Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Blake et Mortimer -HS3- Le Dernier Pharaon
©Blake et Mortimer 2019 Gunzig/Schuiten
Parution le 29/05/2019. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 19/05/2019 (Dernière modification le 30/07/2019 à 15:50) par Jean-Phi

Blake et Mortimer

HS3. Le Dernier Pharaon

Une BD de et François Schuiten chez Blake et Mortimer - 2019

05/2019 (29 mai 2019) 85 pages 978-2-87097-280-9 Grand format 367398

« Par Horus, demeure ! » Le souvenir de la Grande Pyramide hante à nouveau Mortimer. Ses cauchemars commencent le jour où il étudie d'étranges radiations qui s'échappent du Palais de Justice de Bruxelles : un puissant champ magnétique provoque des aurores boréales, des pannes dans les circuits électroniques et d'épouvantables hallucinations chez ceux qui y sont exposés. La ville est aussitôt évacuée et enceinte d'un haut mur. Pour venir à bout du rayonnement, l'armée a conçu un plan qui met en péril l'avenir du monde. Pour Blake... Lire la suite

  • Currently 3.07/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.1/5 (83 votes)

  • Blake et Mortimer -1- Le Secret de l'Espadon T1

    Tome 1
  • Blake et Mortimer -2- Le Secret de l'Espadon T2

    Tome 2
  • Blake et Mortimer -3- Le secret de l'Espadon T3

    Tome 3
  • Blake et Mortimer -4- Le mystère de la grande pyramide T1

    Tome 4
  • Blake et Mortimer -5- Le mystère de la grande pyramide T2

    Tome 5
  • Blake et Mortimer -6- La marque jaune

    Tome 6
  • Blake et Mortimer -7- L'énigme de l'Atlantide

    Tome 7
  • Blake et Mortimer -8- S.O.S. météores

    Tome 8
  • Blake et Mortimer -9- Le Piège diabolique

    Tome 9
  • Blake et Mortimer -10- L'affaire du collier

    Tome 10
  • Blake et Mortimer -11- Les 3 Formules du Professeur Satô - Tome 1

    Tome 11
  • Blake et Mortimer -12- Les 3 Formules du Professeur Satô - Tome 2

    Tome 12
  • Blake et Mortimer -13- L'affaire Francis Blake

    Tome 13
  • Blake et Mortimer -14- La Machination Voronov

    Tome 14
  • Blake et Mortimer -15- L'Étrange Rendez-vous

    Tome 15
  • Blake et Mortimer -16- Les Sarcophages du 6e continent - Tome 1

    Tome 16
  • Blake et Mortimer -17- Les Sarcophages du 6e continent - Tome 2

    Tome 17
  • Blake et Mortimer -18- Le Sanctuaire du Gondwana

    Tome 18
  • Blake et Mortimer -19- La Malédiction des trente deniers - Tome 1

    Tome 19
  • Blake et Mortimer -20- La Malédiction des trente deniers - Tome 2

    Tome 20
  • Blake et Mortimer -21- Le Serment des cinq lords

    Tome 21
  • Blake et Mortimer -22- L'Onde Septimus

    Tome 22
  • Blake et Mortimer -23- Le Bâton de Plutarque

    Tome 23
  • Blake et Mortimer -24- Le Testament de William S.

    Tome 24
  • Blake et Mortimer -25- La Vallée des Immortels - Tome 1 - Menace sur Hong Kong

    Tome 25
  • Blake et Mortimer -HS1- Les sarcophages d'Açoka

    HS1
  • Blake et Mortimer -HS2- Les Carnets d'Edgar P. Jacobs

    HS2
  • Blake et Mortimer -HS3- Le Dernier Pharaon

    HS3
  • Blake et Mortimer -INT- L'intégrale

    INT
  • Blake et Mortimer -INT1- Le Secret de l'Espadon - Intégrale

    INT1
  • Blake et Mortimer -INT2- Le Mystère de la Grande Pyramide - Intégrale

    INT2
  • Blake et Mortimer -INT4TT- Les Sarcophages du 6e continent

    INT4TT
  • Blake et Mortimer -INT5 TL1- La Malédiction des trente deniers

    INT5 TL1
  • Blake et Mortimer -INT6- Les 3 Formules du Professeur Satô - Intégrale

