Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© Dargaud - 2004

1843. Un procès retentissant dans le monde de la peinture s’ouvre à Paris. La presse se déchaîne et titre à la Une : “ Northbrook, le célèbre marchand d’art, serait-il un escroc ?
Le comte Skarbek, riche homme d’affaires polonais, aurait prouvé à ses deux plus importants clients que celui-ci abusait de leur confiance… Le comte Mieszko Skarbek, énigmatique et riche noble polonais, vient de s’installer à Paris pour quelques mois avec Violette, sa très belle et très dévouée servante noire.
Ses premières visites sont pour le banquier Ferrat et le prospère marchand d’art d’origine anglaise, Daniel Northbrook. Plusieurs artistes doivent la célébrité à Northbrook : parmi eux, Louis Paulus, jeune peintre surnommé “deux mains d’or” et trop tôt disparu, dont il affirme détenir toutes les toiles et pour lesquelles il a signé un accord de vente exclusif avec les industriels Courselle et Maussard.
Le comte aimerait connaître Magdalène, le troublant modèle de la plupart de ces tableaux. Violette la retrouve dans un bouge de Montmartre. Ramenée chez le comte, Magdalène accepte la mission qu’il lui confie : annoncer à Courselle et Maussard que le comte Skarbek possède 227 toiles de Paulus et prouver que Northbrook ne détient donc pas la totalité des œuvres de ce peintre comme il le prétend.
Furieux d’avoir été trompés et à l’incitation du comte, les deux industriels assignent le marchand d’art en justice…

262
votes

Une sélection de séries à lire si vous avez aimé La vengeance du Comte Skarbek :

Détail des albums de la série