus omniprésent qu'actuellement, un "bug" ?? va annihiler toutes les données numériques...
    Attendons la suite pour analyser toutes les ficelles du scénario.

    Le 23/03/2018 à 14:18:07

    L’album est de belle facture, au format comics, que je trouve particulièrement pertinent du fait du découpage assez aéré des productions de Bilal (grandes cases). La couverture est très jolie, comme d’habitude chez l’auteur. Petite réticence (là encore désormais habituelle chez cet auteur) sur la typo très informatique des cases de narration… c’est moche et un côté carré qui rompt avec le dessin artisanal de l’illustrateur.

    En 2041 un événement mondial fait disparaître toute donnée numérique, provoquant un cataclysme dont personne n’est en mesure de comprendre la portée… Dans la sidération totale, dans un monde déjà soumis aux soubresauts des évolutions géopolitiques voyant des califats et conglomérats économiques s’émanciper des États, dans un monde totalement dépendant de ses technologies, un père et sa fille vont se retrouver au cœur de toutes les convoitises, détenant peut-être la clé de cette crise historique.

    Bilal et moi c’est une succession de déceptions et d’envies d’avoir envie… Je me suis éveillé à la BD avec notamment La Foire aux immortels, puis les Partie de chasse, Phalanges de l’ordre noir, etc. Son univers géopolitique et/ou SF m’a toujours parlé et, bien sur, les dessins, si particuliers! Si ses meilleurs scénarios sont ceux de Pierre Christin du temps de leur collaboration, Bilal reste un très bon scénariste, avec son style pas forcément grand public, mais une franchise et un politiquement incorrecte que j’aime. Pourtant son cycle du Monstre m’a énormément déçu. En partie du fait de l’attitude hautaine voir méprisante de l’illustrateur pour ses lecteurs, mais surtout par-ce que tout simplement ce n’était plus de la BD! Il y a eu tromperie sur la marchandise comme on dit. Voir même arnaque: le premier volume Le sommeil du monstre est l’un de ses meilleurs albums… puis progressivement une série prévue en 3 tomes devient 4 et se mue en un obscure objet pédant à cheval entre l’illustration libre et la philosophie de bazar. L’artiste dira qu’il est libre de sa création. Mais la BD reste un format balisé qui doit être intelligible. On n’achète pas une BD que pour son auteur… Bref, je m’étais promis que Bilal c’était fini.Image associée

    Puis vint cet album au sujet compréhensible, d’actualité et un premier écho plutôt favorable dans la blogosphère (par-ce que dans la presse… Bilal c’est comme Woody Allen, c’est forcément bien…). La bibliothèque m’a permis de tenter l’objet sans risque… et je dois dire que j’ai été plutôt (re)conquis!

    Bug (premier album d’une série) est même étonnamment didactique, prenant le temps de poser, d’expliquer, d’avancer. On est loin de l’obscure objet graphique qu’ont été beaucoup d’albums de l’auteur. La principale difficulté vient du dessin de Bilal, ses personnages (on en a l’habitude) ont tous la même tête et malgré des coiffures originales, on peine parfois à savoir qui est qui. Nouveauté en revanche, dans l’utilisation pour les décors de photographies retouchées. Ça peut être vu comme une facilité mais c’est très efficace et aide au côté « propre » et un peu moins fou-fou de l’album.

    Le scénario classique de Science-fiction aurait presque pu être écrit par un Christophe Bec (Prométhée) ou un Fred Duval (Travis, Carmen Mac Callum, etc) et pour une fois c’est vraiment sage, presque trop. Car en 82 pages (cases larges aidant), on a plus une atmosphère qu’une véritable intrigue. Personnellement j’aime ses dialogues à l’emporte-pièce, ses jeux de mots vaseux et ses trouvailles toujours un peu punk et hyper-actuelles (comme ces journaux en mauvais français du fait de la disparition des correcteurs orthographiques…). Le plus intéressant dans Bug c’est bien les effets (montrés par l’absurde) de la disparition brutale de toute technologie numérique sur une société devenue dépendante. Les thèmes chers à Bilal sont eux aussi présents mais plus en sous-texte (la mémoire, l’obscurantisme, les conventions,…). Hormis quelques excentricités, on est assez loin du Bilal fou de ces dernières années. Pas de poissons volants ou d’animaux miniatures, seul le graphisme sort un peu de l’univers d’anticipation standard qu’il décrit. Un Bilal sage pour une BD de SF grand public aux thèmes hyper-actuels. Au risque de tendre vers la platitude si le dessinateur n’arrive pas à décoller dans les prochains albums. Un a priori plutôt positif qui me donne envie de lire la suite.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2018/03/14/bug/

    Le 13/03/2018 à 19:48:52

    Du Bilal à l’état pur. Le thème de cette nouvelle histoire d’anticipation est intéressant mais certaines idées ne m’ont pas vraiment convaincu, voire même m’ont semblé pénibles (la perte de l’orthographe ou la vision de l’adolescence par exemple). Evidemment, le dessin reste très beau même si, comme beaucoup, je regrette le format inadapté. A lire quand même... mais on ne brûle pas d’impatience de découvrir la suite.