    INT6

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 03/10/2019 à 13:49:24

    Je ne parlerais pas de déception concernant cette aventure Hors-série de Blake&Mortimer; car je n’en attendais pas grand chose et ne l’ai lue qu’en raison du battage médiatique fait autour de sa sortie, avec notamment trois éditions (classique, à l’italienne et grand format), une exposition et une importante couverture presse. Comme souvent la justification d’un album à part est difficile à trouver hormis la seule envie des auteurs. Et contrairement à Valérian dont les hors-série sont aussi originaux que truculents, ce Dernier Pharaon n’est ni un Blake et Mortimer ni un Schuiten. Trop de décalages pour un album qui se veut hommage et bourré de références. Si l’on devine l’esprit derrière certaines séquences, le dessin de Schuiten est trop éloigné, trop statique et contemplatif pour nous faire admirer autre chose que cette fascinante Bruxelle post-apocalyptique. On a malheureusement la désagréable impression d’un entre-soi belge qui fait de la capitale belge le centre du monde en nous balançant en quelques cases le plus grand plan jamais sorti d’un album de B&M… L’envie de dessiner la palais de justice de Bruxelles ne suffit pas à faire un album et tant l’époque adoptée (trop moderne) que l’esprit écologiste dénotent trop. Alors l’album se laisse lire et est plutôt joli. Mais un mauvais projet bien réalisé reste toujours un mauvais projet.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/10/02/bd-et-vrac-12/

    Le 01/09/2019 à 23:22:52

    Arrivé à la moitié de l'album, je me gratte la tête pour essayer de comprendre. Et je me dis : '' bon sang, mais c'est bien sur !! '' Va voir les critiques sur Bdgest !! Et du coup, je vois que je ne suis pas tout seul. Schuitten de la fièvre d'Urbicande, de La Tour, de Zara, j'adore.
    Un Blake et Mortimer de Schuiten, ça doit valoir son poids en cacahuètes.
    Mais les cacahuètes, c'est de l'Ogm, en plus trop cuites et trop salées. Qu'est ce que Blake et Mortimer sont allés foutre dans cette galère ?. C'est beau comme '' Revoir Paris'' et c'est aussi chiant.

    Le 28/07/2019 à 15:24:11

    Certes, l'album n'entre pas dans la série classique de Blake et Mortimer. Pour preuve, il n'est pas numéroté. Une sorte de one-shot pour faire plaisir à un dessinateur. Malheureusement, quel échec. Le scénario est mal ficelé. Mortimer et Blake ne s'entendent plus, on ne sait pour quelle raison d'ailleurs. Si l'on veut faire un one-shot qui s'éloigne de la série, pourquoi pas .... mais pas au point d'en dénaturer la psychologie même des personnages ce qui mène le lecteur à ne plus s'y retrouver
    Le côté écolo-futuro-alarmiste est ennuyeux.
    Mon seul attrait pour cette BD : comme juriste j'ai fort apprécié les dessins du palais de justice. Pour ca, c'est remarquable.

    Le 25/07/2019 à 16:51:10

    Un graphisme qui change, c'est un risque, cela éloigne du confort dans lequel les précédents repreneurs nous avaient laissé. Cela peut plaire ou non, même si je me case du côté des 'ou non'.
    Mais surtout le scénario est plat et linéaire. Je ne sais même pas quoi dire, si ce n'est ma déception.

    Le 17/07/2019 à 14:51:24

    Fan de la serie etvdu dessinateur, je me suis jete dessus a la sortie. Graphiquement, ca reste tres bon. Le gros point noir est le scenario. Quand on revendique l’heritage de la grande pyramide, un des meilleurs albums, on s’attache a une coherence avec le premier opus. Rien de cela ici. Le scenario s’eloigne tres vite de son heritage, et part dans tous les sens, perdant rapidement le lecteur qui se demande ce qu’il fait la, et, plus grave, ce que blake et mortimer font la. Seuls les dessins sauvent un peu l’ensemble mais c’est insuffisant. A fuir malheureusement, les fans de blake et mortimer n’y retrouveront pas leur univers, loin de la.

    Le 07/07/2019 à 14:13:57

    On peut aimer (ou pas) la série Blake et Mortimer. On peut aimer (ou pas) le dessin de Schuiten. Le fait que Schuiten ait interprété cette série avec sa patte de dessinateur me semble tout fait respectable. Mais lorsqu'un auteur aussi prestigieux se lance dans cette série, le moins que l'on puisse en attendre est un scénario qui tienne la route. Et là, ce n'est pas le cas. Dommage...

    Le 29/06/2019 à 12:14:17

    Un Blake et Mortimer sans "ligne claire" c'est comme une Ferrari Jaune, une hérésie.
    Ceci dit les dessins sont magnifiques et l'histoire pas trop mal, mais voilà...une Ferrari c'est rouge :-)

    Le 28/06/2019 à 23:51:34

    Enfin un album fidèle à l'esprit de Jacob! Fantastique et modernité se mêlant dans un scénario orginal. Le dessin de schuiten quoique éloigné de celui de Jacob est magnifique.

