Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Alix -33- Britannia
©Casterman 2014 Bréda/Jailloux
Parution le 14/05/2014. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 22/03/2014 (Dernière modification le 30/03/2020 à 16:17) par xof 24

Alix

33. Britannia

Une BD de et Marc Jailloux chez Casterman - 2014

05/2014 (14 mai 2014) 46 pages 978-2-203-07401-9 Format normal 212776

Remarqué pour son interprétation très fidèle d’Alix dans La Dernière conquête, Marc Jailloux reprend ses pinceaux pour une nouvelle aventure. Alix et Enak rejoignent le proconsul Jules César à Port Itius dans l’extrême nord de la Gaule, où ils découvrent un gigantesque camp militaire ainsi qu’une armada de bateaux armés, tout prêt à appareiller. Sept légions et des centaines de navires s’apprêtent à traverser la Mare Britanicum (la Manche) pour débarquer en force sur l’île de Britannia toute proche. César entend ainsi... Lire la suite

  • Currently 3.28/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (32 votes)

  • Alix -1- Alix l'intrépide

    Tome 1
  • Alix -2- Le sphinx d'or

    Tome 2
  • Alix -3- L'Île maudite

    Tome 3
  • Alix -4- La tiare d'Oribal

    Tome 4
  • Alix -5- La griffe noire

    Tome 5
  • Alix -6- Les légions perdues

    Tome 6
  • Alix -7- Le Dernier Spartiate

    Tome 7
  • Alix -8- Le tombeau étrusque

    Tome 8
  • Alix -9- Le Dieu sauvage

    Tome 9
  • Alix -10- Iorix le grand

    Tome 10
  • Alix -11- Le prince du Nil

    Tome 11
  • Alix -12- Le fils de Spartacus

    Tome 12
  • Alix -13- Le spectre de Carthage

    Tome 13
  • Alix -14- Les proies du volcan

    Tome 14
  • Alix -15- L'enfant grec

    Tome 15
  • Alix -16- La tour de Babel

    Tome 16
  • Alix -17- L'empereur de Chine

    Tome 17
  • Alix -18- Vercingétorix

    Tome 18
  • Alix -19- Le cheval de Troie

    Tome 19
  • Alix -20- Ô Alexandrie

    Tome 20
  • Alix -21- Les barbares

    Tome 21
  • Alix -22- La chute d'Icare

    Tome 22
  • Alix -23- Le fleuve de jade

    Tome 23
  • Alix -24- Roma, Roma...

    Tome 24
  • Alix -25- C'était à Khorsabad

    Tome 25
  • Alix -26- L'ibère

    Tome 26
  • Alix -27- Le démon du Pharos

    Tome 27
  • Alix -28- La cité engloutie

    Tome 28
  • Alix -29- Le Testament de César

    Tome 29
  • Alix -30- La conjuration de Baal

    Tome 30
  • Alix -31- L'ombre de Sarapis

    Tome 31
  • Alix -32- La Dernière Conquête

    Tome 32
  • Alix -33- Britannia

    Tome 33
  • Alix -34- Par-delà le Styx

    Tome 34
  • Alix -35- L'or de Saturne

    Tome 35
  • Alix -36- Le Serment du gladiateur

    Tome 36
  • Alix -37- Veni Vidi Vici

    Tome 37
  • Alix -38- Les Helvètes

    Tome 38
  • Alix -HS01- La mémoire d'Alix

    HS01
  • Alix -HS02- Ave Alix

    HS02
  • Alix -HS03a- Avec Alix

    HS03a
  • Alix -HS03c- Avec Alix - L'univers de Jacques Martin

    HS03c
  • Alix -HS04- L'odyssée d'Alix

    HS04
  • Alix -HS05- Images d'Alix

    HS05
  • Alix -HS06- La voie d'Alix

    HS06
  • Alix -HS07- L'Odyssée d'Alix - 2

    HS07
  • Alix -HS08- Icarios (carnet de croquis extrait de la chute d'Icare)

    HS08
  • Alix -HS10TL- Les Expéditions d'Alix

    HS10TL
  • Alix -HS11- Rome - Itinéraires avec Alix

    HS11
  • Alix -HS12- Alix 70 ans d'aventures

    HS12
  • Alix -HS13- Alix l'intrépide

    HS13
  • Alix -HS14- Le sortilège de Khorsabad

    HS14
  • Alix -HS15- L'ombre de César

    HS15
  • Alix -INT en Cof- Les Premières Aventures

    INT en Cof
  • Alix -INT01- Les Premières Aventures - Recueil 1

    INT01
  • Alix -INT02- Les Premières Aventures - Recueil 2

    INT02
  • Alix -INT1- La trilogie Cléopâtre

    INT1
  • Alix -INT2- La trilogie romaine

    INT2

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 23/02/2016 à 23:44:44

    Pouah...

