Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Raffaele, Stefano

  • 8018
  • Raffaele
  • Stefano
  • le 15/03/1970 (ITALIE)

Son actu

Olympus mons -1- Anomalie un

A paraître le 25/01/2017
  • Soleil Productions
  • 01/2017
  • 978-2-302-05783-8
  • 54

Filles de Soleil (Les) -22- Les Filles de Soleil

A paraître le 03/2017
  • Soleil Productions
  • 03/2017
  • 978-2-302-06161-3
  • 41

Sa biographie

1970 : Naissance de Stefano Raffaele le 15 mars à Milan.
Réside aujourd'hui à Cagliari, Sardaigne. Stefano Raffaele adore la BD dès sa plus tendre enfance, mais dévore aussi romans et films de toutes les époques et de tous les genres.Le jeu vidéo fait également partie intégrante de ses influences revendiquées.
1994 : Débuts professionnels comme dessinateur sur le numéro 4 de la série Lazarus Ledd (Star Comics), scénarisée par Ade Capone. Avec ce dernier, Stefano crée ensuite la mini-série Il Potere e la Gloria, première histoire de super-héros 100% italienne.
1995 : Définitivement fasciné par les super-héros, Stefano Raffaele s'oriente vers le public américain. Engagé par Valiant, il dessine plusieurs numéros du comics mensuel Eternal Warrior, ainsi que le premier X-O Manowar Yearbook. Stefano, qui s'impose une stricte auto-discipline dans son travail, enchaîne chez DC Comics, réalisant Underworld Unleashed/Dark Uprising #1, puis plusieurs numéros des New Gods. Il crayonne ensuite pour Marvel différents épisodes de X-Factor, ainsi que le numéro 7 de X-Men Adventures-troisième série.
1997 : Retour chez DC, où Stefano a le privilège de mettre en scène un de ses personnages préférés : il crayonne en effet le numéro 5 de l'annuel Bat-Man/Shadow Of The Bat, sur un scénario signé Alan Grant. Pour le même éditeur Stefano oeuvre aussi sur Birds Of Prey : Revolution #1 et The Bat-Man Chronicles Gallery #1.
1998 : À nouveau pour Marvel, Stefano assure le crayonné de Conan Vs The Lord Of The Spiders et Conan And The Scarlett Sword, deux mini-séries du fameux barbare hirsute (écrites par Roy Thomas).
1999 : Bien rôdé par cette routine intensive, Stefano Raffaele décide de se détacher provisoirement du marché américain. Désireux de développer un univers graphique plus personnel, il participe au scénario de sa mini-série fantastique Arkhain, écrite par Lorenzo Calza et publiée sur le label "Cult Comics" de la Marvel Italia.
2001 : Fonde le studio Quantumdream, dédié à l'élaboration d'une bande dessinée plus mature qui garderait l'action comme moteur narratif.
2003 : Publication par les Humanos, de part et d'autre de l'Atlantique, du premier tome de Fragile, série dont il est à la fois scénariste et dessinateur. Une histoire d'amour déguisée en film gore.
2004-2005 : Il participe à la série collective Hellboy-Histoires bizarres, publiée chez Delcourt, dont deux tomes sont actuellement parus.
2007 : Est prévu, pour le début de l'année, Les Collines de Waverly, premier tome de la série Pandemonium, écrite par Christophe Bec. Un sanatorium où des choses plus qu'étranges se passent...

Texte et photo © Humanoïdes Associés

1970 : Naissance de Stefano Raffaele le 15 mars à Milan.
Réside aujourd'hui à Cagliari, Sardaigne. Stefano Raffaele adore la BD dès sa plus tendre enfance, mais dévore aussi romans et films de toutes les époques et de tous les genres.Le jeu vidéo fait également partie intégrante de ses influences revendiquées.
1994 : Débuts professionnels comme dessinateur sur le numéro 4 de la série Lazarus Ledd (Star Comics), scénarisée par Ade Capone. Avec ce dernier, Stefano crée ensuite la mini-série Il Potere e la Gloria, première histoire de super-héros 100% italienne.
1995 : Définitivement fasciné par les super-héros, Stefano Raffaele s'oriente vers le public américain. Engagé par Valiant, il dessine plusieurs numéros du comics mensuel Eternal Warrior, ainsi que le premier X-O Manowar Yearbook. Stefano, qui s'impose une stricte auto-discipline dans son travail, enchaîne chez DC Comics, réalisant Underworld Unleashed/Dark Uprising #1, puis plusieurs numéros des New Gods. Il crayonne ensuite pour Marvel différents épisodes de X-Factor, ainsi que le numéro 7 de X-Men Adventures-troisième série.
1997 : Retour chez DC, où Stefano a le privilège de mettre en scène un de ses personnages préférés : il crayonne en effet le numéro 5 de l'annuel Bat-Man/Shadow Of The Bat, sur un scénario signé Alan Grant. Pour le même éditeur Stefano oeuvre aussi sur Birds Of Prey : Revolution #1 et The Bat-Man Chronicles Gallery #1.
1998 : À nouveau pour Marvel, Stefano assure le crayonné de Conan Vs The Lord Of The Spiders et Conan And The Scarlett Sword, deux mini-séries du fameux barbare hirsute (écrites par Roy Thomas).
1999 : Bien rôdé par cette routine intensive, Stefano Raffaele décide de se détacher provisoirement du marché américain. Désireux de développer un univers graphique plus personnel, il participe au scénario de sa mini-série fantastique Arkhain, écrite par Lorenzo Calza et publiée sur le label […]

Sa Bibliographie