    Une lecture vivifiante pour ceux qui n'en peuvent plus des B&M confit dans le formol de la série classique... Je ne parle évidemment pas des albums de Jacob lui-même mais de ses pâles continuateurs qui à force de ne pas comprendre l'œuvre original ont fait de B&M un pastiche figé dans des années cinquantes dont ils étaient déjà sortis depuis bien longtemps sous la plume du maître. Jacob ayant toujours pris soin de raconter des histoires modernes se passant à son époque. Nul doute que si il était vivant aujourd'hui, ses histoires se passerait en 2019 ...

    Le 25/06/2019 à 21:39:57

    Enfin un album digne du maître dans cette série! Des dessins somptueux avec des décors à couper le souffle, surtout dans l"édition demi-planches et que dire du scénario, tout y est, du fantastique, un climat et une ambiance enfin dignes de Jacobs, rien à voir avec les travaix de commande proposés par les moines copistes de ces dernières années.
    J'espère que l'éditeur renouvelera ce genre d'expérience avec d'autres auteurs fans eux aussi de Jacobs pour nous offrir d'autres pépites tellement éloignées des miévreries proposées habituellement par le médiocre Y.Sente et ses acolytes.

    Le 25/06/2019 à 18:35:32

    Je ne suis pas un inconditionnel de B&M, ni de Schuiten. J'ai quelques albums disparates. J'apprécie chacun pour ce qu'ils sont.
    Ici la barre était mise très haut, ne fut-ce que par le casting...
    C'est un hors série, HORS SERIE !, donc je trouve toutes les critiques disant que ce n'est pas un vrai B&M, triviales et à côté de la plaque.
    A final, c'est un bel opus, un remarquable travail de Schuiten... qui a, me semble-t-il forcé plus que d'habitude sur les hachures. Sur certains visages, c'est exagéré, du moins dans cette version colorisée. Ca m'a aussi rappelé pouquoi je ne suis pas plus amateur que ça de Schuiten : j'aime ses mondes imaginaires, grandioses, étranges, mais je bute sur l'inexpressivité de ses personnages, par ailleurs parfaits morphologiquement. Schuiten dessine des statues, en fait :)
    Venons-en au scénario. Les ingrédients sont parfaits, dignes d'un B&M historique. Mais le noeud de l'intrigue, ce soi-disant ultime mécanisme, c'est n'importe quoi ! Les Egyptiens auraient donc conçu un rayonnement d'auto-défense qui paralyse tous les systèmes électr(on)iques ? Mais quelle anticipation de futur ! (Et heureusement qu'il ne se déchenche pas pendant les deux millénaires précédents, car il serait tombé fort à plat, ce truc) Cette arme serait capable de détruire la terre, si pas l'univers, mais à la fin elle est déclenchée exprès et ça fait juste un tout petit "flop" ? Et la cerise sur le gâteau, Mortimer serait le dernier pharaon "à l'insu de son plein gré" :) ?
    Tou ça, c'est dans la logique du "Plus c'est gros, mieux c'est" ... jusqu'à un certain point où c'est trop gros.
    En conclusion, c'est plus un album de Schuiten qu'un Blake et Mortimer. Le format, le dessin, le nombre de pages, les couleurs en font un objet exceptionnel malgré tout, dont la lecture est plaisante.

    Le 24/06/2019 à 14:14:46

    Je ne m'attendais pas a apprécier cet album autant mais il est vraiment magnifique. A lire absolument !

    Le 22/06/2019 à 22:35:07

    Quel dommage...

    De si beaux dessins, pour une histoire aussi mauvaise...

    Les dessins sont beaux, surtout les décors (un peu moins les personnages, dont les visages sont changeants, ou les véhicules, franchement ratés).

    Mais la lecture de l'histoire est hélas d'un autre acabit, et surprend par ses incohérences. Pour ne pas assommer en détails, je ne vais pas en établir la liste.

    Mais le plus choquant, c'est la trahison, par le trio d'auteurs, des caractères des personnages principaux. La belle amitié n'existe plus (n'a jamais existé ?), et on n'a absolument pas l'impression de lire un "Blake et Mortimer", mais plutôt un "cités obscures".

    Bref, de s'être fait couillonner.

    J'espère qu'il n'y aura pas d'autres albums hors-série comme celui-là. En tout cas, on ne m'y reprendra plus.

    Le 21/06/2019 à 15:07:42

    Très esthétique et proche de l'univers des Cités Obscures. Une vision intéressante coté crayon. Il aurait été considéré comme faisant partie de la série classique, que ça ne m'aurait pas dérangé. Beau travail.

    Le 21/06/2019 à 13:32:38

    Les lecteurs détestant cet album sont souvent les nostalgiques qui préfèrent se plonger dans la série "normale", celle qui reprend poliment le cahier des charges et qui se complaît un peu dans l'hommage figé. Ceux qui ne goûtent guère à ces Blake et Mortimer sentant la naphtaline apprécieront sans doute cet album-ci. Il est un VRAI hommage car l'histoire aurait très bien pu être écrite par Jacobs dans les années 70 ou 80. Est-ce iconoclaste d'y avoir adjoint une dose de "Cités Obscures" ? Certainement pas ! Coup de poker... 100% réussi.

