Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

André-Paul Duchâteau est né à Tournai (Belgique), le 8 mai 1925. Enfant, il lit avec passion les enquêtes du détective japonais Ike Térouka dans un illustré pour jeunes et rêve de devenir auteur de polars ! A 15 ans, il écrit "Meurtre pour meurtre" et, grâce à l'amical intérêt du célèbre romancier Stanislas-André Steeman (L’Assassin habite au 21), ce premier polar est publié dans la collection Le Jury en 1941. Poursuivant sa carrière d’écrivain, il publie nombre de romans et nouvelles en Europe, ainsi qu’aux Etats-Unis dans le fameux "Ellery Queen Mystery Magazine". En 1950, il collabore au "Journal de Mickey" et fait une rencontre décisive, celle du jeune dessinateur Tibet qui l’incite à devenir scénariste de BD et l’introduit au Lombard. Pour le journal "Tintin", ils réalisent d’abord de courtes histoires, puis en 1955, lancent le jeune journaliste-détective "Ric Hochet" dans une longue suite d’enquêtes policières. Duchâteau seconde aussi Tibet pour quelques aventures du "Club des peur-de-rien" et de "Chick Bill". Dans les années 1960, Duchâteau scénarise "Alex Vainclair" (des.: E. Aidans) pour "Pilote" (1965) et Yalek (des.: C. Denayer) pour "Le Soir" (1969). En 1971, pour "Tintin", il poursuit avec Géri les aventures de "Mr. Magellan" imaginées par J. Van Hamme et crée "Yorik des tempêtes" avec E. Paape. Nommé responsable éditorial aux Editions Rossel, il y révèle Cosey (Monfreid & Tilbury). En 1976, A.-P. Duchâteau devient rédacteur en chef de "Tintin". Il y introduit Christian Denayer avec "Les Casseurs - Al & Brock". En 1978, il scénarise "Udolfo" pour E. Paape et Andreas. En 1979, il écrit "Hypérion" pour Franz, cède son poste de rédac’chef et redevient romancier et scénariste à part entière. En 1980, tout en continuant de collaborer avec Tibet et Denayer, il conçoit "Hans", une saga de science-fiction pour G. Rosinski (reprise ensuite par Kas en 1993). Il participe aussi aux aventures maritimes de "Bruce J. Hawker" créées et dessinées par Vance. A.-P. Duchâteau scénarise par ailleurs "Pharaon" (8 albums chez Glénat) avec D. Hulet et "Chancellor" (Dargaud) avec Sanahujas. En 1989, il devient à la fois le directeur littéraire des Éditions du Lombard et le responsable de la collection "BD Détectives" des Éditions Lefrancq. Pour celles-ci, il adapte notamment "Arsène Lupin" de M. Leblanc (des.: Géron), "Rouletabille" de G. Leroux (des.: Swysen), "Sherlock Holmes" d’A. Conan Doyle (des.: Stibane). Ces séries sont maintenant rééditées chez Soleil. Avec Loup Durand, il co-scénarise "TNT" (des.: Denayer). En 1995, la Chambre belge des Experts en Bandes dessinées a consacré A.-P. Duchâteau, "Géant de la BD !". Parallèlement à ses activités de romancier et de scénariste de BD, Duchâteau a travaillé pour la télévision. Il y fut l’auteur des scripts originaux de deux téléfilms, "L'inconnu du téléphone" (ORTF) et "Les Dupes" (RTBF), et y collabora à des émissions de jeux ("Voulez-vous jouer ?" d’Albert Deguelle à la RTBF). Journaliste, nouvelliste, scénariste, André-Paul Duchâteau est néanmoins toujours resté fidèle à sa vocation première d’auteur de romans policiers. L’un d’entre eux, "De 5 à 7 avec la mort", lui valut de remporter à Paris le Grand Prix de Littérature Policière en 1974. Ce roman (réédité par les Éditions du Rocher) a connu un succès international : au Japon, il a inspiré deux téléfilms différents. Parmi ses nombreux polars, on citera également "Cobaye" publié par Desclez Editions (Prix Triangle à Bruxelles), "La ville aux deux Démons" (Ed. Mémor), "La clé sur la porte", "La petite fille à gauche sur la photo" et "La vieille dame à la poupée" qui mettent en scène le policier Max Ruiter (Ed. du Rocher), "Les chemins de lune" et "Le voleur d’âmes" qui ont pour héros le romancier C. Dickens (Col. Labyrinthe-Hachette). Duchâteau a par ailleurs publié "L’écrivain habite au 21", la première biographie complète de S.A. Steeman (Ed. Quorum), puis retracé sa propre carrière de journaliste, de romancier et de scénariste dans "7 à 77 ans" (Ed. Mémor). Il a en outre consacré un livre à Madame Tussaud, "Les masques de cire" (Ed. Casterman). Ce dernier ouvrage lui a inspiré "Terreur", deux albums de BD illustrés par R. Follet pour la collection “Signé” du Lombard. La 10è Fête du Livre de Chaudfontaine (Liège - mars 2003) a décerné le prix "Bulles de Cristal" à André-Paul Duchâteau pour l'ensemble de son œuvre. Il a également reçu un prix récompensant son travail de scénariste au 8e Festival de Mandelieu-La Napoule (Côte d'Azur) en mai 2003. En mai 2005 sort une monographie consacrée à André-Paul Duchâteau "Gentleman conteur" réalisée par Patrick Gaumer dans la collection Auteurs Lombard. En décembre 2006, André-Paul Duchâteau inaugure l'expo "Meurtre au Museum des Sciences Naturelles" (B) dont il est parrain.

