Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Batchalo
©Delcourt 2012 Le Galli, Michaël/Bétend
Parution le 19/09/2012. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur PriceMinister
Album créé dans la bedetheque le 27/08/2012 (Dernière modification le 11/10/2012 à 13:51) par Jean-Phi

Batchalo

Une BD de et Arnaud Bétend chez Delcourt (Histoire & Histoires) - 2012

09/2012 (19 septembre 2012) 78 pages 978-2-7560-1440-1 Format normal 170778

1939, Europe de l'Est. Suite à l'enlèvement d'un groupe d'enfants, un clan tzigane, accompagné de Josef, un policier dont le fils est aussi porté disparu, organise une battue. Sur leurs traces, ils voyagent à travers la Bohême, jusqu'à être internés, puis déportés à Auschwitz. Parqués dans le camp de la mort, ils dépérissent, privés de ce qu'ils ont de plus cher : leurs enfants et la liberté.

  • Currently 4.38/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (26 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 29/11/2018 à 11:09:39

    Très bonne BD qui retrace quelques années de la vie d'un clan de roms durant la guerre accompagné d'un "gadjo". La couleur peut rebuter mais correspond très bien à l'histoire. A lire également le dossier final.

    Le 12/11/2018 à 17:31:56

    J'ai bien aimé , même si la couleur surprend au début on s'habitue et on apprécie , cette Bd est un bonheur d'histoire parfaitement mené , à lire pour le plaisir

    Le 26/01/2013 à 10:28:03

    Les roms ou l’histoire d’un génocide méprisé -

    Manouches, bohémiens, gitans, tziganes ou romanichels… autant de noms pour désigner des roms qui se retrouvent autour d’une langue, de croyances et d’un mode de vie communs. Accusés de méfaits réels ou de crimes imaginaires, ils partagent une mauvaise réputation et également une histoire méprisée ou inconnue. Comme pour combler cette lacune, « Batchalo » ouvre une lucarne sur leur histoire marquée par la persécution. Les auteurs nous emmènent sur les chemins de l’horreur nazie et nous font découvrir le terrible traitement des roms pendant la seconde guerre mondiale. Une fiction basée sur un génocide dont la mémoire collective peine à se souvenir.

    Le récit débute en 1939. La guerre sévit en Europe et dans un petit village de bohème, des enfants ont disparu. Les coupables sont tout trouvés : il ne peut s’agir que de ces tziganes installés de nouveau aux abords du village. Pourtant, eux aussi prétendent que leurs enfants sont introuvables. Joseph, dont le fils compte parmi les disparus, est le seul à les croire innocents. Il décide de s’associer aux tziganes pour retrouver les enfants.

    Ensemble ils prennent la route qui est de moins en moins sûre depuis que l’Europe est sous domination nazie. Et rapidement les traces révèlent que les mystérieux kidnappeurs sont des soldats allemands. Joseph et ses compagnons d’infortune sont très inquiets, mais ils sont encore loin d’imaginer les horreurs que les nazis – au nom de leur théorie sur les espèces inférieures – vont faire subir aux roms, enfants comme adultes.

    Le dessin est entièrement réalisé dans un ton sépia qui fait référence bien évidemment à l’idée du passé. Un parti pris et un trait réaliste qui lui confèrent aussi beaucoup de caractère et d’émotion.

    En résumé, une BD forte et utile.

    Le 15/12/2012 à 19:12:35

    One shot de très grande qualité, dialogues émouvants sans sombrer dans les clichés, des couleurs qui collent au scénario...Une très très belle réussite.

Toutes les éditions de cet album