    Je me rends compte, à la lecture de cet album, que j'ai surnoté le précédent, "la dernière conquête", et que les défauts que j'avais occulté me sautent cette fois aux yeux, tant ils sont nombreux.

    le scénario est un peu improbable, et ne permet pas toujours de s'attacher aux personnages ; et puis, j'ai du mal à croire à la noblesse de certaines alliances entre un empire romain expansionniste (boulimie qui le mènera à sa perte) qui écrabouille et réduit à l'esclavage tout ses ennemis et une partie du peuple Breton contre une autre partie du peuple Breton...

    la vérité devait plutôt receler son lot de corruption des chefs, à l'image de ceux qui sont sensés nous représenter et nous défendre aujourd'hui, à commencer par nos chers présidents de la république, face à une administration européenne elle-même corrompue, et qui nous vend aux plus offrants des multinationales.

    Mais comme Alix est un affranchi romain, et combat dans le camp des oppresseurs, il fallait bien trouver une idée de scénario qui annoblisse quelque peu ce qui n'est finalement que de la basse corruption.

    Mais bon, ce n'est qu'une BD, et il faut bien divertir, même au prix du délire historique.

    Le dessin me gène beaucoup plus que le scénario invraisemblable.
    Dans le précédent album, "la dernière conquête", j'étais tellement heureux de retrouver des personnages dont le graphisme faisait vraiment penser à celui de jacques Martin que je n'ai pas fait attention à un ENORME défauts du dessinateur marc Jailloux :

    Les décors sont affreux !!!
    A croire que ce dessinateur ne sait effectivement pas dessiner des décors, que ce soit des paysages ou des villes ou villages ???
    Soit le dessinateur fait l'impasse de décors, soit ce qu'il dessine est tellement flou qu'on n'y voit rien.

    passé la 1ère rangée de soldats (de personnage, plus généralement), si vous prenez la peine de regarder un peu, il n'y a rien de défini, tout est flou, alors que le dessin du maître Martin était la précision même, et chaque figurant, chaque maison, de chaque ville ou village, étaient dessinés avec précision.

    Maintenant que je m'en rends compte, je regrette doublement d'avoir acheté cet album.

    D'abord, parce que le scénario est du grand n'importe quoi. Et ensuite parce que le dessin n'est pas à la hauteur de la qualité légendaire de cette série (même les personnages de 1er plan, à commencer par Alix, ne sont pas si bien dessinés que ça ; les proportions sont souvent ratées, les bras difformes, les têtes peu reconnaissables).

    Pour me laver les yeux, je pense que je vais devoir relire les 1ers albums de jacques Martin...

    Le 23/06/2014 à 08:33:06

    Le dessin de Jailloux est très bon, en général. Il semble toujours autant éviter les villes que dans l’album précédent (La Dernière Conquête). Il faudrait peut-être qu’il s’adjoigne un dessinateur pour les décors, les temples, etc.

    Parfois, les dessins semblent fades, pas assez ligne claire, les lignes pas assez marquées, les tons trop pastel. Voir 1re case, 2e bande de la dernière planche. Les traits de César sont peu visibles. Le profil de Brecca soulevant la tête semble trop gras et ne correspond pas à son visage de face ou de trois quarts. Les bateaux au loin page 12 et 13 sont dessinés de quelques traits rapides. Un peu trop. Sinon, on reconnaît des poses des premiers albums de Jacques Martin : le /signifer/ criant « Là ! Voyez ! » page 12 me fait penser à un porte-enseigne des Légions perdues (Ah !Là ! Nous allons tous mourir!) p. 40. La nouvelle version est d'ailleurs moins réussie. Jailloux semble faire des mains trop petites. Ou encore le cavalier gaulois qui s’en va en haut de la falaise (page 13) qui rappelle un cavalier romain tout aussi désinvolte dans le Dernier Spartiate cheminant autour du repaire des Spartiates.

    Le lettrage est bon (contrairement aux ouvrages de Martin délégant tout à des épigones indignes et leur affreux z). Peut-être un peu trop petit. Avec d’énormes lettres, par contre, lorsqu’on crie. La différence est trop grande.

    Pour ce qui est du scénario, il aborde un sujet plus ample que le volume précédent où la montagne accouchait d’une souris. Ici, le jeu en vaut un peu plus la chandelle. Le rythme semble bon, Alix n’est pas statique. On peut cependant regretter des facilités scénaristiques comme le « marchand » qui pénètre dans la tente de César avec ses mauvaises manières qui sert à introduire un peu trop facilement un personnage clé.

    L’album aurait aussi gagné à posséder plus de pages pour développer l’intrigue, la rendre plus complexe, lui donner de l’épaisseur, admettre des rebondissements et permettre un dénouement moins rapide, plus explicite.

