Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Après la nuit
©Delcourt 2008 Guérineau
Parution le 04/06/2008. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 06/06/2008 (Dernière modification le 08/12/2012 à 18:50) par Yog-volo

Après la nuit

Une BD de chez Delcourt - 2008

06/2008 (04 juin 2008) 62 pages 978-2-7560-1063-2 Grand format 75056

Il fait bon vivre à Westwood City, Kansas. Et ce, grâce au shérif Jude Stanton et à sa réputation qui en fait une véritable légende vivante. Personne ne sait plus exactement à quand remonte la dernière fois où quelqu’un a osé le défier. Mais tous se souviennent qu’il s’appelait Jédediah Cooper… et que son corps repose au cimetière !

  • Currently 3.62/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (95 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 26/09/2018 à 14:42:56

    J’ai adoré les dessins, plutôt sobres mais très efficaces. Les personnages sont aisément reconnaissables, les mouvements se lisent très bien, les cadrages sont variés,

    J’ai beaucoup aimé l’ambiance, lente, pesante, très western (ce qui tombe bien puisque c’en est un), avec des couleurs qui participent grandement à rendre le tout prenant, lourd.

    Les personnages ne sont pas mauvais – on ne peut pas dire que pour la plupart d’entre eux, il y ait une profonde analyse psychologique complexe mais vu que l’action est brève, ça ne gêne vraiment pas qu’ils soit mono-caractériel…

    L’histoire n’est pas inintéressante, de la prostituée à ce jeune en passant par le shériff, les choses se posent lentement et se développent proprement.

    Alors d’où vient le sentiment qu’on n’est face à un bel album et pas un chef-d’œuvre ?

    Pour moi, ça vient de cet esprit très posé, tranquille, qui finalement met de la distance, qui atténue les passions…

    Roméo et Juliette, c’est flamboyant, c’est désespéré, c’est extrême.

    Là, toute grave que puisse être n’importe quelle situation, il y a une pesanteur tranquille, un calme mesuré qui empêche, à mon goût, qu’on palpite pour ce qui se passe.

    Mais ça reste un très bel album !

    Le 14/01/2018 à 12:36:05

    Guérineau fait une parenthèse western le temps d'un on-shot... et il a bien fait. Son utilisation détournée des codes du western est tout à fait dans la lignée des Sergio Leone. La tension psychologique est parfaitement rendue.
    Une réussite.

    Le 06/12/2015 à 20:01:05

    Un dessin plutôt agréable, une intrigue qui tient la route mais qui n'est pas vraiment haletante, et qui ne laissera pas un souvenir impérissable. La preuve en est le titre qu'il a fallu que je recherche pour rédiger cet avis, alors que je l'avais lu à peine une heure avant.

    Le 01/05/2013 à 00:34:21

    Un one-shot de Delcourt à ranger à coté d'autres bouquins de l'éditeur, comme Chiens De Prairie, Après La Nuit nous fait dans le style Spaghetti western et c'est une petite réussite, malgré des petits défauts, surtout dû à l'usage abusif des flash-back qui nuisent un peu à la compréhension immédiate. Problème résolu à la deuxième lecture, mais n'est-ce pas un aveu de faiblesse. Niveau dessin, Guérineau est égal à lui-même, malgré un registre historique fort différent auquel il nous avait habitué avec ses Stryges.

    Le 05/04/2013 à 13:04:50

    Je reste sur ma faim sur ce One Shot... Comme si j'étais passé à côté...
    Mais je crois savoir pourquoi...

    Le scénario est très psychologique et fonctionne bien dans cette ambiance western.

    Peu de personnages mais on y retrouve les principaux dans cette ville qu'est Bartlesville (Le sherif Stanton, le mystérieux homme se faisant appeler "Jedediah Cooper", & la prostituée amochée) entourés de quelques autres secondaires.

    Peu de dialogues mais ce silence n'est pas ennuyeux car la tension subsiste dans les regards des personnages : d'où un dessin réussi de Guérineau (tous comme ses dialogues très crus mais qui collent parfaitement à l'ambiance du western...).

    Bref, sans en dévoiler la fin (qui n'est pas étonnante mais là n'est pas le problème puisque, j'insiste, c'est une histoire axée sur la psychologie des personnages) :

    Certains passages m'ont "gênés" où plutôt certaines cases (notamment celle où on voit pour la 1ère fois le visage du jeune homme dans le bar : la dentition de ce dernier est mal rendue : on dirait qu'il n'a qu'une seule dent & ressemble à un lapin vêtu d'un chapeau de cow-boy !!! Ce qui le rend peu crédible... où bien, & elles m'ont vraiment mises mal à l'aise, celles où on voit le shérif confronté, jeune, à sa première victime... un homme noir... & je vous promets qu'à certains moments ce dernier ressemblait + à un animal pas forcément élogieux si l'on en fait la comparaison avec la couleur de peau...).

    Tous ces petits détails + les lectures de certaines critiques me font comprendre que le problème est la mise en couleur de cette histoire qui, à mon sens, aurait eu tout intérêt à rester en N&B...

    Dommage car cela reste une histoire originale & plaisante mais à laquelle je mets un 6/10 pour cette couleur qui fait descendre ma note...






    Le 21/05/2011 à 19:21:36

    Comment retranscrire un western de Sergio Leone dans une BD. Je crois que voilà la réponse, avec ce 'Après la nuit' où on retrouve des ambiances trés western, lents, sombres, on entend même la musique en le lisant...

    Trés bien !!!!

    Le 08/03/2009 à 23:27:25

    Je suis ambigüe à noter cet album. Ni fan des westerns, mais fan des oeuvres bien
    faits, je demeure un peu surprise du résultat de cette histoire.

    Effectivement on pourrait retrouver la lenteur d'Il était une fois dans l'ouest. Un jeu
    de prismes où ce qui paraît être n'est qu'illusion.

    Tout les éléments du far west sont présents. Un peu plus, on entendrait une
    harmonica. Pas mal mais ne passera pas à l'histoire.

    Le 19/02/2009 à 19:01:12

    Un western du style Sergio Leone, lent et pleins de tensions cachés, avec des gueules qui collent à l'atmosphère de ce récit finalement simple de cet affrontement où personne n'est ce qu'il semble être. On est pris dans cette histoire très bien mies en image? Lu en couleur, peut-être effectivement le noir et blanc est plus adapté. Très bon album à lire.

Afficher encore 4 avis

Toutes les éditions de cet album