    Le 19/06/2019 à 14:35:13

    Schuiten se fait plaisir et insère Blake et Mortimer dans un nouvel album des Cités Obscures :-)
    Personnellement j'adore l'univers de Schuiten et Peeters, donc j'aime l'album.
    Evidemment, pour un fan absolu des héros de Jacobs cela peut être mal vécu: Schuiten et ses co-auteurs prennent une sacré distance avec les codes habituels de la série, et on est moins plongé dans une intrigue de polar-fantastique à la Jacobs que dans le Brüsel des Cités Obscures, c'est vrai.
    Tous les thèmes chers à Schuiten sont présents! Un pseudo Réseau d'Urbicande enserre le Palais de justice, les forces mystérieuses de la nature (ici l'eau) envahissent la cité et la paralysent, le héros est diminué, il fait des rêves qui sont autant de signes incompréhensibles, il se perd dans un dédale, la femme est un guide et une initiatrice, on passe d'un monde à l'autre par une brèche ou un tableau, etc...
    Mortimer a pénétré dans les Cités Obscures; si on accepte l'album comme un hommage très personnel et un clin d'oeil, comme un one-shot hors de la chronologie des aventures de nos deux héros, pas de réel problème à mon sens...
    Sinon, et je le conçois, c'est un traumatisme.
    Cet album va-t-il rester dans l'histoire parce-qu'il a créé le scandale?
    Une interview de Schuiten sur cet album ici: https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie/schuiten-le-dernier-pharaon-de-la-bd

    Le 18/06/2019 à 09:51:24

    C'est ça un scénario signé Van Dormael, Gunzig, Schuiten??
    Je viens de lire cet album eh bien, on est content quand c'est fini. Ce récit ne m'a déclenché aucune émotion. Il y a un Mortimer, un Blake mais cela auraient pu être Pierre, Paul, Jacques que ça aurait été pareil. Même pas un petit "By jove" de derrière les fagots.
    Je ne trouve rien à redire en ce qui concerne les dessins très appliqués quoique un peu figés dans les expressions et je me fous complètement que les héros ont vieillis. C'est surtout le scénario qui pose un problème. Ca démarre bien, c'est intrigant, fluide, les décors d'un Bruxelles à l'abandon plutôt bien fichu mais plus on avance, plus ça devient imbitable.
    Sérieusement, quelqu'un a compris quelque chose à cette intrigue ? J'ai pourtant lu consciencieusement mais vers la page 64/65 , je ne comprends rien à ce qui est raconté, trop ésotérique, trop brouillon.
    Ca parle d' Energie cosmo telluriques ? Heu.....
    Une Pyramide à l'envers, des hiéroglyphes dans le palais de justice ? Ah bon, qu'est-ce ça fait là?
    Ca parle aussi de manière confuse de confrérie, d'un Ultime mécanisme, d'un coffre-fort avec un code secret ?
    Il y a Mortimer qui serait le dernier pharaon ? Mais je n'ai pas compris de qui, de quoi ...
    On oubliera pas de mentionner le parallèle avec l'album de Jacobs "le mystère de la grande pyramide" raconté à la va-vite en quelques cases et qui arrive comme un cheveu sur la soupe.
    Et puis, arrive la fin réglée en deux coups de cuillère à pot qui ne provoque aucun effet. On ferme l'album avec le sentiment de ne rien retenir grand chose. Décevant.

    Le 17/06/2019 à 13:30:10

    Voici mon premier avis sur ce site pour réagir aux commentaires en partie haineux sur cette bd qui ne mérite pas tant de dédain. De tous les avis, celui de yannzeman s’accorde le plus avec ce que j’en pense. L’avis est tempéré et respecte les auteurs mais je n’irais pas jusqu’à dire qu’il s’agit du plus mauvais des Blake et Mortimer puisque que pour moi « L’Onde Septimus » tient la corde. Les dessins sont superbes mais l’histoire ronronne un peu. Ce style de préchi-précha déployé tout au long des pages est bien de notre époque et il ne faut donc pas s’étonner.

    Le 16/06/2019 à 10:48:12

    Au début j'étais plutôt enthousiaste... mais j'ai déchanté très rapidement. Cet album est une TRAHISON totale de la série originale et de son esprit. Le dessin crayonné des personnages est mal fichu et à la limite bâclé (Schuiten devrait se contenter de dessiner des buildings). Le scénario est incohérent et finalement Mortimer s'acharne à réaliser ce qui'il voulait empêcher. Ajoutons à cela des dialogues bidons et moralisateurs, une volée de stéréotypes et de clichés anarcho-bio-écolo-bobo-bien-pensants et politiquement corrects. La fin est simpliste et lamentable (style "Escape from L.A." : "il a éteint la Terre"). Pour la trotinette électrique, c'est râpé ! Je préfère m'arrêter là, la médiocrité ne mérite pas plus.

