Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Ah, ça ira -1- Le pain et la poudre
©Delcourt 2019 Morvan/Ribas
Parution le 12/06/2019. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 06/06/2019 (Dernière modification le 23/06/2019 à 08:04) par Jean-Phi

Ah, ça ira

1. Le pain et la poudre

Une BD de et Julen Ribas chez Delcourt - 2019
Morvan, Jean-David (Scénario) Ribas, Julen (Dessin) Sedyas (Couleurs) Sanvi (Couleurs) Chailleux, Maximilien (Lettrage)

06/2019 (12 juin 2019) 46 pages 978-2-413-01675-5 Grand format 368431

Lisandro est un mercenaire tout juste revenu de la guerre d'indépendance américaine pour libérer de la Bastille quatre faux-monnayeurs. À Paris, il retrouve Frédéric, ami d'enfance, journaliste et idéaliste, et surtout Églantine, la soeur de Lisandro, qui doit être mariée à un vieux marquis. Alors que les trois amis se retrouvent au printemps 1789, Paris se soulève...

  • Currently 2.29/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.3/5 (7 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 29/09/2019 à 13:09:05

    Je viens de terminer cette lecture et autant dire que je suis plus d'accord avec l'avis de kurdy1207 qu'avec celui bien timide du chroniqueur BDGest. Le niveau de dessin est très bas, à peine celui d'un draft. La partie guerre de sécession en devient ridicule, les personnages ne sont même pas croqués en entier. Que dire des couleurs en à plat numérique digne d'un stage Photoshop ... aucun relief aucune perspective et des tonalités ... Bref ! En passant aux personnages, ça s'améliore légèrement mais on se retrouve très vite dans la caricature des expressions Manga sur-appuyées et sans subtilité et nuance. Il suffit de regarder les visages en colère pour se retrouver dans un dessin animé japonnais et notre personnage principal plus constipé qu'en colère. Côté scénario rien de révolutionnaire hélas et de nombreuses incongruités de langage qui sonnent terriblement XXIème siècle ("tu m'étonnes" sic) dénature encore un peu plus la crédibilité du récit.
    Il faut donc vraiment s'accrocher pour parvenir à adhérer à cette histoire qui possède pourtant un bon potentiel.
    Je peux me tromper, mais tout ce présente comme si les auteurs avaient été pressés de terminer dans les temps pour répondre à un quelconque soucis économique. Ce qui en l'état serait donc un très mauvais calcul.
    Je mets toutefois un 5/5 à la couverture en regrettant qu'elle n'ai été le reflet du contenu de cette BD.

    Le 12/06/2019 à 14:01:52

    J'ai lu l'album ce midi en librairie sans pour autant l'acheter. Les premières planches sont bien réussies. Dans les premières pages, le graphisme nous rappelle celui du marquis d'Anaon avant que cela ne se gâte. En avançant dans les pages, on perd en qualité sur le visage des personnages. Ni yeux ni bouches sur certaines cases. Ce n'est pas très engageant. Et puis c'est du Morvan, alors vu le nombre de séries sans suite de ce monsieur, il faut mieux attendre la fin avant de prévoir un achat. La couverture de l'album est superbe mais en complet décalage avec les planches.

Toutes les éditions de cet album