Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Batman : À la vie, à la mort
©Urban Comics 2018 King/Weeks
Parution le 07/09/2018. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur PriceMinister
Album créé dans la bedetheque le 08/09/2018 (Dernière modification le 24/09/2018 à 19:06) par Jean-Phi

Batman : À la vie, à la mort

Une BD de et Lee Weeks chez Urban Comics (DC Deluxe) - 2018

09/2018 (07 septembre 2018) 68 pages 979-1-02-681469-6 Format comics 343735

Voici l'histoire d'une idylle qui a traversé les siècles et les dimensions : la rencontre et la romance entre le plus grand détective du monde et la plus redoutable des criminelles. Le justicier et la voleuse ont joué pendant des années un jeu du chat et de la souris en attendant de pouvoir enfin s'avouer leurs sentiments l'un pour l'autre. Voici la plus grande histoire d'amour jamais contée. Voici la ballade sauvage de Batman et de Catwoman.

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 13/11/2018 à 13:26:24

    Ce court album contient une page explicative du projet qui inclut le Batman annual (épisode one-shot publié en fin d'année) sur la relation Batman/Catwoman et un épisode spécial crossover improbable entre Batman et les Looney Toons (!). La couverture, magnifique, est signée Olivier Coipel. Rien de particulier, ça reste un peu cher pour une petite pagination (on pourra me rétorquer que ce sont plutôt les gros volumes Urban qui sont peu chers...).
    Pour être tout a fait clair, comme beaucoup j'ai été attiré par la sublime illustration d'Olivier Coipel et sur la thématique de Catwoman. J'avais juré que l'on ne reprendrait plus à acheter un comic sur la base de sa couverture... Si bien entendu la démarche est fort malhonnête commerciale, on ne peut pourtant pas dire qu'il y ait arnaque: les deux illustrateurs à l'oeuvre font un boulot super pro, très esthétique, proposant quelques très belles visions, sur des scénarii aux petits oignons. Si c'est l'histoire d'amour qui m'a tenté, c'est l'improbable version des Looney Toons en mode polar noir qui a recueilli le plus mon attention. En effet la première histoire, malgré une réalisation irréprochable, laisse un air de déjà-vu et l'on se réveille surtout sur les dernières planches nous montrant les vieux jours de Bat & Cat. C'est touchant et ressemble à un elseworld (concept que je préfère chez les super-héros). Sur un si court projet on aurait du coup apprécié d'avoir un cador de l'industrie, même si encore une fois les dessins de cet album sont plus qu'honnêtes. Pour les amateurs de la féline je vous conseille plutôt de vous tourner vers le Catwoman à Rome de Loeb et Sale, toujours indisponible en neuf (merci Pannini) mais trouvable à prix correcte en occasion.
    Est-ce la surprise ou le traitement, toujours est-il que l'idée de voir les Looney Toons dans une histoire de Batman, après l'incrédulité, laisse place à une très grosse envie quand on voit le travail de transposition de ces personnages de dessin-animés passés dans l'imaginaire collectif occidental à un univers réaliste de Batman en mode policier sombre et pluvieux... Rassurez-vous, Bugs-Bunny n'est plus un lapin non plus que Titi ou le Coyotte ne sont des animaux. On a une intrigue à la Sin city - femme fatale et amant vengeur - où Elmer est un tueur venu assassiner Bugs le truand aux dents de lapin dans le bouge Chez Porky... Les deux auteurs ont du se régaler à imaginer les versions humaines de ces personnages et le plus fort c'est que c'est tellement crédible que cela nous donne envie de voir un jour une adaptation au cinéma de cet univers (dans un film pour adulte bien sur).
    L'impression générale reste donc mitigée entre une réalisation objectivement sans faille pour deux projets manquant d'ambition et un montage éditorial un peu forcé. On pourra porter à la défense de l'éditeur que la culture de la BD reliée qui domine en France impose certaines aberrations... ce à quoi on rétorquera que des histoires de ce genre peuvent soit être offertes dans des packs spéciaux avec un autre album (en fin d'année?) soit vendues exclusivement en format kiosk, le format relié n'apportant rien et étant plus cher. Cet album est plutôt pour les amateurs de curiosités ou pour les fans hard-core et reste assez mineur dans la biographie du Chevalier noir.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2018/10/27/batman-a-la-vie-a-la-mort

Toutes les éditions de cet album