    Le 15/06/2019 à 10:20:44

    Je crois que c’est la 1° fois que je vois sur ce site une BD aussi clivante. Elle reflète la sempiternelle querelle des Anciens et des Modernes... Mais ces polémiques me semblent absurdes. C’est d’abord un album d’une qualité graphique incontestable. On peut ne pas aimer le style de Schuiten, certes, mais lui attribuer la note zéro est parfaitement ridicule.

    Vous aurez peut-être deviné que je ne suis pas un fan historique de "Blake et Mortimer", ni le gardien d’une prétendue chapelle. Je suis juste un grand fan de BD en général, que je considère comme une forme d’art. A ce titre, j’admire les auteurs dans leurs diversités, pour leur inventivité et la somme incroyable de travail qu’ils sont capables de fournir pour concevoir un album. Et cet album est bel et bien une œuvre d’art. Mystique, délirante, intemporelle, et… imparfaite, oui, c’est vrai. Mais elle restera à jamais une œuvre respectable, dessinée par un auteur majeur, d’après un autre auteur majeur.

    "Le dernier pharaon" ne reprend aucun code de la série-mère ? Tant mieux, c’est l’occasion de la voir avec de meilleurs yeux et de comprendre la richesse de son univers et l’influence qu’elle a pu avoir. Mais d’autres préfèrent y voir l’occasion de mépriser, dénigrer et condamner… Je les plains.

    Le 11/06/2019 à 08:25:17

    Je ne trouvais plus d'intérêt à cette série (bien que le 1er tome de la vallée des immortels soit très correct). Pour tout dire elle commençait sérieusement à me gaver. Mais l'originalité de cette reprise de Schuiten lui donne un souffle inespéré.

    Le 10/06/2019 à 20:26:46

    Je ne suis pas fan des séries dont les auteurs sont décédés.
    Il existe parfois des reprises qui n'ont pas à rougir des premiers albums de la série.
    Mais là, là ! Shuiten aurait dû se contenter de continuer à dessiner des immeubles puisqu'il semble que cela soit son hobby.
    Ce Blake et Mortimer est une horreur dans tous les sens du terme !!!

    Le 10/06/2019 à 11:22:28

    Les avis divergent sur cet album, mais de là à mettre un zéro pointé ! Quelle horreur et quel mépris pour les auteurs. Mettre un 1 (sans intérêt) est un minimum quand le dessin est de qualité.

    Le graphisme proposé par Shuitten est absolument sublime et l’objet en lui-même avec ses pages lourdes sur un papier de qualité donne le ton pour un voyage dans le passé.

    Oui, nous avons certainement plus une aventure de Mortimer que de Blake et Mortimer et les codes de la série ne sont peut-être pas respectés mais il s’agit d’un hors-série où les auteurs exposent une vision des personnages, vieillis, que j’ai beaucoup appréciée.

    Il s’agit d’une véritable BD d’aventure en plein Bruxelles dans une sorte « d’univers » post-apocalyptique où foisonnent les surprises. Et, à vrai dire, je me moque bien de la crédibilité de l’histoire tant j’ai adoré les enchaînements et la présence du mystère.

    J’irai même jusqu’à écrire que la presque totale absence de ces descriptions et commentaires off de la série mère donnent un souffle nouveau qui n’est pas celui du vent mauvais. Je suis en totale harmonie avec l’avis de « janharmony » quand il dit « Tout simplement enivrant » et je suis aussi séduit que « Herve26 » par ce one shot de Schuiten, Van Dormael, Gunzig et Durieux.

    Comme pour la chanson ou le cinéma, une vision autre de l’œuvre originale peut donner une revisite de grande qualité. Un peu éloignée de l’originale et pourtant parfois merveilleuse. Je trouve qu’ici c’est le cas. Bravo !

    Le 09/06/2019 à 08:51:14

    Il s'agit du dernier opus de Maître Schuiten qui nous donne une fois encore l'illustration de son talent dans une mise en scène graphique qui n'appartient qu'à lui. La boucle est bouclée, devant l'évidence de l'assimilation entre Mortimer à la retraite et Robick de la fièvre d'Urbicande. Hélas, le scénario se perd : abondance d'idées et de messages nuisent à un scénario par trop linéaire. On attendait bien plus de ces 85 planches: Van Dormael et Gunzig se sont visiblement amusés entre eux, mais ont oublié la consistance de l'intrigue. La mise en couleurs, superbe est à souligner.

