Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de L'ambulance 13 -2- Au nom des hommes
©Bamboo Édition 2012 Cothias/Mounier
Parution le 25/04/2012. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 22/03/2012 (Dernière modification le 20/02/2014 à 17:24) par nubuc

L'ambulance 13

2. Au nom des hommes

Une BD de et Alain Mounier chez Bamboo Édition (Grand Angle) - 2012

04/2012 (25 avril 2012) 45 pages 978-2-8189-0913-3 Grand format 159177

Mis à pied suite à une prise de décision jugée cavalière par ses supérieurs, Louis-Charles Bouteloup, chirurgien, n'est pas tenu en odeur de sainteté et risque le Conseil de guerre. Grâce au concours de soeur Isabelle, il sera réintégré et reprendra le commandement de l'Ambulance 13. Une fois encore, au milieu de la première attaque allemande contre le village de Fleury-Devant-Douaumont, l'unité bravera l'âpreté des combats pour protéger les blessés, tous les blessés, y compris ennemis… Parallèlement, le colonel-baron Bouteloup,... Lire la suite

  • Currently 4.14/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (42 votes)

  • L'ambulance 13 -1- Croix de sang

    Tome 1
  • L'ambulance 13 -2- Au nom des hommes

    Tome 2
  • L'ambulance 13 -3- Les Braves Gens

    Tome 3
  • L'ambulance 13 -4- Des morts sans nom

    Tome 4
  • L'ambulance 13 -5- Les Plumes de fer

    Tome 5
  • L'ambulance 13 -6- Gueule de Guerre

    Tome 6
  • L'ambulance 13 -7- Les Oubliés d'Orient

    Tome 7
  • L'ambulance 13 -8- D'un enfer, l'autre

    Tome 8
  • L'ambulance 13 -9- Pourquoi ?

    Tome 9
  • L'ambulance 13 -INT1- Intégrale 1

    INT1
  • L'ambulance 13 -INT2- Intégrale 2

    INT2
  • L'ambulance 13 -INT3- Intégrale 3

    INT3

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 06/12/2016 à 08:34:58

    Le jeune sous-lieutenant Bouteloup, jeune médecin, arrive directement en première ligne à Fleury lors de la Première Guerre mondiale. Il prend son rôle, dès les premiers instants, avec sérieux et dévotion. Plutôt que d’amputer, il tente l’impossible pour sauver la jambe d’un soldat. On lui demande d’aller chercher les rescapés d’une attaque, entre les lignes, il négocie un cessé le feu avec un capitaine allemand ce qui lui vaudra de sérieux problèmes avec la hiérarchie militaire qui l’accusera de pactiser avec l’ennemi. Mais Louis-Charles Bouteloup ne s’en soucie guère et il gagne vite le respect des ambulanciers qui sont sous ses ordres.

    Louis-Charles à un père Lieutenant-Colonel qui le desserre vis-à-vis de sa hiérarchie. D’ailleurs, celui-ci pense plus à sa carrière et à ses relations qu’à son fils. Aussi, quand celui-ci se retrouve accusé d’intelligence avec l’ennemi, le père cherche à faire fonctionner son réseau de relations non pas pour sauver son fils, mais pour sauver son soi-disant honneur et sa carrière.

    Les dialogues, très réussis, lors du premier album du premier cycle nous transportent vraiment dans une autre époque. Ainsi on entend parler de la maison Borniol qui avait la main mise sur les pompes funèbres à l’époque et dont le nom était entré dans le langage commun. Quant aux dessins, ils sont excellents et beaucoup plus réalistes que ceux d’Étienne Le Roux dans 14-18 qui, bien qu’ils soient de qualité, édulcorent un peu la réalité.

    Au final, ce premier cycle, « Choix de sang » et « Au nom des hommes », est une totale réussite et l’humanisme du jeune Bouteloup affrontant la muraille de la bêtise et du carriérisme ouvre une fenêtre d’espoir dans cette grande boucherie de la Première Guerre mondiale.

    Le 03/09/2014 à 16:12:22

    Continuité parfaite dans ce second tome : on retrouve notre lieutenant mis plus bas que terre pour avoir commis ce qu'on pourrait considérer comme un acte héroïque mais qui sera perçu autrement par sa hiérarchie...

    Cela ne l'empêchera pas de gérer avec ténacité le commandement d' "Ambulance 13"

    Beaucoup de sang (ce qui est à peu près logique) dans cet opus à la veille de la bataille de Verdun.

    Beaucoup de situations où on se surprend toujours à être quasiment près des protagonistes tellement l'action est prenante & sans répit.

    "Au nom des hommes" est un épisode dur mais qui, une nouvelle fois, retranscrit (certainement) avec brio la dureté de l'époque...

    La scène la plus prenante restant celle où soeur Isabelle opère à "l'aveugle"...

    Fin de ce premier cycle. Je vais de ce pas commencer le deuxième.

    Le 31/07/2012 à 15:11:27

    Beaucoup d'émotion à la lecture de cette série..
    La fin du second album nous laisse à la veille du début de la bataille de Verdun.. Mon grand pére faisait partie du 59° Bataillon de Chasseurs à pieds qui avec le 56° était sous le commandement du Lieutenant Colonel Driant aux Bois des Caures... Il en fût l'un des rares survivants ( une cinquantaine sur les 2 bataillons qui se trouvaient en premiére ligne lors de l'attaque allemande du 21 février 1916)..
    Il sera tué à l'ennemi le 15 juillet 1916 lors de la bataille de la Somme à " La Maisonnette " commune de Biaches.. Il avait 30 ans..
    Mon pére naissait le 2 août 1916 .. on lui donna les prénoms de mon grand pére Henri, Louis..

    Je conserve en souvenir la carte que donna le Colonel Driant à tous ces chasseurs pour la Noël 1915..

    Donc vous comprendrez que j'attend avec beaucoup d'impatience la sortie du prochain album..

    Le 11/05/2012 à 21:41:40

    J'avais adoré le premier volume . Içi, toute l'absurdité de la guerre prend du relief avec la soit-disant "trahison" de Bouteloup, avec le comportement de son lieutenant-colonel de père et avec l'attaque de l'hôpital de campagne, enfin à ce qui peut en ressembler.
    Le personnage de Charles Bouteloup prend de l'etoffe dans cet opus et j'avoue que m'y suis attaché.
    L'ambiance décrite par Cothias retrace fort bien l'univers des tranchées et les endurances subies par les poilus. On est vraiment plongé dans l'enfer de la grande guerre.
    Le dessin de Mounier, qui n'avait à ma connaissance pas abordé cette période, est réaliste.
    Bref, une série agréable.
    Seul bémol, s'il faut en trouver un, est que ce premeir cycle nous laisse vraiment sur notre faim, et ressemble plus à une fin d'album à suivre, qu'à une clôture de cycle.
    Vivement la suite.

    Le 10/05/2012 à 23:16:19

    suite des aventures de notre héros, qui dans le tome 1 avait réussi à récupérer dans le no man's land un soldat français après avoir demandé une trêve à l'ennemi. Il pensait peut être avoir une récompense pour ce fait d'arme, mais la jalousie, la bêtise humaine et les politiques vont le ramener à la réalité d'une guerre absurde et à des décisions incompréhensibles. Les auteurs nous tiennent en haleine dans ce second tome où il n'y pas de moment mort, mais des morts il y en a à chaque pages tant ce fut en boucherie, et même les soeurs ne seront pas épargnées. C'est la fin du premier cycle et j'ai hâte de lire le second pour continuer l'aventure avec l'équipe d'ambulance 13.

Afficher encore 1 avis

Toutes les éditions de cet album