Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Aarib -1- Les yeux de Leïla
©Vents d'Ouest 2007 Heydon
Parution en 03/2007. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 09/03/2007 (Dernière modification le 30/12/2015 à 09:15) par Jean-Phi

Aarib

1. Les yeux de Leïla

Une BD de chez Vents d'Ouest (Aventures) - 2007

03/2007 46 pages 978-2-7493-0205-8 Grand format 61222

François Le Guennec est un jeune écrivain, spécialisé dans la littérature populaire et exotique destinée aux magazines féminins. Il décrète un jour que romancer la vie dans le désert africain ne peut se faire si l’on n’a jamais pu l’observer soi-même, et le voilà parti pour le Maroc ! Le trajet, en train puis en bateau, sera pour lui l’occasion de se lier d’amitié avec la charmante Camille. Le père de la jeune femme semble ravi de lui accorder son aide, et François peut rapidement partir dans le désert, faisant tout d’abord halte dans une garnison... Lire la suite

  • Currently 3.19/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (21 votes)

  • Aarib -1- Les yeux de Leïla

    Tome 1
  • Aarib -2- El Majnoun

    Tome 2

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 31/08/2020 à 23:17:43

    J'ai adoré. Aussi bien l'histoire palpitante que le merveilleux graphisme. Il se passe beaucoup de choses notamment dans le premier tome qui est beaucoup plus qu'un chapitre d'introduction. On part à l'aventure dans le Sahara avec un auteur de roman de feuilletons exotiques qui souhaite rompre la monotonie de sa vie. Il va être servi ! Il va côtoyer les caravanes du désert au milieu des Touaregs jusqu'à épouser leurs moeurs.

    Les images sont d'une réelle beauté. Il y a un véritable souffle épique voir humaniste dans ce récit. On est véritablement transporté par le charme du désert. Il pleuvait à torrent dehors quand j'ai abordé cette lecture. Puis, je me suis retrouvé la gorge sèche au milieu du désert sous une chaleur étouffante. On y croit vraiment car l'auteur a trouvé la combinaison idéale pour nous faire évader de notre quotidien. Vite: de l'eau !

    Cette série est une véritable réussite du genre. A découvrir pour ceux qui ne connaissent pas !

    Le 09/03/2007 à 18:21:13

    1935, François Le Guennec abandonne soudainement sa routine quotidienne de petit romancier besogneux au fond d’un placard. C’est décidé, il embarque pour le Maroc, pour les paysages de ses romans à deux sous qu’il n’a, curieusement, jamais visités. Naïvement, il espère aller à la rencontre des Maures, mais n’a aucune idée de la réalité qui l’attend sur place. Choc des cultures, protectorat français. Bien malgré lui, Le Guennec va se retrouver au centre d’une intrigue dont ce premier tome nous propose les seules prémices.

    Le Guennec est un héros maladroit et malgré lui. Il n’a d’emprise sur rien, les évènements s’imposent à sa quête personnelle un à un sans qu’il en discerne les tenants ou les aboutissants. Il s’adapte courageusement, avec des fortunes diverses, jusqu’à ce qu’il y trouve une forme d’équilibre et de sérénité.

    « Les yeux de Leïla » est un véritable régal pour celui qui aime les atmosphères feutrées, le ton intimiste, les non-dits, la simplicité, les valeurs essentielles ... Le dessin « parle », les couleurs, superbes, jouent sur la lumière ambiante, du soleil éclatant à la noirceur de la nuit, en passant par l’ombre des tentes.
    Il y a du Ferrandez (Carnet d’Orient) là-dessous, à tout le moins en ce qui concerne la démarche et quelques éléments scénaristiques. La fin est pour le moins abrupte, une faiblesse ou une incitation à lire le tome suivant ?
    A lire absolument. J’ai été littéralement transporté.

Toutes les éditions de cet album