    Le 23/02/2018 à 21:26:44

    Enfin Bilal revient non plus comme un intellectuel bobo, mais comme un dessinateur et scénariste de génie ! Il était temps !
    Franchement, ses 3 derniers albums commençaient franchement à me, comment dire, m'énerver, me consterner ?? Les deux sans doute. Cet intellectualisme devenait pesant et franchement ridicule, oui, ridicule car apprécié seulement par une certaine "élite", enfin qui se croie élite, grosse nuance (!!!!),
    bref, enfin Bilal est de retour !
    Cela faisait un bail que je me demandais quand un dessinateur/scénariste parlerait de ce "grand bug"... Perso, c'est un sujet qui depuis bons nombres d'années qui m'angoisse qlq peu...
    Et sans être un pessimiste de "nature", je me suis qd même posé la question : quid si cela devait arriver ?
    Et bien notre ami Bilal y répond parfaitement !

    Mais, il y a la "touche" Bilal : cela ne sera pas vraiment comme on le pense... J'espère, oh oui, j'espère seulement que le final ne sera pas une pirouette comme bcp d'auteurs ont le secret (BEC : qui a compris, entre autre, la fin "du complexe du chimpanzé" ???), mais sera "fiable", même si un aspect SF est incontestable et certainement pas dérangeant, au contraire, qui sait ??

    Qd aux dessins, mises en couleur : perso, rien à dire... Mais comme dit par un avis avant le mien, quel dommage de ne pas avoir fait un grand format !
    Ah ! Mais by jove ! Of course ! $$$$$$ !! On édite un grand format "limité" (je l'espère pour les collectionneurs, les vrais, pas les "profiteurs qui le revendent, à cette date à plus de 100,00 €, oui, oui, j'ai vu ce prix proposé !! 30,00 à parution) pour se faire un max de $$ !!
    Triste époque... Il suffit de voir la série "Gung-Ho" et ses pré-éditions de la BD "officielle" qui est éditée en 2 tomes grands formats.. C'est évident que collectionneurs (les vrais) et spéculateurs se ruent dessus...
    Bon, je ne critiquerai pas à 100%, car il m'arrive d'acheter des "doubles", mais dans le seul but de pouvoir m'acheter d'autres BD... Cela me donne les moyens de le faire, mais cela ne me procure aucun enrichissement !! Pas comme certains rapaces bien connus d'Ebay... Je sais qu'il y a des "marchands" Ebay, mais n'empêche, c'est pas du jeu pour les vrais fans !! Pour une fois, je vais rester calme et ne donnerai pas de noms... Peur d'un procès ? Pouf, pouf, même pas, je sais, par expérience, que je ne risque rien de rien !
    La délation étant devenue une "mode", je ne la cautionnerai certainement pas !! Avant, c'était avant...
    Bref, enfin une vraie bonne BD de Bilal, avec l'espoir que la série, jusqu'à son tome final tienne ses promesses...

    Le 08/01/2018 à 21:25:34

    Histoire très intéressante mais format trop petit limite illisible.
    Une édition grand format a été proposée pour 30 euros mais épuisée dès le premier jour.
    Depuis des petits malins le proposent pour 70 euros.
    Sans commentaires

    Le 30/12/2017 à 13:41:15

    Cette BD a fait grand bruit dans les émissions littéraires. Je me méfie toujours des BD qui reçoivent une si bonne presse. Mais au final, j'ai dévoré ce premier tome.

    L'idée de départ sans être originale est intéressante. Mais avoir une bonne idée de départ ne fait pas tout. Encore faut-il marquer l'essai. L'essai a été marqué avec brio. Les conséquences de ce big bug sont racontées avec beaucoup d'imagination et une pointe d'humour. De son côté, l'histoire s'emballe rapidement dans un surviaval futuriste au rythme haletant. Une toute bonne lecture pour clôturer 2017.

    Le 26/11/2017 à 19:53:51

    Enki Bilal est de retour ! 
    L'auteur nous a concocté une nouvelle histoire d'anticipation dont il a le secret. Le postulat de départ est très intéressant et atypique. Nous n'avons pas affaire, ici, un black-out informatique (comme déjà 1000 histoires l'ont raconté) mais à la disparition pure et simple de toute mémoire numérique ! Intéressant. On va alors découvrir une famille au cœur de cet évènement et suivre l'histoire de chacun de ses membres...
    J'ai apprécié de relire une histoire de Bilal. Même si, dans celle-ci, le ciel n'est pas souvent très bleu à l'inverse du visage d'un certain personnage. Cet univers est terne et sombre, il faut bien l'avouer. Cet album aurait besoin d'un peu plus de couleurs. Le dessin présente plein de références aux œuvres précédentes du dessinateur, c'est pas mal. 
    Enfin, pour moi, cette histoire, qui prend place dans un monde qui pourrait être une des évolutions possibles du nôtre, se présente comme une fable aux accents de caricature, tant il traite de la science-fiction et aussi des aberrations naissantes de notre vie quotidienne. 
    Lecture intéressante mais pas indispensable.