    Le 08/06/2019 à 16:51:45

    Très bel hommage à Jacobs ! Bien sûr ce n'est pas un album classique de Blake & Mortimer, ni dans son aspect graphique ni dans son rythme. Mais c'est une excellente histoire, et Schuiten peut être fier de clôturer sa carrière de dessinateur BD d'une si belle manière. Et moi je retourne admirer son dessin unique mis au service d'un scénario finement ciselé. Je recommande chaudement ce Dernier Pharaon !

    Le 06/06/2019 à 15:34:10

    De beaux dessins et couleurs, mais un scenario aux antipodes d'un "Blake et Mortimer".
    Le fait de le savoir avant même d'acheter l'album n'y change rien.

    Pourtant, le niveau général des reprises (pour le scenario) n'est pas exceptionnel, et aurait du contribuer à me faire apprécier cet opus si particulier.

    Mais trop d'incohérences, de mauvaise utilisation des personnages, de non-respect des codes de la série, de préchi-précha ésotérique ou de messages politiques mal venus et politiquement corrects gâchent l'album et en font le plus mauvais des "Blake et Mortimer".

    C'est dommage, parce que les dessins sont beaux. Mais cela ne suffit pas à en faire un bon album.

    Le 06/06/2019 à 15:01:59

    Des beaux dessins et des belles couleurs ne suffisent pas à faire un grand Blake et Mortimer, il faut aussi un scénario solide et captivant comme savait nous l'offrir Jacobs.

    Sans être foncièrement mauvais, cet album reste à mille lieues des chefs d'œuvre telles que la marque jaune, le piège diabolique et autres merveilles laissées par le maitre

    Le 05/06/2019 à 10:39:16

    Je n'ai jamais été un fan de Schuiten, mais ses BD ont toujours quelque chose d'hypnotique.
    Je n'ai jamais aimé Blake & Mortimer : narration dédoublée (texte expliquant sans arrêt les dessins), histoires abracadabrantesques, dessin ultra figé.

    Ces deux points posés, vous vous doutez que je n'ai pas du tout aimé ce nouvel opus hors-série de Blake & Mortimer. Alors certes, c'est meilleur que les dernières reprises (que j'ai trouvées plus bas que terre), mais ça ne vole pas bien haut : scénario indigeste, narration confuse (oui, on est bien en présence d'un Blake & Mortimer, c'est certain).
    Heureusement il reste le dessin des structures, de la ville, du monde crée, mais les perses sont quasiment tous ratés.

    Mais quand cela cessera-t-il ?

    Le 02/06/2019 à 23:04:33

    Avant toutes choses, je dois dire que j’ai aimé cette aventure de « Blake et Mortimer » ou de plutôt celle de Mortimer tant le capitaine (non, le colonel, l’agent du l’intelligent service ayant pris du galon) Blake ne joue qu’un rôle assez minime ici.
    Je ne suis pas un spécialiste de Schuiten et de ses « Cités obscures » (j’ai seulement un très bon souvenir de "la fièvre d’Urbicande" ) mais j’ai vraiment apprécié son style de dessin hachuré appliqué aux héros imaginés par Jacobs. D’ailleurs, je n’ai de cesse d’admirer les cases dans le format à l’italienne (8000 exemplaires) qui rend parfaitement hommage à son travail, et j’attends donc avec impatience l’édition en noir et blanc prévue en fin d’année. Collectionneur dans l’âme, je n’ai pas résisté non plus à l’achat de l’édition canalbd, limitée à 2000 exemplaires.
    Il faut souligner le travail remarquable de Laurent Durieux sur les couleurs qui sont plus que réussies sur cet album. C’est d’ailleurs ce qui frappe, outre de dessin, dans cet opus : la qualité des couleurs !
    Si graphiquement l’ouvrage dépasse mes attentes, le scénario est plus proche de l’univers des « Cités obscures » que de celui de Jacobs, à mon avis, même si, parait-il que le créateur de Blake et Mortimer avait songé à une aventure se déroulant au palais de justice de Bruxelles. Schuiten se paye même le luxe de placer sa fameuse locomotive "12, la douce" dans cet album.
    Avec ces rayonnements mystérieux menaçants la survie de l’univers, Schuiten, Jaco Van Dormael et Thomas Gunzig nous entrainent dans une aventure qui oscille sans cesse entre ésotérisme et fantastique, le tout en faisant le lien avec « le mystère de la grande pyramide », bref je pense qu’EP Jacobs n’aurait pas renié complétement ce scénario. Certes, on s’éloigne parfois des codes jacobiens comme l’épisode de Mortimer en parachute, Mortimer avec un chien et enfin l’éloignement de Blake et Mortimer, vivant à présent leur vie bien séparément et ayant parfois des dialogues à fleuret moucheté, mais dans l’ensemble, le récit tient en haleine le lecteur.
    Depuis l’achat de cet album, je l’ai lu deux fois, dont l’une dans le format à l’italienne qui est un régal pour les yeux.
    Grand admirateur de " Blake et Mortimer" canal historique, je suis séduit par ce one shot de Schuiten qui signe là le dernier album de sa longue carrière, et qui ne trahit en rien l’esprit de Jacobs, bref une réussite.
    Monsieur Schuiten tire sa révérence avec un excellent album.