    Le niveau de langue est bon. On peut regretter toutefois certains pédantismes : « medicus » (plutôt que médecin), le néologisme « Britons » (plutôt que « Bretons » voir les traductions des auteurs latins, Astérix). Notons aussi une faute d’orthographe à la page 47 : « la trirème court encore sur son aire » plutôt que son « erre ».

    Le 28/05/2014 à 20:53:48

    Un bon Alix , retour aux sources, un petit côté "vintage" pas déplaisant, les dessins surtout semblent faire revenir notre héros à ces débuts mais aussi un scénario crédible et intéressant de bout en bout ! encourageant !

    Le 21/05/2014 à 19:21:45

    Si vous aimiez Alix de Jacques Martin ... cet album est pour vous. On s'y croirait ! Excellent dessin "comme Jacques Martin", bon scénario. Lettrage à revoir. Marc Jailloux est très bon dans sa reprise, pourvu que ça dure !

    Le 14/05/2014 à 22:33:15

    Habitué à être déçu par les nouveaux albums d'Alix, je n'ai pourtant pas résisté à l'envie de lire ce nouvel opus dès sa sortie, en me préparant à nouveau à être nostalgique des bons vieux albums.

    Mais il n'en fut rien ! Britannia est un très bon cru. Cet album est plus guerrier/militaire, plus dense, bref moins enfantin que ses prédécesseurs, même si il en garde certains de ces travers.

    Le scénario part d'une bonne idée d'histoire-fiction ; la conquête de la grande-Bretagne par César. En résulte une épopée militaire en pleine nature, avec des courses poursuites méchants/gentils et inversement comme au temps des premiers Alix !
    Rien a voir avec les scénarios style enquête policière à huis-clos du démon du pharos, ou de l'ombre de Sarapis par exemple.
    Le scénario bien ficelé est de prime abord globalement cohérent et réaliste.

    La première partie de l'histoire (jusqu'au siège) est un peu poussive, prévisible mais reste agréable à lire ; Le traître est facilement "démasquable" dès le début, les raisons de l'invasion sont peu crédibles, le "grand" César se fait avoir comme un débutant ! Le bon prince fragile expulsé de son trône par un vilain arriviste cupide est un classique.

    La seconde partie est plus palpitante, mais un peu trop vite emballée. La lutte de César (lui-même !) encerclé par des hordes de britons déchainés rappelle l'assiègement intenable des romains sur leur piton rocheux dans la griffe noire. Dommage que certaines parties à fort potentiel soient résumées en une phrase, alors que s'étalent des passages un peu mous, consensuels, sur les bons sentiments, la grande humanité d'Alix, bref ce type est vraiment parfait, passons.

    Notons quelques facilités invraisemblables dans le scénario.

    A part cela, le dessin est très bon.

    Le tout donne un très bon Alix, capable de réconcilier les fans déçus par les albums récents.

    Bonne lecture !

Afficher encore 1 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Alix -33- Britannia ©Casterman 2014 Bréda/Jailloux

    33 . Britannia

    • 212776
    • Bréda, Mathieu
    • Jailloux, Marc
    • Jailloux, Marc
    • Billon, Corinne
    • 05/2014 (Parution le 14/05/2014)
    • 04/2014
    • non coté
    • Casterman
    • Format normal
    • 978-2-203-07401-9
    • 46
    • 22/03/2014 (modifié le 30/03/2020 16:17)
    • Dos

    Info édition : Noté "N001" sur 4e plat.

  • Alix -33a2016- Britannia ©Casterman 2014 Bréda/Jailloux

    33a2016 . Britannia

    • 295038
    • Bréda, Mathieu
    • Jailloux, Marc
    • Jailloux, Marc
    • Billon, Corinne
    • 05/2014
    • 03/2016
    • non coté
    • Casterman
    • Format normal
    • 978-2-203-07401-9
    • 46
    • 22/12/2016 (modifié le 30/03/2020 16:17)

    Info édition : 34 titres et noté "C002" au 4e plat.

  • Alix -33TL- Britannia ©Casterman 2014 Bréda/Jailloux

    33TL . Britannia

    • 219334
    • Bréda, Mathieu
    • Jailloux, Marc
    • Billon, Corinne
    • 05/2014
    • 04/2014
    • non coté
    • Casterman
    • Format normal
    • 978-2-203-07401-9
    • 48
    • 29/06/2014 (modifié le 30/03/2020 16:17)

    Info édition : Tirage spécial réalisé à l'occasion de l'exposition Britannia à la galerie Oblique- Paris du 17 juin au 26 juillet 2014. Edition galerie Oblique/Horizon BD Album numéroté et signé ( 150 exemplaires) ; jaquette couleur (dessin original) ; ex-libris A4 couleur, numéroté et signé ( 150 ex.) ; bleu de coloriage ( couverture de l'album) ; carnet de croquis A4 couleurs 8 pages carton d'invitation au vernissage de l'exposition