Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Alma Cubrae -1- Le Collecteur d'Âmes
©Paquet 2018 Torné/Sandoval, Sergio
Parution le 12/12/2018. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 05/12/2018 (Dernière modification le 24/07/2019 à 10:34) par Jean-Phi

Alma Cubrae

1. Le Collecteur d'Âmes

Une BD de et Sandoval, Sergio chez Paquet - 2018

11/2018 (12 décembre 2018) 55 pages 978-2-88890-966-8 Grand format 352433

Eraclea, un continent envahi et dominé par 3 clans. Les indigènes ont été exterminés ou réduits en esclavage. Les guerriers de chaque clan maintiennent un ordre précaire. Des expéditions aux confins du monde disparaissent… La Garde Blanche, formant une élite de guerrier, est envoyée pour découvrir ce qu’il se passe. Mais le danger est encore ailleurs. "Nous avons besoin du collecteur d'âmes ... Alma Cubrae ... Alma Cubrae ..."

  • Currently 3.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 08/04/2019 à 13:57:47

    Attention, grosse surprise que ce premier tome d'une saga de Dark Fantasy espagnole, dessinée par un impressionnant Sergio Sandoval, vétéran des collaborations graphiques au cinéma fantastique, notamment les films de Guillermo del Toro. Et outre les dessins (que l'on peut ranger dans la catégorie hyper-réaliste comme Christophe Bec ou Michael Lark), c'est surtout le design général de cet univers qui bluffe! Les auteurs prennent leur temps pour installer un univers cohérent, dès l'introduction en forme de genèse de ce monde barbare où une ancienne guerre a confronté les trois grandes Cités à des armées de monstres dirigés par les Druides. Comme pour Game of Thrones et la série BD Servitude, le principe est de bâtir un monde sophistiqué, cohérent, en plaçant des vestiges des temps anciens, plus mystérieux qu'expliqué mais participant grandement à l'intérêt de la série. Ce tome présente du reste l'itinéraire (un peu complexe niveau articulation temporelle) de la Garde blanche vers les marches du royaume où un baron semble devenu moyennement coopératif. On retrouve les grands marqueurs des deux œuvres citées, à savoir la trahison permanente, la menace maléfique invisible et l'intervention d'une puissance hors norme, incarnée ici par un chevalier qui ressemble fortement au Ginea Lord de la Complainte des Landes perdues.

    Vous l'aurez compris, hormis quelques réglages de déroulement, les dessins sont superbes (y compris leur mise en couleur), le design génial (je veux dire VRAIMENT génial et rarement vu en fantasy européenne), les scènes d'action barbares et dynamiques et les références à peu près parfaites. Une très grosse surprise pour ce qui peut devenir une série fantasy majeure des prochaines années et qui, j'espère s'étalera sur un certain nombre de tomes.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/04/06/bd-en-vrac-5-2

    Le 26/01/2019 à 17:48:16

    Prétentieux. C’est le premier mot qui me vient à l’esprit. Le deuxième c’est quatorze, le nombre d’euros perdus lors de l’achat de cette histoire sans queue ni tête, exagérément compliquée - genre mystérieux avec plein de surprises et tout et tout - et totalement chaotique (mais là c’est involontaire de la part des auteurs). Je regarde à l’instant la fiche .... ils s'y sont mis à 6 pour créer cette mixture? Vite un Franquin pour faire passer!

Toutes les éditions de cet album