    Le 02/06/2019 à 17:39:40

    Une de mes séries favorites , tres braux dessins,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,!,,,,,,,,,!,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

    Le 01/06/2019 à 19:27:00

    Tout simplement enivrant. Schuiten et ses compagnons expliquent à la génération actuelle ce que Jacobs signifiait : des images captivantes et hypnotiques qui reviennent sans cesse.
    En plus de cela, voir Bruxelles de cette manière est, en tant que Brusseleir, vraiment quelque chose!

    Le 01/06/2019 à 08:46:12

    Horrible ! C'est avec difficulté que j'ai terminé la lecture de ce soi-disant B&M. Les dessins de Schuiten sont à des années-lumière de l'univers créé par Jacobs.
    Scénario qui frise la débilité. Que c'est triste de saccager ainsi cette série !

    Le 31/05/2019 à 15:36:12

    Une grosse déception, le dessin n'est pas adapté, pas de ligne claire, pas cette patte si caractéristique de Jacobs que les auteurs précédents avaient conservé, c'est du Schulten ... Les relations entre les deux compères sont totalement hors de propos, encore une fois, l'amitié entre Black et Mortimer est un des codes de l'histoire ... elle ne peut se démentir, sinon ça n'est plus black et Mortimer. Quand au scénario et sa conclusion bof quel succès, quel optimisme ... bref un album dispensable ... heureusement que les autres continuateurs sont eux plus respectueux de l'oeuvre.

    Le 31/05/2019 à 13:32:21

    Désagréable impression d'avoir expédié nos légendaires héros dans une histoire lovecraftienne. Du coup je me suis senti perdu à la lecture. A vouloir casser les codes de cette série emblématique, les auteurs se sont perdus. Dommage, le dessin est plutôt à l'avenant.

    Le 31/05/2019 à 11:57:29

    Décevant ! Scénario lourdingue et sans intérêt, à des années lumière de ceux de Jacobs ! Dessin bof bof, rattrapé seulement par une belle colorisation qui bouffe malheureusement la finesse du trait !

    Le 31/05/2019 à 11:31:01

    Merci aux attachés de presse de la maison de nous expliquer ce qu’est un format à l’italienne et de s’esbaudir du côté « fin du monde » du scénario, (pour ma part je trouve que Jacobs le faisait mille fois mieux). Quant à réaliser une oeuvre originale, je veux bien et j’aime le travail de Schuiten, mais pourquoi ne pas avoir créé un album « hors série » avec des héros originaux plutôt que de faire revivre un « auteur mort » ? Enfin, pardon de m’agacer mais je n’ai pas très bien reçu cette nouveauté. Désolé pour mes propos un peu vifs.

    Le 31/05/2019 à 01:09:55

    Si vous êtes de ceux qui s’accrochent aux séries dont les auteurs sont morts, et qui ont été reprises par des maisons d’éditions soucieuses uniquement de faire du fric, si vous aimez les artistes-copistes qui s’échinent à vous fabriquer encore et encore la même pâtée fadasse, qui vous rappelle vaguement ce qu’était l’original, mais slurp pas grave ça passe quand même, alors évidemment, vous n’aimerez pas cette œuvre hors norme.
    Schuiten (Van Dormael, Gunzig et Durieux) ont signé ici une œuvre absolument remarquable, intensément originale et puissante, mais aussi un émouvant hommage à Mortimer et à son créateur E.P.Jacobs (tous les codes y sont). Pour qui connait Schuiten, les dessins et les couleurs sont ici plus somptueux que jamais. L’auteur accouche probablement de son dernier album, et il y a « tout mis », cela se sent. Le scénario est sans faille (ce qui n’a pas toujours été le cas pour les œuvres précédentes de Schuiten), avec un petit goût de « fin d’un monde » bien dans l’air du temps.
    Le format à l'italienne magnifie les dessins (cases plus grandes).
    Les planches originales sont exposées à la Maison Autrique à Bruxelles.