    Le 23/11/2017 à 18:48:30

    Bilal est depuis longtemps un maître incontesté de la BD, son univers graphique est bien au point, et on ne va pas lui reprocher de faire… du Bilal ! Ce nouvel opus n’apporte rien de nouveau côté dessin, on notera quand même quelques images de villes assez étonnantes. Mais c’est surtout le scénario que je retiens. Moins sombre que d’habitude, plus proche encore du monde actuel, Bilal poursuit avec bonheur ses interrogations et mises en garde sur notre société et son devenir, sur les travers de l’humanité, sur les pièges que nous nous tendons à nous même.
    Bilal, un catastrophiste dépressif ? Non, juste un lanceur d’alertes qui nous appelle à réfléchir. Cet album n’est certainement pas le plus mémorable, mais il est comme d’habitude en prise directe avec le monde actuel, ses risques et ses dérives. Bon album, pas d’enthousiasme mais pas de déception non plus.

Afficher encore 4 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Bug -1- Livre 1 ©Casterman 2017 Bilal, Enki

    1 . Livre 1

    • 314861
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Hurtrel, Fanny
    • 10/2017 (Parution le 22/11/2017)
    • 09/2017
    • non coté
    • Casterman
    • Format comics
    • 978-2-203-10578-2
    • 82
    • 05/11/2017 (modifié le 29/11/2019 16:26)

    Info édition : Noté "N001" au 4e plat.

  • Bug -1a2017- Livre 1 ©Casterman 2017 Bilal, Enki

    1a2017 . Livre 1

    • 318771
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Hurtrel, Fanny
    • 10/2017
    • 12/2017
    • non coté
    • Casterman
    • Format comics
    • 978-2-203-10578-2
    • 82
    • 27/12/2017 (modifié le 29/11/2019 16:26)

    Info édition : Noté "C002" au verso.

  • Bug -1a2017a- Livre 1 ©Casterman 2017 Bilal, Enki

    1a2017a . Livre 1

    • 356340
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Hurtrel, Fanny
    • 10/2017
    • non coté
    • Casterman
    • Format comics
    • 978-2-203-10578-2
    • 82
    • 12/01/2019 (modifié le 29/11/2019 16:26)

    Info édition : N° d'édition : L.10EBBN002541. Noté "C003"

  • Bug -1a2018- Livre 1 ©Casterman 2017 Bilal, Enki

    1a2018 . Livre 1

    • 337346
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Hurtrel, Fanny
    • 10/2017
    • 01/2018
    • non coté
    • Casterman
    • Format comics
    • 978-2-203-10578-2
    • 82
    • 30/06/2018 (modifié le 29/11/2019 16:26)

    Info édition : Noté "C004" au verso.

  • Bug -1a2019- Livre 1 ©Casterman 2017 Bilal, Enki

    1a2019 . Livre 1

    • 371899
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Hurtrel, Fanny
    • 10/2017
    • 05/2019
    • non coté
    • Casterman
    • Format comics
    • 978-2-203-10578-2
    • 82
    • 03/08/2019 (modifié le 29/11/2019 16:26)

    Info édition : Noté "A007" au verso.

  • Bug -1FL- Livre 1 ©France Loisirs 2019 Bilal, Enki

    1FL . Livre 1

    • 382032
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • 09/2019
    • non coté
    • France Loisirs
    • Format comics
    • 978-2-298-15550-1
    • 82
    • 26/12/2019 (modifié le 26/12/2019 19:28)
  • Bug -1Fnac- Livre 1 ©Casterman 2017 Bilal, Enki

    1Fnac . Livre 1

    • 317831
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Hurtrel, Fanny
    • 10/2017 (Parution le 22/11/2017)
    • 09/2017
    • non coté
    • Casterman
    • Format comics
    • 978-2-203-15833-7
    • 82
    • 16/12/2017 (modifié le 29/11/2019 16:27)

    Info édition : Couverture spécifique à cette édition fnac.

  • Bug -1TL- Livre 1 ©Casterman 2017 Bilal, Enki

    1TL . Livre 1

    • 315911
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Hurtrel, Fanny
    • 10/2017 (Parution le 22/11/2017)
    • 09/2017
    • non coté
    • Casterman
    • Autre format
    • 978-2-203-15669-2
    • 82
    • 22/11/2017 (modifié le 29/11/2019 16:27)

    Info édition : Grand format : 282 x 374 mm. Contient un tiré à part. Noté "N001" au 4e plat.

  • Bug -1TLa2018- Livre 1 ©Casterman 2018 Bilal, Enki

    1TLa2018 . Livre 1

    • 353954
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Bilal, Enki
    • Hurtrel, Fanny
    • 11/2018 (Parution le 21/11/2018)
    • 10/2018
    • non coté
    • Casterman
    • Grand format
    • 978-2-203-17168-8
    • 82
    • 16/12/2018 (modifié le 29/11/2019 16:27)

    Info édition : Nouvelle édition luxe notée "N001" dans l'album. Avec un tiré à part en couleur.