Texte © Le Lombard

André-Paul Duchâteau est né à Tournai (Belgique), le 8 mai 1925. Enfant, il lit avec passion les enquêtes du détective japonais Ike Térouka dans un illustré pour jeunes et rêve de devenir auteur de polars ! A 15 ans, il écrit "Meurtre pour meurtre" et, grâce à l'amical intérêt du célèbre romancier Stanislas-André Steeman (L’Assassin habite au 21), ce premier polar est publié dans la collection Le Jury en 1941. Poursuivant sa carrière d’écrivain, il publie nombre de romans et nouvelles en Europe, ainsi qu’aux Etats-Unis dans le fameux "Ellery Queen Mystery Magazine". En 1950, il collabore au "Journal de Mickey" et fait une rencontre décisive, celle du jeune dessinateur Tibet qui l’incite à devenir scénariste de BD et l’introduit au Lombard. Pour le journal "Tintin", ils réalisent d’abord de courtes histoires, puis en 1955, lancent le jeune journaliste-détective "Ric Hochet" dans une longue suite d’enquêtes policières. Duchâteau seconde aussi Tibet pour quelques aventures du "Club des peur-de-rien" et de "Chick Bill". Dans les années 1960, Duchâteau scénarise "Alex Vainclair" (des.: E. Aidans) pour "Pilote" (1965) et Yalek (des.: C. Denayer) pour "Le Soir" (1969). En 1971, pour "Tintin", il poursuit avec Géri les aventures de "Mr. Magellan" imaginées par J. Van Hamme et crée "Yorik des tempêtes" avec E. Paape. Nommé responsable éditorial aux Editions Rossel, il y révèle Cosey (Monfreid & Tilbury). En 1976, A.-P. Duchâteau devient rédacteur en chef de "Tintin". Il y introduit Christian Denayer avec "Les Casseurs - Al & Brock". En 1978, il scénarise "Udolfo" pour E. Paape et Andreas. En 1979, il écrit "Hypérion" pour Franz, cède son poste de rédac’chef et redevient romancier et scénariste à part entière. En 1980, tout en continuant […]

Sa Bibliographie