    Le 30/05/2019 à 17:28:59

    Très très bonne lecture pour ma part; j'ai lu que Schuiten (je vais peut-être plus parler de lui car je ne connais ni le travail de Gunzig et Van Dormael ni leur apport sur ce livre sans doute important; je reviendrai sur Durieux) avait découvert en réalisant le Dernier Pharaon que Jacobs l'avait plus influencé sur l'ensemble de son travail qu'il ne l'avait soupçonné.
    Il y a beaucoup d'inconscient, de rêverie, de souvenir plus ou moins diffus dans la manière dont les Blake et Mortimer de Jacobs nous accompagnent longtemps après leur première lecture (lointaines et enfantines pour ma part et celle de Schuiten aussi visiblement). Ces souvenirs remontent dans le "Dernier Pharaon" d'une manière très subtile; le récit commence par un réveil après ce qui semble un long rêve dans les entrailles de la grande pyramide, mais les rêves récurrents que fera Mortimer nous font penser le récit comme une plongée dans un inconscient tant collectif qu'individuel: souvenirs de lecteur de Jacobs (séquence magnifique de déambulation de Mortimer dans un Bruxelles post-apocalyptique évocant bien sûr celle de la séquence inoubliable du futur dans le "Piège Diabolique"); évocation de notre monde contemporain fait de réseaux immatériels, de décomposition politique et sociale. J'ai aussi pensé à L'Incal de Jodo et Moebius dans le mélange des niveaux de réalité, dans le symbole ésotérique de la pyramide très présent dans ces deux histoires.
    Il y aurait beaucoup d'autres choses à dire à tant le récit est riche, doit sans doute se relire de multiples fois. La mise en couleur est magnifique, digne de Jacobs - un immense coloriste- d'une qualité que je n'ai rarement vu dans une bande dessinée, servant vraiment la narration. Pour ce qui est du découpage, l'album semble vraiment pensé en planches verticales; je crois que le format à l'italienne que j'ai pu feuilleter est sans doute très beau mais ne me semble pas s'imposer.

    Le 30/05/2019 à 17:04:57

    Quel dommage ! ! un Blake & Mortimer sans " la ligne claire" ! : ce n est pas possible !
    les couleurs et contours des dessins sont presque un " sacrilège"
    le charme est rompu sans la ligne claire , et c est la première fois de ma vie qu' après avoir feuilleter un Blake et Mortimer , je n ai pas eu envie de l acheter : j ai lu tous les précédents avec envie , et j attendais avec impatience le nouveau Blake et Mortimer , mais là ça ne passes pas : les couleurs habituellement nettes et tranchantes ainsi que les contours des dessins bien nets de la " ligne claire" me manquent trop , au point de ne même pas vouloir connaitre le scénario et l histoire ! ! !

    Le 30/05/2019 à 15:37:05

    Trois scénaristes pour un scénario aussi vide ??
    L'idée de placer les héros de Jacobs à l'age de la retraite aurait pu justifier la rupture graphique, mais l'ensemble manque trop de corps pour racheter l'ensemble.

    Le 30/05/2019 à 14:06:04

    Pourquoi Blake et pourquoi Mortimer ? Il y a plein de héros à défigurer... Blondin et Cirage, Sylvain et Sylvette, Delphine et Marinette, j’en passe et des meilleurs...
    Quitte à surfer sur le mystère de la grande pyramide, autant reprendre les mêmes codes graphiques. J’ai bien compris la difficulté de retrouver le trait inimitable d'origine, mais cette tentative est abominable... s’il s’agit bien des héros de Jacobs ? Bref, un massacre inutile et toxique. Beaucoup de prétention au niveau du scénario manque de rythme et d’imagination, trop facile de déclarer d’emblée que la magie des anciens Égyptiens justifie ce n’importe quoi. Je vais relire pour la Xième fois les albums de Jacobs pour oublier cette mauvaise action.

    Le 30/05/2019 à 13:25:59

    Schuiten me régale par sa capacité à dessiner les bâtiments. Ayant vécu à Bruxelles j'ai aimé me retrouver dans un univers connu.
    Pour le scénario j'ai eu plus de mal - je n'ai pas aimé dans le désordre:
    - Mortimer chez les Hippies
    - Mortimer fait du parachute
    - Un rôle de jeune fille que je n'ai pas compris
    - un Blake en dehors de son costume d'homme d'actions.

    bizzare...
    je classe cet album qui prendra la poussière.

    Le 30/05/2019 à 11:44:25

    Catastrophe, comment gâcher une œuvre comme Blake et Mortimer. Tant par le dessin que par le scenario. J'ai eu du mal à reconnaitre les personnages. A pleurer...

    Le 29/05/2019 à 19:38:55

    On ne voit pas pourquoi c'est un album de Blake et Mortimer tant on semble s'éloigner de l'esprit de la série, à la fois par le dessin et par le scénario. Mortimer n'y est plus Mortimer...
    Mais j'ai quand même lu l'histoire avec plaisir.

    Le 29/05/2019 à 01:32:40

    Vraiment mauvais, le dessin gâche tout! l'histoire aurait pu être intéressante mais je ne vois pas la morale de cette histoire qui n'a ni queue ni tête. Trahison pour EP Jacobs, ils ont démoli son oeuvre.
    A éviter si on ne veut pas perdre son argent.

Afficher encore 40 avis

Toutes les éditions de cet album