Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    kingtoof Le 03/07/2015 à 22:23:01

    Bonne trilogie qui relate l'histoire complexe de ce Big K, exécuteur pour la mafia, mais également psychopathe la nuit, marié et père de famille... sortant d'une enfance cauchemardesque et très violente... (Inspiré de l'histoire vraie de Iceman crédité de 250 meurtres).
    Nous suivons sa progression dans le grand banditisme à la fin des années 70, lorsque la mafia se lance dans le marché de la cocaïne (rencontre de Pablo Escobar qui rafle le monopole de la coke en Colombie...). Hommage au Scarface de Bryan De Palma.
    Les auteurs de part leurs motivations ont pu achever cette trilogie mise à mal après le lâchage de Casterman qui ne voulait pas produire le tome 3 (qui d'ailleurs n'existe que dans cet intégral). Donc merci aux auteurs pour leurs obstinations.

    judoc Le 28/06/2015 à 17:55:24

    Noir... Très très noir cet intégrale qui s'inspire de la vie d'un sinistre tueur de la mafia New-yorkaise froid et sadique (un certain KUKLINSKI surnommé "Iceman").

    Le scénario, très bien servi par les dessins, est implacable. On se laisse entrainer dans les bas-fonds du crime organisé et de ses règlements de compte en compagnie de ce dangereux psychopathe. On ressort écœuré et bouleversé par cette violence sanguinaire et "gratuite". Ce type est le mal absolu...

    Cet album est une vrai réussite, difficile d'en décrocher (tellement il est prenant) et impossible de ne pas le terminer... à lire absolument comme l'indiquent mes 4 étoiles. Âmes sensibles s'abstenir.

    philjimmy Le 20/06/2015 à 17:58:24

    Je ne connaissais pas du tout big k avant que l'intégrale ne soit proposée en financement participatif sur Sandawe et que je décide de participer à ce financement.

    L'occasion de dire encore une fois que Sandawe n'est pas une maison d'édition bas de gamme dans laquelle on ne trouve que des projets recalés chez d'autres éditeurs. En l'occurrence, le changement de politique éditoriale de Casterman avait mis un terme à la série après le tome 2 et Sandawe à permis à cette histoire de trouver sa conclusion.

    Et l'histoire est toute en intelligence. Le scénario tout d'abord, est un vrai régal. Fabian Ptoma a su trouver le ton qui permet d'avoir de la compréhension pour le protagoniste principal. Comment avoir de l'empathie pour un tueur froid, sans aucun état d'âme, à priori sans morale , doublé d'un vrai psychopathe qui prend un réel plaisir à torturer et à tuer ?
    Pas vraiment possible, mais le scénariste, grâce a ses flashs back judicieux, nous permet de comprendre comment K en est arrivé là. Et de constater que le tueur est aussi une victime, qui a aussi des valeurs et sa propre morale. Sa mauvaise conscience toujours à côté de lui dans les moments importants, il va pourtant mener à bien ses contrats et en parallèle ses propres combats.

    Le graphisme et la couleur sont à l'unisson du scénario. On est immergé totalement dans les seventies. L'extrême violence n'est pas amplifiée par des effets inutiles. Pas de "bruitage" sur les coups de feu, explosions et autres passages à tabac. On voit se dérouler les scènes choc comme dans un film au ralenti. Et il faut bien le dire, malgré toute l'horreur du propos, c'est beau.
    Ni une apologie de la violence, ni un portrait policé de tueur à gages , une Bd crue et lucide sur ce que la société peut produire de pire. A lire absolument.

    Et oui, la bd sort dans une semaine, mais si vous venez sur Sandawe, vous aurez parfois, pas toujours mais parfois, le privilège de recevoir vos albums en avant première.