Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Alain Brion est né à Paris en 1966. Il obtient son diplôme de l’ESAG (École supérieure d’arts graphiques) en 1991. Les portes du monde publicitaire ne s’ouvrent pas facilement alors il se lance simultanément dans la peinture et contacte des maisons d’édition pour enfants. C’est finalement l’illustration qui va l’emporter puisqu’en 1995 paraît son premier livre « Eliot le Troll » chez Kaléidoscope. Parallèlement, il démarche les maisons d’édition qui ont des collections SF, heroic fantasy pour faire des couvertures. Il commence chez Denoël en 1997, suivent Gallimard et Pocket. À cette occasion il se remet à la peinture mais sur plexiglas, une technique qu’il a inventée mais qu’il abandonnera rapidement au profit de l’ordinateur en 1999. Son passage à l’infographie et aux images de synthèse pour l’élaboration des couvertures de roman de science-fiction est un élément déterminant pour son entrée dans le monde de la bande dessinée en 2002. Il contacte plusieurs maisons d’édition mais c’est finalement grâce au site de Bodoï qu’il va mettre le pied à l’étrier. Il tombe sur une annonce déposée par le duo de scénaristes Tackian/Miquel en quête d’un dessinateur. De là, naîtra en avril 2004 le premier tome de la série « Les Insurgés d’Edaleth » aux Editions Soleil.

Texte et photo © Soleil

Alain Brion est né à Paris en 1966. Il obtient son diplôme de l’ESAG (École supérieure d’arts graphiques) en 1991. Les portes du monde publicitaire ne s’ouvrent pas facilement alors il se lance simultanément dans la peinture et contacte des maisons d’édition pour enfants. C’est finalement l’illustration qui va l’emporter puisqu’en 1995 paraît son premier livre « Eliot le Troll » chez Kaléidoscope. Parallèlement, il démarche les maisons d’édition qui ont des collections SF, heroic fantasy pour faire des couvertures. Il commence chez Denoël en 1997, suivent Gallimard et Pocket. À cette occasion il se remet à la peinture mais sur plexiglas, une technique qu’il a inventée mais qu’il abandonnera rapidement au profit de l’ordinateur en 1999. Son passage à l’infographie et aux images de synthèse pour l’élaboration des couvertures de roman de science-fiction est un élément déterminant pour son entrée dans le monde de la bande dessinée en 2002. Il contacte plusieurs maisons d’édition mais c’est finalement grâce au site de Bodoï qu’il va mettre le pied à l’étrier. Il tombe sur une annonce déposée par le duo de scénaristes Tackian/Miquel en quête d’un dessinateur. De là, naîtra en avril 2004 le premier tome de la série « Les Insurgés d’Edaleth » aux Editions Soleil.

Texte et photo © Soleil

Sa Bibliographie