Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    barbovan Le 30/08/2016 à 00:03:30

    Excellent ! les auteurs ont réussi à partager l'aventure humaine qu'ils ont vécu !
    nota : pourquoi intituler l'album "Australes - deux récits du monde au bout du monde" et tome 2. Même si les 2 tomes sont bâtis sur le même prioncipe, ces mentions n'apparaissent pas dans l'album

    minot Le 09/02/2016 à 14:37:21

    Magique ! J'en ai eu des frissons … Le dessin (exceptionnel), les photos (saisissantes) et la narration (accrocheuse) arrivent parfaitement à nous plonger en immersion dans cette aventure hors-du-commun. On ressent tour à tour la joie, le doute, l'espoir, la déception; bref toutes les émotions très fortes par lesquelles passe l'auteur. Ce récit de voyage est réellement magnifique.
    Je m'enflamme peut-être un peu mais de tout ce que j'ai pu lire dernièrement cet album est un gros gros coup de coeur !

    Hugui Le 11/01/2015 à 18:42:30

    Nouvelle aventure vers la désolation, cette fois-ci vers le sud dans un voyage interminable en bateau, sans savoir si le but sera atteint, où on ressent à la fois la monotonie, le mal de mer et l'inquiétude que le rêve ne se réalise pas. Les dessins sont magnifiques comme toujours et savent rendre palpable l'immensité blanche et glacée, ainsi que les caractères des voyageurs, les quelques photos apportant un plus sans rompre l'unité du récit. Un peu moins palpitant que le premier car on passe beaucoup de temps à se demander si on va partir, et la vie a l'arrivée est du coup réduite au reportage photo de la fin qui est instructif mais beaucoup moins poétique.
    Ce qui prouve que la BD est un média incomparable pour communiquer le souffle et l'émotion de l'aventure.

    ALINOU14 Le 29/12/2014 à 18:30:21

    Exceptionnel carnet de voyage écrit à 4 mains et 4 yeux. Les auteurs parviennent à tenir le lecteur en haleine et font passer une immense émotion devant cette étendue désertique aussi magnifique qu'incroyable, et la philosophie de ces scientifiques aventuriers du froid extrême. Le dessin atteint la perfection tant dans la technique que dans les plans et le découpage, mêlé aux photos. Cet album est une oeuvre d'art !

    supergast Le 11/12/2014 à 23:05:39

    là où photos et dessins rendent hommage à la nature.

    Merveilleuses photos ressenties.

    Dessins extraordinaires.

    Rien d'autre à écrire le beau est tellement difficile à décrire.

    Supergast.

    herve26 Le 23/11/2014 à 20:05:07

    Après le très réussi "Voyage aux îles de la Désolation", Emmanuel Lepage nous embarque, une fois de plus dans une magnifique aventure polaire, en compagnie de son frère, François, qui nous offre dans cet album des photographies, parfois en pleine page, de toute beauté.
    C'est un voyage au bout du monde qui vous attend,avec des paysages dignes d'un paysage lunaire.

    Avec son précédent périple, nous avions pris l'habitude des scènes maritimes mais içi, dans la seconde partie du livre, Emmanuel Lepage nous fait découvrir un monde complétement nouveau pour moi, l’Antarctique.

    Fort bien agrémenté de l'histoire des découvreurs du 6ème continent (avec notamment les expéditions rivales et extraordinaires se Scott et d'Amundsen de 1912, celle de Charcot ou encore la formidable histoire de d'Irlandais Ernest Shackeleton,en 1914,) cet album n'est pas seulement un récit de voyage mais aussi un très beau livre d'histoire, un véritable hommage à ces aventuriers du Pôle, le plus souvent méconnus.

    J'ai dévoré cet album, suivi avec passion les espoirs et déboires des François et d'Emmanuel Lepage, leurs joies et leurs peines.

    Un livre que, comme les précédents livres d'Emmanuel Lepage consacrés aux Terres Australes et Antarctiques Françaises ,ou à Tchernobyl, je relirai avec plaisir à chaque fois tant l'histoire est prenante et les dessins d'une incroyable beauté.
    A la lecture des planches, on ressent aussi le froid polaire, le vent mais aussi la chaleur humaine. Les photographies de François Lepage, loin de se substituer au dessin de son frère, apportent une respiration, un souffle, parfois une surprise à cette aventure.

    L'album est complété par un dossier extrêmement enrichissant, et cette fois-ci composé intégralement de photographies.

    Plongez dans cette aventure humaine.
    Vous ne le regretterez pas.
    Excellent album.

    dorsetshire Le 02/04/2013 à 10:12:47

    Une BD exceptionnelle
    Une BD, mais aussi un carnet de voyage très détaillé et documenté. Lepage nous entraîne dans un voyage au bout du monde vers les terres australes. Ce qui est frappant c'est la diversité des styles, les planches sont presque intégralement traitées en noir et blanc pour le récit principal, avec des teintes sépias pour évoquer le passé, on trouve souvent des cartes entièrement redessinées par l'auteur. La couleur se glisse parfois dans certaines cases, enfin l'auteur insère des aquarelles spectaculaires, elles sont de petites tailles ou parfois en double pages et tout en couleur, elles représentent la nature sauvage, la mer, des animaux ou des portraits de ses compagnons de voyage. Un reportage envoûtant dans une édition de grande qualité.

