Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Bernet, Jordi

  • 644
  • Bernet Cussó
  • Jordi
  • Bernet, Jordi
  • le 14/06/1944 (ESPAGNE)
  • Jordi 

Sa biographie

Jordi Bernet est né le 14 juin 1944 à Barcelone (Espagne). Dessinateur professionnel à 15 ans, il débute sa carrière en participant à la bande dessinée humoristique de son père Miguel Bernet (qui signe Jorge Bernet et qui est mort en 1960) « Dona Urraca ». À partir de 1962, Bernet se met au style réaliste en travaillant pour les marchés étrangers (Italie, Angleterre, USA etc...). De cette époque, on notera Poncho Yucatan (1963) paru en France aux éditions des Remparts ou "Jungle Jak" (avec José Larraz) paru dans la revue Lion en 1967-68 et traduit en France dans Safari sous le nom de "Jungle Jack". De 1968 à 1976, il crée « Dan Lacombe » avec Miguel Cusso et dessine « Paul Foran » avec José Larraz comme scénariste pour le magazine Spirou. Malheureusement, il se fâche avec Dupuis et cesse de travailler en Belgique. Avec le même Cusso, il travaillera aussi pour l'Allemagne en dessinant « Watt 69' une histoire humoristique un brin coquine dans la revue « Pip » et « Andrax » dans « Primo ». Andrax que l'on peut lire en France Dans « Pirates » des N°100 à 108. Les premiers épisodes étant réédités en album souple chez Peplum quelques année splus tard. Mais c'est en 1982 avec la série « Torpedo » où il succède à Alex Toth pour le magazine « Creepy » espagnol qu'il connaîtra le succès, Abuli étant le scénariste. Avec Antonio Segura, il fera « Sarvane » dans la revue « Cimoc » en 1984 puis « Kraken » dans « Metropol ». Il a aussi travaillé avec Carlos Trillo dans différentes BD comme « La Belle et la Bête » ou « Ivanpiire » ainsi que sa série « Clara de noce » nouvellement traduit par « Claire de nuit » (USA Magazine). On le voit aussi réaliser un album de 226 pages de « Tex Willer », le héros de Bonelli en 1998. Cet album sera publié deux ans plus tard en France chez Sémic. Il a aussi dessiné un épisode de Batman et diverses histoires dans des revues françaises comme « Diva », « Yeti » ou « Brazil ». En 2001, il renoue avec Carlos Trillo pour son album « Le cri du vampire » et « Bang Bang 2 ». Un recueil de quelques inédits vient de voir le jour en Espagne sous le titre "Fuera de serie". Il a obtenu le Grand Prix du Festival de Bandes Dessinées de Barcelone. On lui doit plusieurs épisodes de la série "Tsé-Kahn" parue dans la revue "Atémi".

Jordi Bernet est né le 14 juin 1944 à Barcelone (Espagne). Dessinateur professionnel à 15 ans, il débute sa carrière en participant à la bande dessinée humoristique de son père Miguel Bernet (qui signe Jorge Bernet et qui est mort en 1960) « Dona Urraca ». À partir de 1962, Bernet se met au style réaliste en travaillant pour les marchés étrangers (Italie, Angleterre, USA etc...). De cette époque, on notera Poncho Yucatan (1963) paru en France aux éditions des Remparts ou "Jungle Jak" (avec José Larraz) paru dans la revue Lion en 1967-68 et traduit en France dans Safari sous le nom de "Jungle Jack". De 1968 à 1976, il crée « Dan Lacombe » avec Miguel Cusso et dessine « Paul Foran » avec José Larraz comme scénariste pour le magazine Spirou. Malheureusement, il se fâche avec Dupuis et cesse de travailler en Belgique. Avec le même Cusso, il travaillera aussi pour l'Allemagne en dessinant « Watt 69' une histoire humoristique un brin coquine dans la revue « Pip » et « Andrax » dans « Primo ». Andrax que l'on peut lire en France Dans « Pirates » des N°100 à 108. Les premiers épisodes étant réédités en album souple chez Peplum quelques année splus tard. Mais c'est en 1982 avec la série « Torpedo » où il succède à Alex Toth pour le magazine « Creepy » espagnol qu'il connaîtra le succès, Abuli étant le scénariste. Avec Antonio Segura, il fera « Sarvane » dans la revue « Cimoc » en 1984 puis « Kraken » dans « Metropol ». Il a aussi travaillé avec Carlos Trillo dans différentes BD comme « La Belle et la Bête » ou « Ivanpiire » ainsi que sa série « Clara de noce » nouvellement traduit par « Claire de nuit » (USA Magazine). On le voit aussi réaliser un album de 226 pages de « Tex Willer », le héros de Bonelli en 1998. Cet album sera publié deux ans plus tard en France chez Sémic. Il a aussi dessiné un épisode de Batman et diverses histoires dans des revues françaises comme « […]

Sa Bibliographie