Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Né à Saint-Pierre-de-Wakefield à Val-des-Monts (Québec) en 1971, Christian Quesnel a été fortement influencé par le travail de deux maîtres du Manga : Leiji Matsumoto et Go Nagaï ainsi que par l'auteur de BD italien Hugo Pratt. Dès son adolescence, Christian publie dans divers magazines de l'Outaouais dont L'Apropos et le journal La Sève. C'est à cette époque qu'il rencontre l'auteur de BD Paul Roux lors d'un atelier à Gatineau (Québec). Paul Roux, qui participait déjà à titre d'illustrateur et de bédéiste à de nombreuses revues québécoises, s'intéresse à Christian et lui donne quantité de conseils. Par la suite, Christian Quesnel étudie le graphisme à la Cité collégiale (Ottawa, Ontario) pendant trois ans et illustre un conte pour enfants de Danièle Gallichand, « Le bernard l'ermite pas comme les autres », publié aux éditions du Vermillon en 1991. En 1995, parallèlement à sa carrière de graphiste, il publie son premier véritable album de BD, « Le crépuscule des Bois-brûlés », une fiction historique de 56 pages racontant les aventures d'un jeune Métis à l'époque de Louis Riel, au Manitoba en 1870. Christian fait par la suite des illustrations pour plusieurs maisons d'édition telles L'Interligne et Vents d'Ouest ainsi que pour différentes corporations de la région de Hull-Ottawa. Il participe aux Salons du livre de l'Outaouais, de Toronto et de Montréal et au Rendez-vous international de la BD de Gatineau et est régulièrement invité à participer à des rencontres BD dans les écoles. Une troupe de théâtre d'Ottawa (L.I.S.) adapte « Le crépuscule des Bois-brûlés » pour en faire un spectacle pour les jeunes diffusé à la télévision. En 1997, Christian est parallèlement membre d'un jury pour le « concours international de BD » dans le cadre de Studio BD (une exposition des œuvres de Paul Roux). En 1998, il est un des consultants pour la mise sur pied d'un Baccalauréat en BD à l'Université du Québec à Hull. Christian Quesnel publie en 1998 son deuxième album de BD de fiction historique, « La quête des oubliés » qui se différencie du premier par son thème plus sombre (la déportation des Acadiens de 1755) et par ses couleurs puissantes qui ajoutent au drame des différentes scènes. « Nous ! 101 faits historiques de l'Ontario français » est le titre suivant qui est publié par la FESFO (juin 1999). Sur un texte d'Yves Saint-Denis et les illustrations signées Christian Quesnel et Félix Saint-Denis, ce livre retrace l'histoire de l'Ontario à travers 101 faits, de la venue des Amérindiens jusqu'à S.O.S. Montfort en passant par Dollard des Ormeaux. Christian ne chôme pas puisqu'il publie son troisième album (toujours au Vermillon) à l'automne 1999. Scénarisé par Raymond Ouimet, « Le grand feu » raconte les événements entourant le grand incendie de 1900 qui détruisit plus du tiers de la ville de Hull (Québec), à travers les yeux d'une fillette de 6 ans. Par la suite, au printemps 2001, il est invité à participer au 15e salon international du livre et de la presse de Genève. Il participe également au 2e Rendez-vous international de la BD de Gatineau avec, entre autres, une exposition au Musée canadien des civilisations. Il est coordonnateur du cahier-souvenir du RVIBDG qui survole les activités des deux premières éditions et qui rassemble des planches inédites d'auteurs québécois et européens. Côté production BD, Christian publie en feuilletons son plus récent album intitulé « 666.5 » dans la revue culturelle « Liaison » à compter de décembre 2001. Ce projet comprenant cinq nouvelles fantastiques et de science fiction ayant pour sujet « le Mal », est à la fois en rupture (par le sujet) et en continuité (par le style) avec les projets précédents. Patrick Leroux (fondateur du théâtre La Catapulte) et Stefan Psenak (finaliste au Prix du Gouverneur général) signent chacun une nouvelle dans cet album. Christian Quesnel est l'invité du 2e Salon du livre de Hearst qui se déroule en mai 2002. Il y présente également une exposition des planches de « 666.5 ». Il travaille actuellement au tome 2 du Crépuscule des Bois-brûlés, « L'Exovedat » qui devrait sortir à l'automne 2002, aux Éditions du Vermillon.

Texte et photo © BD Québec

Né à Saint-Pierre-de-Wakefield à Val-des-Monts (Québec) en 1971, Christian Quesnel a été fortement influencé par le travail de deux maîtres du Manga : Leiji Matsumoto et Go Nagaï ainsi que par l'auteur de BD italien Hugo Pratt. Dès son adolescence, Christian publie dans divers magazines de l'Outaouais dont L'Apropos et le journal La Sève. C'est à cette époque qu'il rencontre l'auteur de BD Paul Roux lors d'un atelier à Gatineau (Québec). Paul Roux, qui participait déjà à titre d'illustrateur et de bédéiste à de nombreuses revues québécoises, s'intéresse à Christian et lui donne quantité de conseils. Par la suite, Christian Quesnel étudie le graphisme à la Cité collégiale (Ottawa, Ontario) pendant trois ans et illustre un conte pour enfants de Danièle Gallichand, « Le bernard l'ermite pas comme les autres », publié aux éditions du Vermillon en 1991. En 1995, parallèlement à sa carrière de graphiste, il publie son premier véritable album de BD, « Le crépuscule des Bois-brûlés », une fiction historique de 56 pages racontant les aventures d'un jeune Métis à l'époque de Louis Riel, au Manitoba en 1870. Christian fait par la suite des illustrations pour plusieurs maisons d'édition telles L'Interligne et Vents d'Ouest ainsi que pour différentes corporations de la région de Hull-Ottawa. Il participe aux Salons du livre de l'Outaouais, de Toronto et de Montréal et au Rendez-vous international de la BD de Gatineau et est régulièrement invité à participer à des rencontres BD dans les écoles. Une troupe de théâtre d'Ottawa (L.I.S.) adapte « Le crépuscule des Bois-brûlés » pour en faire un spectacle pour les jeunes diffusé à la télévision. En 1997, Christian est parallèlement membre d'un jury pour le « concours international de BD » dans le cadre de Studio BD (une exposition des œuvres de Paul Roux). En 1998, il est un des consultants pour la mise sur pied d'un Baccalauréat en BD à l'Université du Québec […]

Sa Bibliographie