Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Blacksad -6- Alors, tout tombe - Première partie
©Dargaud 2021 Díaz Canalès/Guarnido
Parution le 01/10/2021. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 02/09/2021 (Dernière modification le 02/10/2021 à 17:15) par nubuc

Blacksad

6. Alors, tout tombe - Première partie

Une BD de et Juanjo Guarnido chez Dargaud - 2021

10/2021 (01 octobre 2021) 56 pages 978-2-205-07804-6 Grand format 431431

Chargé de protéger le président d'un syndicat infiltré par la mafia à New York, John Blacksad va mener une enquête qui s'avèrera particulièrement délicate... et riche en surprises. Dans cette histoire pour la première fois conçue en deux albums, nous découvrons à la fois le quotidien des travailleurs chargés de la construction du métro dans les entrailles de la ville, mais également la pègre et le milieu du théâtre, contraste absolu entre l'ombre et la lumière, le monde d'en bas et celui d'en haut incarné par l'ambitieux Solomon, maître bâtisseur... Lire la suite

  • Currently 4.27/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (49 votes)

  • Blacksad -1- Quelque part entre les ombres

    Tome 1
  • Blacksad -2- Arctic-Nation

    Tome 2
  • Blacksad -3- Âme Rouge

    Tome 3
  • Blacksad -4- L'Enfer, le silence

    Tome 4
  • Blacksad -5- Amarillo

    Tome 5
  • Blacksad -6- Alors, tout tombe - Première partie

    Tome 6
  • Blacksad -HS- Blacksad, les dessous de l'enquête

    HS
  • Blacksad -HS- What's News

    HS
  • Blacksad -HS1- L'histoire des aquarelles

    HS1
  • Blacksad -HS2- L'histoire des aquarelles - Tome 2

    HS2
  • Blacksad -INT- L'Intégrale

    INT
  • Blacksad -INTHS1/HS2- L'histoire des aquarelles

    INTHS1/HS2

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 16/10/2021 à 19:25:25

    Cet album est ce que moi j'appelle franchement une très belle bande dessinée. D'abord, comme certaines autres bd, un fond théâtral avec une troupe qui signe ici un chef d'œuvre incontestable, sous réserve de la qualité de l'album suivant encore à paraître. Le scénario, sur fond de corruption, de meurtre et d'omerta est carrément parfait, avec un déroulé sans aucune aspérité et les couleurs, quelle claque !!! Je n'ai jamais vu une aussi belle colorisation, et j'en ai lu des BD, une palette de couleurs aussi riche et aussi bien répartie : flamboyant. Les dessins sont également d'une richesse rare. Des ambiance sombres, noires, glauques mais aussi fraîches, illuminées et parfaitement adaptées ont agrémenté ma lecture. Whaou! Carrément génial. J'ai passé un excellent moment de lecture. De nombreuses nouvelles trognes simplement superbes viennent enrichir cette série qui je l'espère continuera encore longtemps à nous émerveiller ou à nous transporter, même si ce tome a pris longtemps à être réalisé. Merci pour ce grand événement, pour cette sortie réussie et attendue par beaucoup.

    Excellent. Je recommande.

    Le 14/10/2021 à 07:49:39

    J'avais tellement été déçu par le tome 5 que j'y suis allé ci un peu à reculons dans ma lecture du tome 6. C'est clairement bien plus réussi graphiquement que le précédent opus (pas difficile). Je ne trouve pas qu'on retourne le charme des premiers tomes, mais c'est vraiment très beau (même si je trouve encore un peu bâclés certains décors à l'aquarelle).
    Concernant l'histoire, c'est là que ça pêche : c'est un pur tome d'introduction et il ne s'y passe finalement pas grand chose. Le rythme est lent, très lent, à la limite de la mollesse.
    Bref, je me suis bien ennuyé à ma lecture et ce sera le premier tome de Blacksad que je n'achète pas (j'ai acheté le tome 5 il y a des années, et je le regrette toujours amèrement).
    En bref : très beau, très plat.
    "2/5, correct sans plus"

    Le 10/10/2021 à 22:29:10

    Un album qui a repris du coffre au niveau ambiance et scénario pour flirter à nouveau sur ces aspects là avec les premiers opus de la série.
    Un dessin qui fait lui aussi honneur à ces prédécesseurs même si on regrettera l'absence (ou l'extrême rareté) des excellents gros plans qui remplissaient les cases des toutes premières aventures de notre détective préféré.
    Un bon rebond suite au tome 5 un peu en dessous, des trognes retrouvés, une atmosphère des plus glauque, des escrocs toujours plus malhonnêtes et un Blacksad en pleine forme.

    Excellent !

    Le 10/10/2021 à 13:18:52

    Même si de mon point de vue, il n'atteint pas les sommets que sont "Artic-Nation" et "Ame rouge", ce nouvel opus (ou du moins sa 1ère partie) est du meilleur tonneau.

    Malgré une couverture assez moyenne, tous les fondamentaux de l'univers Blacksad sont en première ligne : un background 50's hyper détaillé, une galerie de personnages extraordinaire, une enquête en eaux troubles, un rythme trépidant, une ton mâtiné de cynisme et d'humour, de l'action, du suspenses, de la culture, de l'amour... et toujours une puissante mélancolie pour napper l'ensemble.

    Quel bonheur de lecture après une si longue absence !