    Hugui Le 01/04/2013 à 14:53:51

    J'hésite toujours beaucoup à noter, car c'est un exercice un peu vain quand on est soi-même incapable de création, et je mets rarement la note maximale car le mieux est toujours possible. Mais là quelle meilleure occasion : des dessins magnifiques souvent en aquarelle, des nuances de gris et de la couleur, des portraits et des paysages, du grandiose et de l'intimiste. Et l'histoire est plus qu'un reportage sur une rotation de ravitaillement des îles du grand sud. Outre le parfum d'aventure, l'évocation du mythe des grandes découvertes et des tragédies subséquentes, il y a une réflexion sur l'homme et la nature, la vie en communauté, le déracinement, les héros ordinaires, et des fragments d'humanité. Et tout ça dans un décor grandiose qui donne l'impression d'y participer.
    A lire, à relire, à feuilleter, à contempler... On ne s'en lasse pas, preuve du chef d'œuvre.

    willybouze Le 22/08/2011 à 22:33:17

    La base du scénario est simple : c'est le récit d'un voyage vers une destination souvent montrée par des documentaires aux images sans égales, mais dont on ne connaît finalement pas l'envers du décor.
    Et Emmanuel Lepage nous y engouffre avec modestie et ténacité. Il faut dire aussi que l'environnement humain ou naturel de ces endroits austères rend humble.

    Très descriptif, très brut, le propos est aéré par la poésie des dessins, par les espaces très bien rendus, qu'ils soient confinés comme dans le bateau ou, au contraire, sans horizon.

    L'édition en grand format est une excellente idée. Comme l'ont dit mes 2 prédécesseurs, certaines planches sont d'une beauté époustouflante et m'ont accroché plusieurs secondes, voire plusieurs minutes.

    Il faut prendre le temps de savourer ce livre. Apprécier les jours qui passent et évoluer avec les personnages. Je n'étais pas pressé de revenir de ces TAAF, moi non plus. Et un peu jaloux de cette belle aventure que Lepage a pu nous faire partager et qui semble accessible à chacun...

    herve26 Le 14/05/2011 à 22:27:58

    Acheté dès le jour de sa sortie, je me devais de prendre mon temps pour lire cette bande dessinée.
    D'ailleurs est-ce encore une bande-dessinée ou alors un carnet de croquis, ou un carnet de voyage?
    Ma foi, les trois à la fois.
    Et puis de toutes façons, un "Lepage" ne se refuse guère. Plus proche du très réussi "Voyages d'Anna" édité il y a quelques années chez Daniel Maghen que de ses albums précédents, Emmanuel Lepage nous livre là un formidable témoignage sur ces terres froides, témoignage qui nous donne presque envie d'y aller...c'est dire.
    Il faut prendre son temps pour savourer ces 150 pages, où alternent croquis, dessins en noir et blanc, dessins en couleurs et surtout de superbes planches, surtout les doubles pages inoubliables (ah! admirez l'aurore australe sous les pinceaux d'Emmanuel Lepage !)
    Cette immersion dans cette communauté atypique (chercheurs, touristes, personnels administratifs et militaires) peut laisser de marbre certains lecteurs mais les amateurs de récits de voyages peuvent retrouver les émotions qui se dégagent d'un livre comme "l'usage du monde" (Nicolas Bouvier ) par exemple.
    Une bd magnifique à la fois instructive (je ne connaissais des terres australes que les célèbres Iles Kerguelen ), richement illustrée et fort bien documentée.
    Alors embarquez à bord du "Marion Dufresne" pour un voyage inoubliable.
    Ce récit est,à mes yeux, une voire la bd incontournable de ce semestre.
    Un régal.

    mrpitoff Le 08/05/2011 à 21:15:36

    J'hésite encore entre chef d'oeuvre et indispensable.

    A la "manière" de Titouan Lamazou, Lepage nous transporte dans ces terres australes qui étaient complètement inconnues à mes yeux. Je me suis précipité sur Internet afin de continuer à rêver.

    Il y a aussi les équipes de scientifiques, les touristes, le staff et les iliens (avec leur language particulier), les habitants naturels des îles et autres manchots (et non des pingoins ! J'ai retenu la leçon !!

    Très drôle aussi les chaînes en bas des portières de voitures pour les retenir en cas de grandvent.

    C'est magnifique, beau... Pour tout dire, j'ai même eu des frissons à la vision du bateau en mer et à son arrivée sur Kerguelen.

    Magnifique