Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Les beaux étés -6- Les Genêts
©Dargaud 2021 Zidrou/Lafebre
Parution le 18/06/2021. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 13/06/2021 (Dernière modification le 22/06/2021 à 16:30) par nubuc

Les beaux étés

6. Les Genêts

Une BD de et Jordi Lafebre chez Dargaud - 2021
Zidrou (Scénario) Lafebre, Jordi (Dessin) Lafebre, Jordi (Couleurs) Sapin, Clémence (Couleurs) Peña, Mado (Couleurs)

06/2021 (18 juin 2021) 54 pages 978-2-505-08935-3 Grand format 426116

Youpi, c'est les vacances ! Adieu Mons, bonjour le soleil ! Comme tous les ans, la tribu des Faldérault prend la direction du Sud à bord de Mam'Zelle Estérel, la 4L familiale. Pierre n'a pas terminé son album ? Pas grave, il bouclera les dernières planches au bord de la Méditerranée. Les voilà tous les cinq partis pour ne rien faire. Enfin, cinq et demi plutôt, puisque Mado est enceinte. Mais sur la route, patatras. Un camion les double, il perd son chargement et voilà le pare-brise d'Estérel qui vole en éclats. Plus de peur que de mal, mais impossible... Lire la suite

  • Currently 3.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (15 votes)

  • Les beaux étés -1- Cap au Sud !

    Tome 1
  • Les beaux étés -2- La Calanque

    Tome 2
  • Les beaux étés -3- Mam'zelle Estérel

    Tome 3
  • Les beaux étés -4- Le Repos du guerrier

    Tome 4
  • Les beaux étés -5- La Fugue

    Tome 5
  • Les beaux étés -6- Les Genêts

    Tome 6

La Preview

21/06/2021 | 11 planches

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 15/07/2021 à 19:46:07

    Après le tome 5 raté, voici un album qui est un ton au dessus.
    On est dans les beaux étés du début, même si ça ronronne au niveau de l'histoire familiale.

    Quand je vois les réactions par rapport à l’homosexualité, par contre, je ne comprends pas la levée de boucliers de certains avis ci dessous. Ça démontre juste que même homosexuel, l'amour, c'est de l'amour. Ne vaut il pas mieux deux hommes ou deux femmes qui s'aiment d'un amour sincère qu' un homme qui finit par assassiner sa femme en pleine rue à coup de couteau ?

    Le summum, c'est quand même : '' à ne pas mettre entre les mains des enfants'', comme si l'homosexualité s’attrapait comme une maladie !!!!! Certains sont restés dans les années 70.

    Le 05/07/2021 à 12:31:33

    Album très sympathique, dans la lignée de ses prédécesseurs et, même si ce n'est à mon sens pas le meilleur de la série, l'ensemble reste très bon, l'esprit bon enfant, et les thèmes abordés le sont de manière simple (mais pas simpliste !), sans naïveté et avec suffisamment de subtilité.

    Le dessin reste excellent et parfaitement adapté à cet esprit "feel good" assumé.

    Je suis par contre très choqué de certains avis, qui parlent carrément de "propagande homosexuelle".
    L'homosexualité fait pourtant bien partie de notre monde, une histoire avec des homosexuels en fait-elle pour autant un récit de propagande ?? Le simple fait de décrire les discriminations -bien réelles - que ces personnes ont pu subir à cette époque (70s) s'inscrit-il dans une démarche de propagande, de pensée unique ? En grossissant (à peine !) le trait, on pourrait s'indigner de l'affreuse propagande indigéniste de certains western, ou du prosélytisme de toute oeuvre qui aborde le point de vue d'une religion.
    Que certains osent même invoquer la pensée unique du socialisme soviétique alors même qu'ils semblent offusqués par la seule présence d'un couple homo dans une oeuvre, les bras m'en tombent...

    Triste vision du monde que celle-ci, et qui à mon sens démontre justement que le message de tolérance de l'album demeure nécessaire et conserve toute sa pertinence.

    Le 03/07/2021 à 09:50:56

    L'album est sauvé du marasme grace au dessin. Mais sinon, c'est un naufrage.

    Il y a d'abord, et c'était le but avoué des auteurs, l'outil de propagande (comme dit par Aramis90) créé pour marteler des idées, quitte à faire dans l'anachronisme. Il faut forcer les gens, quoi qu'il en coute comme dirait l'autre ahuri, à adopter la pensée unique, comme aux plus belles heures du socialisme soviétique ou communiste chinois.

    C'est clair, et reconnu par Zidrou en dédicace de l'album. L'homosexualité à tout prix.

    On s'éloigne donc du concept de départ des "beaux étés", qui était de raconter les étés d'une famille "monsieur et madame tout le monde".

    Le projet initial était de raconter, sur 4 albums, des étés, dans le désordre, et non de façon chronologique. D'abord, je n'ai jamais compris l'intérêt de raconter ces hstoires sans respecter l'aspect chronologique, car au final, ce désordre n'apporte rien, au contraire.

    Ensuite, définitivement, les meilleurs albums sont les 2 premiers, le 2ème étant le point d'orgue de la série. Après, ce sera toujours moins bien, parce que leurs vacances seront moins bien.

    Ce 6ème opus ne relève pas le niveau non plus, de ce point de vue là. Ces vacances sont ratées, démarrées avec 1 semaine de retard, et qui se déroulent, non pas dans la merveilleuse calanque du tome 2 (ce tome 6 se déroule 1 an plus tard), mais dans une ferme banale, anachronique pour l'époque (trop "2021", pas assez "bouseuse années 70"). Les enfants, tous drogués aux amphétamines (je ne vois pas d'autre explication) sont ravis de rester dans cette ferme où il ne se passe rien, plutôt que de passer quelques jours au bord de la mer méditerranée. Qui croira ça, surtout s'il a des enfants ?????

    Bref, à l'outil de propagande homosexuelle s'ajoute une histoire déconnectée du réel, ce qui n'était pas le cas au début de la série.

    Bref, passez votre chemin, cette série n'a plus rien à apporter. Il est temps qu'elle s'arrête.

    Le 25/06/2021 à 10:25:56

    Aramis90 a tout dit. Album dans la ligne de la bienpensance actuelle, et de "l'ouverture d'esprit" qui devient une nouvelle pensée unique.

    Le 24/06/2021 à 21:06:58

    Très bon tome, qui adopte le point de vue des enfants sur les amours des adultes. C'est frais, innocent et bienveillant.

    Attention, cet album (comme toute la série) fait du bien et élève l'âme.
    Vous êtes prévenus.

    Le 24/06/2021 à 07:27:11

    Attention, album de propagande sur l'homosexualité féminine.
    A ne pas mettre entre les mains des enfants.
    Vous êtes prévenus.

    Cette série s'enlise, perd son âme.
    A fuir.

    Le 22/06/2021 à 09:06:07

    Regain de forme pour cette série si chère à mon cœur. On se laisse porter par cette touchante famille et l'insouciance des vacances. Le scénario reste simple mais c'est tout ce qu'on demande à la lecture des beaux étés. Il aborde toutefois un sujet tabou en 1970. (je vous laisse découvrir par vous même...) Cela nous rappelle que malheureusement les mentalités n'ont guère évoluées depuis... Le dessin de Jordi Lafebre fait toujours aussi mouche. A lire de toute urgence

Afficher encore 3 avis

Toutes les éditions de cet album