Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Cabanes, Max

  • 860
  • Cabanes
  • Max
  • le 22/09/1947 (FRANCE)

Sa biographie

Photo © Manuel F. Picaud / Auracan.com

Avant de faire ses débuts dans l'univers de la bande dessinée, Max Cabanes a exercé ses talents de dessinateur dans différents registres tels que le portrait, la caricature ou encore le dessin humoristique. Son premier projet de bande dessinée, Démons et merveilles, élaboré en Angleterre en 1971 est publié dans Pilote. Il signe également à cette époque différents dessins dans Paris Match et Record. C'est sa participation dans un petit journal, Tousse-Bourin, appelé à disparaître, qui l'amène à concrétiser son dessin. Cabanes se dévoile dans son oeuvre comme un excellent narrateur et créateur d'histoires où rêve, humour ou angoisse contribuent à créer un univers ambigu. De la série "Dans les villages" (Les Humanoïdes Associés) au Roman de Renard (Futuropolis) en passant par les Contes fripons, il se révèle l'un des grands auteurs français, au dessin pur et direct, à l'inspiration toujours tendre. La simplicité et la force de son dessin éclatent dans l'album paru chez Casterman en avril 1989 intitulé Colin Maillard. Avec ce titre, Cabanes marche dans les pas de son enfance. Une promenade ponctuée par des figures féminines. Une confession de ses premiers émois.

Texte © Casterman

Photo © Manuel F. Picaud / Auracan.com

Avant de faire ses débuts dans l'univers de la bande dessinée, Max Cabanes a exercé ses talents de dessinateur dans différents registres tels que le portrait, la caricature ou encore le dessin humoristique. Son premier projet de bande dessinée, Démons et merveilles, élaboré en Angleterre en 1971 est publié dans Pilote. Il signe également à cette époque différents dessins dans Paris Match et Record. C'est sa participation dans un petit journal, Tousse-Bourin, appelé à disparaître, qui l'amène à concrétiser son dessin. Cabanes se dévoile dans son oeuvre comme un excellent narrateur et créateur d'histoires où rêve, humour ou angoisse contribuent à créer un univers ambigu. De la série "Dans les villages" (Les Humanoïdes Associés) au Roman de Renard (Futuropolis) en passant par les Contes fripons, il se révèle l'un des grands auteurs français, au dessin pur et direct, à l'inspiration toujours tendre. La simplicité et la force de son dessin éclatent dans l'album paru chez Casterman en avril 1989 intitulé Colin Maillard. Avec ce titre, Cabanes marche dans les pas de son enfance. Une promenade ponctuée par des figures féminines. Une confession de ses premiers émois.

Texte © Casterman

Sa Bibliographie