Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Wolinski, Georges

  • 6470
  • Wolinski
  • Georges
  • le 28/06/1934 (TUNISIE)

Sa biographie

Né en 1934 d'une mère franco-italienne et d'un père polonais, venu en France à l'âge de treize ans, Georges Wolinski rejoint dès 1960 l'équipe de "Hara Kiri", dirigée par Cavanna et le Professeur Choron. Après la courte expérience de "L’Enragé" au coté de Siné, il devient après 68 l’un des piliers de "Hara-Kiri Hebdo" puis de "Charlie Hebdo". Il participe également à l’aventure de "Charlie Mensuel", dont il est le rédacteur en chef de 1970 à 1981. « Charlie. Le seul journal de bandes dessinées lu par des gens capables de lire autre chose que des bandes dessinées ». À partir des années 80 Wolinski travaille pour différents quotidiens ou magazines comme "L'Humanité", "Libération", "Le Nouvel Observateur" ou "L'Echo des savanes". "Je suis un dessinateur de presse avant tout, un chroniqueur de l'actualité, de la politique, du temps qui passe. Je suis des leurs mais pas tout à fait, ainsi je comprends que tant d'autres, vrais de vrais bédéistes purs et durs, soient passés avant moi". Il est encore aujourd’hui le dessinateur-chroniqueur du "Journal du Dimanche", de "Paris Match" et bien sûr de "Charlie Hebdo". Celui qui se dit d'abord dessinateur de presse, mais qui a quelque 80 albums à son actif, des compilations de dessins d'actu et vraies BD, comme les célèbres aventures érotico-farfelues de Paulette (dont il est le scénariste), a été couronné par le Grand Prix du 32ème festival d'Angoulême en 2005. Son dernier opus à paraître (toujours prépublié dans "L’Echo des Savanes") revient sur sa vie et ses choix au long de sa carrière de dessinateur : Pitié pour Wolinski !

Texte © Drugstore

Né en 1934 d'une mère franco-italienne et d'un père polonais, venu en France à l'âge de treize ans, Georges Wolinski rejoint dès 1960 l'équipe de "Hara Kiri", dirigée par Cavanna et le Professeur Choron. Après la courte expérience de "L’Enragé" au coté de Siné, il devient après 68 l’un des piliers de "Hara-Kiri Hebdo" puis de "Charlie Hebdo". Il participe également à l’aventure de "Charlie Mensuel", dont il est le rédacteur en chef de 1970 à 1981. « Charlie. Le seul journal de bandes dessinées lu par des gens capables de lire autre chose que des bandes dessinées ». À partir des années 80 Wolinski travaille pour différents quotidiens ou magazines comme "L'Humanité", "Libération", "Le Nouvel Observateur" ou "L'Echo des savanes". "Je suis un dessinateur de presse avant tout, un chroniqueur de l'actualité, de la politique, du temps qui passe. Je suis des leurs mais pas tout à fait, ainsi je comprends que tant d'autres, vrais de vrais bédéistes purs et durs, soient passés avant moi". Il est encore aujourd’hui le dessinateur-chroniqueur du "Journal du Dimanche", de "Paris Match" et bien sûr de "Charlie Hebdo". Celui qui se dit d'abord dessinateur de presse, mais qui a quelque 80 albums à son actif, des compilations de dessins d'actu et vraies BD, comme les célèbres aventures érotico-farfelues de Paulette (dont il est le scénariste), a été couronné par le Grand Prix du 32ème festival d'Angoulême en 2005. Son dernier opus à paraître (toujours prépublié dans "L’Echo des Savanes") revient sur sa vie et ses choix au long de sa carrière de dessinateur : Pitié pour Wolinski !

Texte © Drugstore

Sa Bibliographie