    Le 05/10/2021 à 23:02:00

    Encore un chef d'œuvre que ce nouvel ouvrage. Première partie d'une histoire prévue en 2 volumes. Comme à chaque fois, et même peut-être cette fois avec plus de maturité encore, la marque de fabrique de Guarnido : Des personnages animaux plus humains que jamais. beaucoup d'humanisme en eux et loin du manichéisme cliché, chacun se présente à nous avec sa part d'ombre et de lumière. une première impression est que l'on parvient trop vite à la dernière page, avec un sentiment de trop court, de "pas assez", mais en y regardant de plus près, en se repassant ce que l'on vient de lire, il s'agit évidemment plutôt de la marque des grandes œuvres qui brillent par leur simplicité et pour lesquelles l'auteur s'efface, disparaît carrément au profit du récit qui atteint une puissance de mythe, tel un bouquin de Steinbeck comme des souris et des hommes par exemple. Ceci grâce à cette entente merveilleusement huilée entre le scénariste Diaz Canalès et le dessinateur Guarnido qui se répondent l'un l'autre en un jeu virtuose dans lequel ils semblent se dire : "-Dans l'idéal il faudrait exprimer ça Juanjo, tu pourrais?" - "-Ah oui, je vois ce que tu veux, que penserais-tu de le mettre en scène comme ça ?" - "Ah si ! c'est exactement mon idéal imaginé, avec quelque chose en plus!" ;-)
    Dans ce tome, l'ambiance polar sombre new-yorkais est à nouveau omniprésente, la lourdeur de l'atmosphère est palpable, et on sort de la trêve des tomes hors centre ville, des ballades baignées dans une ambiance musicale de la beat génération : On est dans le monde politique des conflits souterrains, opposant mafia, élus et travailleurs des bas-fonds. Toujours là également les enchaînements de plans à couper le souffle, empruntés au cinéma. Quand on dit "empruntés" , on devrait plutôt dire "réappropriés" car la traduction de certains jeux de caméra exprimant la soudaineté d'une action est pratiquée dans un style incomparable en 4 à 5 cases et avec une sacrée virtuosité. Et comme si tout cela ne suffisait pas, une attention une attention si particulière est portée à tout ce qui est caractère psychologique des personnages. Là-aussi, en quelques mots adroits distillés, quelques attitudes croquées de façon géniale, les protagonistes dévoilent leurs traits de personnalité au lecteur qui ressent sans difficulté ce qu'ils ont en tête et sur le cœur. Pour finir car on pourrait en parler pendant des heures, cerise sur le gâteau, lorsque les auteurs s'amusent car ils en ont sous le pied, à glisser une œuvre de peinture majeure parfaitement intégrée dans le récit et son atmosphère : un agréable petit "bonbon" qui rajoute au caractère jubilatoire de la lecture de ce nectar de la bande dessinée.

    Le 05/10/2021 à 18:19:58

    La seule décéption apportée par cet album est qu'après avoir l'avoir attendu des années il va falloir patienter deux ans - j'ai cru entendre parler de 2023 quelque part - pour en savourer la conclusion.

    Le 05/10/2021 à 07:59:51

    Notre chat préféré, détective privé de surcroît, est de retour après une longue absence. C'est un plaisir de le retrouver dans de nouvelles aventures qui vont le plonger dans le cœur de la politique d'une ville entre pouvoir et compromission.

    Je suis toujours en admiration devant ce dessin qui est vraiment unique en son genre. Les animaux paraissent tellement humain que cela en devient tout à fait surprenant. C'est pour moi la quintessence de l'art de la bande dessinée. On atteint une sorte de perfection au niveau du dessin qui reste un vrai régal pour les yeux.

    J'ai bien aimé ce nouveau scénario ainsi que la profondeur des personnages à commencer par la directrice d'une troupe théâtrale à savoir Iris Allen. On va également faire connaissance avec un aigle pas très commode qui impose une domination urbanistique sur la ville. Cette cité va presque devenir un personnage à part car c'est la thématique principale de ce nouveau diptyque dans l'enquête de Blacksad.

    Bref, il y a tout une ambiance et un souci du détail qui font la différence par rapport à d'autres séries. Blacksad, c'est le calibre au-dessus. C'est une lecture que je qualifierais d'indispensable pour tous les amoureux de la bande dessinée. Beaucoup y prendront du plaisir.

    Le 02/10/2021 à 18:54:37

    Je n'ai lu que la 1/2 de l'album aussi je ne me prononce pas sur l'histoire bien que savoir qu'il y aura une 2de, voire une 3e partie m'inquiète compte tenu du temps qu'il aura fallu attendre pour voir sortir cet album.
    Reste ... la désagréable impression quand on ouvre l'album : les pages sont jaunes ! Volontairement ou problème d'impression (j'irai vérifier si les autres albums en vente ont aussi cette teinte dominante) ?
    Sorti de ça, les personnages sont toujours saisissants bien que, à mon humble avis, il me semble superflu de vouloir représenter la totalité de la gente animale. Les auteurs sont obligés de grandir exagérément certaines races ce qui fausse le visuel.

    Le 01/10/2021 à 18:14:36

    John Blacksad est de retour… Et si en huit ans les choses évoluent forcément, rien n’a cependant vraiment changé ! Alors même si Juan Díaz Canalès et Juanjo Guarnido cultivent les recettes de leur succès, ils le font magistralement et consolident ainsi ce qui pourrait devenir, dans les prochaines années, une référence incontournable de la BD de ce premier quart de siècle !

Afficher encore 5 avis

Toutes les éditions de cet album